Destins étranges en Terre du Milieu


Jeu de Rôle en Terre du Milieu
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'heure du choix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arlan
Membre de la Communauté
avatar

Nombre de messages : 1640
Date d'inscription : 05/09/2005

Feuille de personnage
Race: Dunédain
Classe: Rodeur
Age: 35

MessageSujet: L'heure du choix   Mer 14 Sep 2005 - 15:34

L’aube se levait et Arlan se tenait debout en haut de la crevasse.
Le bruit de la source lui parvenait faiblement et l’aidait à mettre de l’ordre dans ses idées.

Même si beaucoup de questions sans réponses se bousculaient dans sa tête il avait déjà une certitude. Il était à l’heure du choix. De son choix ; et par répercussion de celui de ses compagnons.

Il avait depuis quelques temps accepté ce rôle de leader que les autres semblaient tacitement lui réserver. Le fait d’accéder au titre de seigneur officiel l’avait obligé à assumer.

Il organisait donc les discussions pour que tout le monde puisse s’exprimer.
Parfois il en brusquait même certains pour y voir plus clair.
Lors des déplacements il tentait d’organiser la compagnie, chose quelque peu ardue.
En somme tout ce que doit faire un chef.
Sans parler de la culpabilité quand un choix, une décision entraîne un drame.

Il soupira et jeta un coup d’œil rapide à ses compagnons. Tous prenaient le petit déjeuner.
Il ne pu cacher un sourire en voyant Théo enfourner un demi pain en une seule bouchée.


Il allait falloir leur dire.
Il avait pris sa décision.
Ne restait plus qu’à leur expliquer et espérer qu’ils le suivraient.


Arlan ne partirait pas vers le nord des montagnes bleues à la recherche des nains.
Il voulait prendre la direction de l’est.
Celle montrée par la statue du Valar.
Celle qu’avaient prise nos ennemis.
Celle qui lui permettrait de retrouver ses terres ses gens
Celle qui menait à l’arbre de sa famille.
Celle par laquelle il comptait chercher d’autres morceaux de parchemins, seuls indices pour comprendre les desseins de l’ennemi.
Celle qu’avait indiquée le vieil homme à Khior.

Car il y a de grandes chances qu’ils n’en apprennent pas plus chez les nains.
La compagnie risque de perdre un temps précieux à les trouver.
L’herbe maudite avance vers l’ouest.
L’ennemi est à cheval.
Sans parler du climat dur et des risques de neige à cette altitude.

Arlan hocha silencieusement la tête comme pour approuver son choix. Il se fit une promesse.
Je reviendrai chez les nains. J’accompagnerai Gunard pour qu’il remette son message. Mais pas toute suite. Le danger est trop grand.
Il est presque palpable.

Il retourna vers le campement où ses amis en avaient terminé.

Ses premiers mots furent les suivants :

Il est temps de partir.
Les parchemins, l’arbre et nos ennemis sont à l’est.
Il faut y retourner au plus vite.

Arlan adressa un regard compatissant à Gunard


--------------------------------------------------------------------------------
Merci d'avance de corriger mon orthographe quelque peu incertaine

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gunard
Membre de la Communauté
avatar

Nombre de messages : 694
Age : 47
Localisation : Quelque part en terres du milieu
Date d'inscription : 05/09/2005

Feuille de personnage
Race: Nain
Classe: Guerrier
Age: 127

MessageSujet: Re: L'heure du choix   Mar 20 Sep 2005 - 9:27

Se lève les poings sur les hanches. Porte son regard fier sur Arlan puis croise les bras calmement. Vous voyez sans peine qu'un sentiment de colère est passé fugitivement dans le regard du Nain.

Arlan !! Quand je vous parlais d'aller voir les Nains, il ne s'agissait pas pour moi de terminer mon voyage mais bien d'aller quérir des informations sur la statue d'Aulë que nous avons trouvée !! Vous me pensez si égoïste que je veuille en finir avec mes affaires avant de m'occuper des vôtres ?

Par ma barbe... Grommellement d'une floppée de jurons khazalides que, même si vous ne comprenez pas, vous imaginez sans peine qu'ils sont très grossiers.

Puis prend une profonde inspiration et reprend plus calmement.


Si je voulais aller voir les Nain des montagnes bleues c'est avant tout pour savoir s'ils connaissent l'histoire de cette statue, savoir pourquoi elle montre cette direction, savoir pourquoi Aulë tient un oeuf dans sa main gauche.

Si mon intuition est la bonne il doit y avoir deux autres statues qui, elles aussi, montrent une direction, à l'intersection desquelles, à la manière du principe de la triangulation glisse son regard en direction de Finaël nous devrions trouver si ce n'est ce qui nous intéresse, du moins des indices précieux car nul doute qu'un lieu désigné de la main d'un Valar ne peut QUE nous aider dans l'éradication de la Madrath de Nurn, et ainsi vaincre l'Ennemi qui se dresse sur notre route depuis trop longtemps !!

Voilà quelles étaient mes intentions Arlan A'nvary, puisqu'il était nécessaire de les préciser...

Toujours grognon, se tourne vers les reliefs du campement afin d'éliminer toute trace de l'arrêt de la Communauté en ce lieu sacré

Je laisse le soin à Finaël, Theo et Khior de juger de la pertinence des actions à entreprendre en ce jour. Je me plierai à la volonté du plus grand nombre...

_________________

Gunard Maille d'Acier, Fils de Thorin Maille d'Acier et Irania RocFendre
Protecteur extérieur de Khazad-Dûm


Dernière édition par le Jeu 22 Sep 2005 - 14:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khior
Membre de la Communauté
avatar

Nombre de messages : 173
Date d'inscription : 07/09/2005

Feuille de personnage
Race: Haradrim
Classe: explorateur
Age: 33

MessageSujet: vitesse et précipitation...   Mar 20 Sep 2005 - 13:36

Je rêvassais lorsque Arlan nous convoqua. J'admire un peu le courage de cet homme. Lors d'un combat, on le croirait insensible à la douleur. On croirait, à le voir prendre tout ces coups, qu'il les déguste, il encaisse, sans broncher jusqu'à ce qu'il ne tienne plus sur ses jambes et enfin il s'affale, repus, digérant sa gourmandise. Il est jeune, le pouvoir n'est pas encore sa tasse de thé, comme on le disait chez moi jadis. Il est courageux, mais trop martial parfois. Il est encore jeune pour ces responsabilités, fort en gueule inutilement quelquefois, mais il est vrai que je ne suis pas toujours enclin, non plus, à entendre qui que ce soit me diriger aveuglément, alors je pense faire souvent le contraire de ce qui est proposé. Tou ceci ne restera que dans mon esprit, je n'ai pas encore l'influence nécessaire pour le convaincre et le conseiller, et me permettre de le désavouer publiquement. Mais même avec lui seul comme interlocuteur, je ne crois pas que j'aurais les mots les plus convaincants. Je ne suis pas encore très sûr de moi et de ce que je fais avec eux. Je combats à leurs côtés, mais je n'ai pas encore compris mon intérêt.

- Arlan ! Evidemment, je ne suis pas d'accord avec votre raisonnement. Vous devez confondre votre peuple et cette Communauté. Ne décidez pas seul et ne tentez pas d'imposer ensuite par la force.-

En parlant, je les regarde et suis soulagé de pouvoir enfin placer quelques mots. M'écoutent-ils tous d'ailleurs ? Je ne me sens pas particulièrement à l'aise dans ce rôle d'orateur. Je ne me sens pas à ma place dans cette quête. Que me rapporte-t'elle ? Le sauvetage du monde, Pufff-pufff-pufff... Dans mes dