Destins étranges en Terre du Milieu


Jeu de Rôle en Terre du Milieu
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 27/04/2018 - Les trois temps

Aller en bas 
AuteurMessage
Edegilon
Membre de la Communauté


Nombre de messages : 170
Age : 32
Date d'inscription : 19/05/2017

Feuille de personnage
Race:
Classe:
Age:

MessageSujet: 27/04/2018 - Les trois temps   Sam 28 Avr 2018 - 15:20

Salut à tous.
Voici le résumé que j'ai noté hier soir. N'hésitez pas à compléter et/ou commenter.
Merci pour cette soirée.
Les trois temps
 
Réveil tardif après cette rencontre avec le guetteur. Le repas nous est apporté au réveil. Nous bénéficions de soins. Nos affaires sont lavées…
Le soir, une grande fête sera organisée pour le retour de l’enfant des eaux. Nous serons les invités d’honneur. Nos hôtes nous demandent ce dont nous aurons besoin pour notre voyage.
 
Dans le village, un sentiment d’animosité envers les adoptés, les étrangers. Avec une grande question : qui est responsable de toute cette histoire ?
Eodrec essaye de dédramatiser la situation afin de rendre le village plus serein. Mais ce n’est pas une simple bêtise qui a été commise. C'est le vol de l’enfant des eaux, dieux protecteur du village emprunt de mysticisme c’est un drame.
Les villageois semblent reconnaissants envers nous (étrangers) tout en étant animés de cette animosité envers les adoptés (étrangers). Un sentiment assez paradoxal.
Une certaine sérénité se dégage malgré pleins de questions en suspens. Le village se prépare tranquillement à la fête.
 
Arlan décide d’essayer de se ressourcer, en méditant mais est continuellement salué/dérangé par les villageois. Eodrec en profite pour aller interroger certains villageois. Tigan, très dévoué, semble peu conscient de l’ampleur des événements. Le coté "ésotérique" lui est totalement étranger. Il va ensuite échanger avec Alana.
 
Nous nous regroupons et décidons des actions à mener. Arlan rappelle que nous devons rejoindre Teïdmore, qu’il faut retrouver leurs amis en montagne et libérer Carn Decilar et Athié. Il rappelle également que nous devons nous renseigner sur les différents objets potentiellement puissants ou anciens présents dans le village afin d'éviter toute mauvaise surprise comme avec le livre noir. Enfin, il nous rappelle également que certains villageois sont prêts à partir et que nous aurons besoin de lien avec ce village. Je propose alors que Swartig nous accompagne jusqu’à Teïdmore et peut-être de voir avec Fianlan pour avoir un point d’appui dans le village.
 
Nous commençons par aller voir Fianlan. Nous échangeons au sujet de sa mère (Atié) et de sa réaction. Son père adoptif, (Malik ?) est un artisan, fabricant de bâteaux. Nous décidons une rencontre entre Malik et Atié. Je m’éclipse avec Fianlan pour discuter pendant que Malik échange avec Atié. Les deux personnages discutent pendant 25min, Atié s’affaisse et s’effondre en larme, Malik la réconforte (il s’assoit à côté d’elle et lui tient la main). Nous faisons entrer Fianlan et laissons les trois se « retrouver »     .
 
Les Tisseurs discutent avec Carn Decilar. Lors de son emprisonnement il nous fait part d’avoir vu des objets anciens et étranges. Un mélange de cultures et de civilisation passées dans les vêtements, les gravures, les objets.....  Preuve de l'origine mixte de ces gens.
Nous rejoignons ensuite le shaman au Temple. Il demande de nous agenouiller en cercle autour de la statue de l’enfant des eaux qui a retrouvé son emplacement. Le shaman se met à jouer un instrument.
Arlan regarde la statue. Elle est faite de bois provenant d’un bateau, sûrement polychromé initialement. C'est l'extrémité d'un safran de navire. Après quelques mots d'elfique Arlan entrevoit, dans une vision, une forêt sur une île qu'il reconnait comme Numénor.
Ce bois n’est donc clairement pas d’ici, par contre les habits oui.
Eodrec raconte son parcours de la veille avec la présence d’un enfant aperçu dans la montagne et l’indiquant d’un danger là où se dirigeait Arlan.
Certainement une vision envoyée par l'idole pour aider le Dunédain face au monstre du lac.
Il interroge ensuite le shaman sur l’histoire du village, sur le livre noir.
Puis un moment de fortes tensions apparaît autour de ce livre. Eodrec et Arlan se disputent en parlant des origines d’Arlan et la possibilité de voir inscrit dans ce livre le nom de la sœur d’Arlan.
Eodrec ne semble pas percevoir qu'en acceptant de repartir vers Teïd Mor le rôdeur abandonne la piste de sa sœur qui d'après lui se trouve dans la région de l'Anduin. Sœur qui est peut être en difficulté, voir liée à un livre maudit.
Il accuse Arlan de vivre dans le passé et de chercher à faire revivre Numénor. Il lui reproche de ne pas être dans le présent. De ne penser qu'à son passé, sa lignée, sa charge etc.....
Quoiqu'il en soit, Eodrec a visiblement touché un point sensible du rôdeur.

 Je ne comprends pourquoi autant de tensions et de mystère autour de ce livre. Pour moi ce n’est qu’un livre, même si je commence à comprendre que ça peut être « plus qu’un livre ». La question d’ouvrir ce livre et de le toucher est à peine poser. A priori c’est le lieu le plus « sécurisé » pour ouvrir le livre, puisque nous bénéficions de la protection de l’enfant des eaux et que le lieu est béni. Même si à l’inverse certains se disent que la proximité de plusieurs objets de Numénor peut peut-être déboucher sur quelque chose de non prévisible…
 
Le livre est déposé sur une « table », sans contact direct. C’est un livre avec une couverture noire, en cuir. Une bande en or traverse le livre à l’horizontal (divisant le livre en 2/3 en bas, 1/3 haut). Le fermoir est en or. Noir et or couleur de Numénor. C’est un livre ancien mais en excellent état. C’est un cuir d’aucun animal que je connaisse. Le fermoir a une forme particulière . C’est un rectangle avec une sorte de tête qui vient crocheter pour fermer. Cette « tête » a la forme d’une proue de bateau. Ce cuir est fait de peau humaine.
La bande dorée est gravée. La bande fait 5mm. La gravure est quasi-invisible. Gunard arrive à retranscrire à 90% la gravure.
Les inscriptions ressemblent à de l'elfique mais ne le sont pas. Les tisseurs évoquent le "noir parler".
 
            Nous nous retirons du temple. Nous nous lançons dans une petite balade aux bords de l’eau pour essayer de trouver le fameux quai dont nous a fait part le shaman. Nous sommes en début d’après-midi. Nous nous rééquipons puis nous quittons le village en direction de la forêt. Nous passons les derniers gardes et nous approchons du fameux « quai en pierres ». Le temps se couvre.
 
            Sous la végétation, Gunard trouve un pan de mur. Un morceau de quai. Le quai donne toujours sur l’eau. Il y a un dallage au sol. Mais on n’imagine pas que les bateaux pourraient se mettre à quai ici. Il y a très peu de fond. 3000 ans de vase. Les Tisseurs se demandent si les bateaux de Numénor n’étaient pas à fond plats. Si, mais là rien ne fait penser qu’il y avait un port ici. Il y a la présence d’une route (la végétation ne pousse pas) qui remonte vers la montagne. Pierres plates (style carrelage). Pas de traces d’un passage récent. Le quai a été utilisé il y a longtemps. Sous les pieds d’Eodrec, dans l’eau, c’est envasé. Pas de traces non plus de cabanes de gardes, etc… Mais sous les plantes grimpantes, on aperçoit une partie du quai effondré. Il y a une bite d’amarrage, à 30-50cm du rivage, où le quai n’est plus. Sur cette bite d’amarrage, un anneau d’acier, de fer.
 
            Eodrec ressent quelque chose. Gunard aperçoit une silhouette. Finaël débarque. Surpris par cette présence j’ai saisi mon épée avant de me rendre compte très rapidement que les Tisseurs connaissaient ce personnage. Je les laisse se « retrouver » et me contente d’un signe de la tête pour saluer ce nouvel arrivant.
 
            Nous reprenons les fouilles. Des bateaux, vaisseaux numénoriens passés par Ost inendil vers Tharbad. Ils venaient de de par ici. Le lac nécessite deux jours pour le traverser. Il y a un arbre en plein milieu de la route. Il aurait poussé ici (il ressemble à un séquoia).
C’est un arbre qui n’existe plus normalement et qui n'a JAMAIS existé en terre du milieu. C'est une arbre qui poussait sur Numénor. Arlan et Finaël l’examine en détail. Pour bien comprendre leur émerveillement c'est comme si on trouvait un arbre qui poussait sur uniquement sur l'Atlantide au milieu d'une forêt française.  Eodrec et Gunard regarde la bite d’amarrage. La ferronnerie est très ancienne mais pas altérée par le temps. Un très bon métal. Des marques d’usures par une utilisation de gros cordages.  Dessus une marque, identique à celle présente dans la cité des larmes. C’est un quai de déchargement pour les numénoriens, avec des rails…
 Je me contente de « surveiller » les abords, un peu en retrait, ne comprenant d’ailleurs pas trop ce que nous sommes venus chercher ici. Des traces de notre passé à tous. Des éléments pour comprendre notre présent. Des indices pour retrouver tout ce qui a été perdu et oublié.
         
Je demande si le bois de cet arbre est le même que celui de la statue de l’enfant des eaux. C’est en effet le même bois. C'est un arbre solitaire ici. Certainement une graine tombée lors d'un transport il y a bien longtemps de ça. Arlan et Finaël ont ramassé des graines et récupéré des branches de cet arbre. Ils semblent y avoir un lien très fort entre l'Homme et l'Elfe et ces branches semblent pour eux plus importante que du petit bois pour le feu.
            Nous sommes trois à nous mettre les pieds dans l’eau, à fouiller, dans l’espoir de trouver des traces, des objets de ces temps numéroriens. La vase est profonde (2500 ans de sédimentations). Nous décidons de rentrer au village, l’heure avançant et la fête approchant.
 
            Sur le chemin, Finaël nous explique qu’il alternera les allers-retours entre les Tisseurs et Arda. Arlan précise que la seule présence de Finaël renforce le groupe même si celui-ci ne s'intéresse pas (de très près  Laughing )aux affaires des hommes. Une fois de retour au village, le soir est en train d’arriver, les gens sont coiffés, habillés… Des feux sont allumés sur des chaudrons sur les pontons. La joie est le mot d’ordre. Nous allons interroger Eodez (l’adulte qui menait le groupe dans la forêt, en possession du livre noir). Il semble effrayé par Gunard mais plutôt inquiet par notre présence. Nous n’apprenons pas grand-chose, il semble complètement dépassé par l’ampleur des événements. Il nous explique que ce livre provient de temps anciens, des hauts hommes. Ce livre serait doté de sagesse et de connaissances. Un livre de rituel. Eodrec lui annonce qu’il est fait de peau humaine. Il semble effrayé. Ce livre provient d’une des jeunes (Onelle, déjà vu avec Tigan). Nous traversons alors le village pour rencontrer Onelle. Pas de fuyards à notre approche. Onelle a été adopté il y a 6 ans, elle avait alors 9 ans. Nous allons à la hutte de ses parents.
 
            Eodrec, Finaël et Arlan rentre. Gunard et moi-même restons dehors. La fille a les yeux noirs. Le visage se déforme et elle tend les bras sur eux. Arlan et Finaël subissent un choc invisible et Eodrec est projeté et va s’écraser sur la paroi. J’entre alors suivi par Gunard. Arlan se fracasse sur une poutre. Onelle tient Finaël par le cou. Gunard lui met un coup du tranchant du bouclier sur le bras et tente un coup de poing. Onnelle a le bras cassée et lâche Finaël mais arrête le poing de Gunard d'une seule main. Gunard tombe, recroquevillé au sol. Alors que je m’apprêtais à lui lancer quelque chose afin de la déstabiliser, Arlan me demande d’aller chercher le shaman. Je m’exécute. Il sort Cundiel. Finaël tente un chant. Onelle frappe au sol vers Arlan. Eodrec se jette sur elle, épée tendue. Les planches explosent et la hutte s’écroule sur Arlan. Il lance un « lutte, tu peux lutter » en elfique. Eodrec bat en retraite, horrifié avant même de frapper. Arlan tente de frapper avec la lumière ( ?). La flamme de vie de la jeune fille est recroquevillée dans un brouillard glacé.  Finaël sent un grand froid avec la main tendue d’Onelle. Alors que je me rapprochais de la hutte avec le shaman et des gardes, l’eau se met à bouillir sous la hutte et explose une partie de la hutte. Les présents se retrouvent tous à l’eau. Onelle coule. Eodrec tente d’aider Gunard, Finaël récupère Onelle. Je plonge pour essayer d’aider Arlan. Nous sommes tous repêchés. Le shaman semble faire attention aux évènements qui viennent de se passer.
Arlan se dirige vers Onelle. Il teste sa flamme de vie. Finaël sent qu’Onelle est libérée de cette « présence ». Nous ramenons Onelle au Temple en attendant son réveil. Gunard reste sur terre avec Eodrec. Le shaman nous interroge. Nous rappelons l’histoire. Elle semblait possédée. Nous repensons à l’idée de brûler le livre.
 
            Commence la fête, sur terre et sur les pontons. Beuverie. Je jongle devant Fianlan et d’autres villageois. Arlan est invité à danser par (Elreg). Plusieurs moments dans la soirée, les Tisseurs s’éclipseront pour échanger autour des évènements récents. Finaël semble être avec un groupe d’enfants autour d’un chaudron. Celui-ci est très gros, avec des motifs. C’est un héritage qui remonte à la mythologie des 1ers Hommes (Daën). Le chaudron est typique des hommes d’ici. Par contre ce chaudron a la particularité de faire brûler du bois mais qui semble ne pas se consumer.
            Athié est accompagné par Malik. Gunard annonce l’arrivée des 2 elfes (Olanuro, Apprivé) et des deux nains (Fahrin et Barmur). Ces quatre sont accompagnés par un groupe de six personnes. Ce sont des personnes qui appartenaient au groupe qui accompagnait les Tisseurs dans les Montagnes. En plus de ce groupe, deux humains blessés les accompagnent. Parmi les 6, il y a bien Daëric qui avaient été banni du village. Lorgethar arrive aussi, portant contre lui le bébé, que nous pensons être le petit-fils du chef du village, Agdad.
            Arlan salue Daëric. Agdad vient le voir pour savoir s’il le connaît. Me sentant de nouveau de trop, je laisse mes compagnons se retrouver et en profite pour m’éclipser, profiter de la nuit étoilée. Les trois elfes se mettent à échanger. Un vent frais, froid, sombre semble régner ici. Finaël explique que nous avons été sauvés par Arda. Barmur joue de la cornemuse. Finaël scrute les deux elfes. Aprivé n’est pas une (Cildar) SINDA ni une NOLDO. Habillée en vert. Proche des ELFES SYLVAINS (On sait qu'elle vient de la Lorien car elle est une envoyée du royaume des Galadhrim). Elle est jeune. Olanuro est en tenue de baroudeurs, de voyage. Tenue de (CildarSINDAR. (c'est un envoyé d'Imladris) Il est élégant.
Je reviens dans la fête.
            Arlan vient presser les elfes. Il explique la situation. Ils font référence à un carrefour d’énergies, de forces. Ils abordent la question du spectre. Selon les elfes, le spectre ne serait pas parti, il retournera dans la même personne (Onelle). Celle-ci est donc en danger de mort. Les elfes alertent les Tisseurs sur le fait que l’Ennemi se rassemble. Une armée disparate, des débris d’une gigantesque armée quasi anéantie mais clairement ce lieu est menacé. La seule solution, un exorcisme pour libérer Onelle. Ils reviennent sur la question du livre.
            Eodrec réinterroge les elfes sur le spectre. C’est un Nazgul. Il n’est pas là par hasard. C’est celui qui aurait participé à l’attaque de la cité des larmes. Ce n’est pas le plus puissant. Si on tue la fille, nous aurons affaire au Nazgul directement. Nécessité de la sauver. Il a choisi d’être dans cette femme/fille. Les Tisseurs se demandent si c’est la manipulation du livre qui aurait pu être responsable de cette possession ? A priori ce serait plutôt l’inverse. C’est le Nazgul qui aurait fourni le livre.
 
            Pendant la fête, je suis toujours à l’écart et jet de dés sous 3 pour essayer de retrouver un souvenir et des souvenir de mon passé remontent.  C’est un moment joyeux, festif, le premier depuis longtemps. On ne sait jamais…
 
            L’armée qui se rassemble sera là d’ici 72h max. Il y a nécessité de protéger le village. Eodrec élève la voix car pour lui, les femmes et les enfants doivent être évacués, afin de gagner, de leur laisser deux jours supplémentaires. Les Tisseurs ne semblent pas d’accord. Apercevant cette nouvelle tension je rejoins le groupe et rapidement me met derrière Eodrec pour montrer ma position en son sens. Arlan, Gunard et Finaël ne souhaitent pas prendre la décision pour le village. Ils veulent que ce soit eux qui choisissent.
            Nous semblons être sur un nœud de puissance (carte Arlan). Peut être le lieu lié a un "cœur de résonance". Beaucoup de convergences vers ce lieu. Hypothèse que le chaudron serait peut-être lui-même un artefact. C'est un artefact car il brûle sans consommer le bois. Le peuple du village lui même descendant des Daën, Numénoréens etc... pourraient être, eux-mêmes, un objectif pour le Nazgul. Peut-être de même pour le bébé protégé par Lorguettar…
            Sur l’attaque à venir, il y aura pleins de loups montés. Nécessité d’une défense solide. Avec la question stratégique de fermeture des pontons, risque d’incendie, etc…
Il est près de 5h du matin.
 
            Les elfes accompagnés des nains décident d’aller découvrir la carrière avec les menhirs. Eodrec, Arlan et moi-même allons informer Agdad de la situation. Nous essayons de lui demander pourquoi ce lieu. Quelle est l’histoire de la cité ? Il décide de convoquer le conseil afin de prendre des décisions rapides. Ce conseil se réunira d’ici 15 min.
 
Petite explication sur les cœurs : 4 de terre, 3 de feu, 2 d’eau et 1 d’air, formant un triangle (HYPOTHESE : chaque cœur tient son pouvoir d’un anneau). Les Tisseurs connaissent et savent où sont les 4 de terre, aucun de feu (peut-être un cœur de feu sur ce lieu), un cœur d’eau (anneau de Finaël).
 
Les elfes remarquent un cercle très ancien. Ces pierres remonteraient aux Druédains, peuple d’origine, disparu. Ils semblent intrigués, fascinés. Les pierres seraient « vivantes », légère réaction de l’anneau de Finaël. Energie neutre à priori.
Elfes et nains redescendent vers le village.
Attaque de loups montés et d’orques (3 vagues, une grosse 20aine). Nains et elfes sur la plage. Arlan, moi, Eodrec courons sur les pontons en direction des loups montés. Très bon travail de notre elfe Finaël et de son efficacité d’archer. Arlan est monté en hauteur pour donner des instructions avec une vue d’ensemble et éviter les pertes humaines en vue d'un futur combat. La soirée s’achève sur ce combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Finaël
Membre de la Communauté
avatar

Nombre de messages : 1602
Localisation : Ceven Galad
Date d'inscription : 04/09/2005

Feuille de personnage
Race: Elfe
Classe: Archer
Age: 1 000 ans

MessageSujet: Re: 27/04/2018 - Les trois temps   Sam 28 Avr 2018 - 17:24

J'ai rectifié quelques infos concernant les Elfes en mettant des liens vers des "définitions simples" (Wikipédia) afin que ce ne soit pas trop "prise de tête".  Laughing

UN Noldo, DES Noldor

UN Sinda, DES Sindar

Un lien complémentaire un peu plus fouillé si tu as le courage :

http://forum.tolkiendil.com/archive/index.php?thread-6161.html

_________________

"Ne gûr e-geven galad, síla i galad uireb."
Au coeur de Ceven Galad, brille la Lumière Eternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Finaël
Membre de la Communauté
avatar

Nombre de messages : 1602
Localisation : Ceven Galad
Date d'inscription : 04/09/2005

Feuille de personnage
Race: Elfe
Classe: Archer
Age: 1 000 ans

MessageSujet: Re: 27/04/2018 - Les trois temps   Sam 28 Avr 2018 - 19:07

Remarques à propos des cœurs et anneaux :

Pour ma part, cela reste très flou.

Le schéma global n'a jamais été arrêté clairement et avec certitude.

Il n'y a jamais eu, non plus, de "bilan récapitulatif".

Pour moi, cela reste comme un "chantier en cours" sans rien de certain, ni de clair.

Le "vague schéma" posé est-il plus que de "vagues hypothèses" ?


Ce qui est sûr, c'est qu'il y a une organisation, une structure avec des artefacts principaux, majeurs, puis des artefacts secondaires, en résonance (les fameux cœurs de résonance). 
Comment est organisé clairement cette "structure" ? Combien y-a-t-il de niveaux ? Etc...Pour moi, c'est le grand flou artistique... scratch

Comment se "conjuguent", s'organisent les anneaux, les cœurs, les cœurs de résonance...etc...entre eux et selon leur emplacement géographique (car ils forment un maillage sur Arda).

Il serait bon, peut-être, de faire une mise au point... tristounet

_________________

"Ne gûr e-geven galad, síla i galad uireb."
Au coeur de Ceven Galad, brille la Lumière Eternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arlan
Membre de la Communauté
avatar

Nombre de messages : 1730
Date d'inscription : 05/09/2005

Feuille de personnage
Race: Dunédain
Classe: Rodeur
Age: 35

MessageSujet: Re: 27/04/2018 - Les trois temps   Sam 28 Avr 2018 - 21:44

merci edeglion
J'ai corrigé deux trois trucs

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Finaël
Membre de la Communauté
avatar

Nombre de messages : 1602
Localisation : Ceven Galad
Date d'inscription : 04/09/2005

Feuille de personnage
Race: Elfe
Classe: Archer
Age: 1 000 ans

MessageSujet: Re: 27/04/2018 - Les trois temps   Dim 29 Avr 2018 - 0:25

Vu pour les infos sur les cœurs Arlan, merci.  Wink

_________________

"Ne gûr e-geven galad, síla i galad uireb."
Au coeur de Ceven Galad, brille la Lumière Eternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eodrec
Membre de la Communauté
avatar

Nombre de messages : 821
Date d'inscription : 04/02/2009

Feuille de personnage
Race: Eothraim
Classe: Cavalier
Age: 24

MessageSujet: Re: 27/04/2018 - Les trois temps   Lun 30 Avr 2018 - 15:23

Check. super

_________________

Eodrec, sonneur de cor. Arpenteur de la Terre du Milieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charbon-et-ether.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 27/04/2018 - Les trois temps   

Revenir en haut Aller en bas
 
27/04/2018 - Les trois temps
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Trois Mousquetaires
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Prix du petrole a travers le temps
» Arrêter le temps...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destins étranges en Terre du Milieu :: JEU DE ROLE :: [SYNOPSIS] Alla Illu Nurtalë SAISON 3 Transition (à partir du 01/09/2017)-
Sauter vers: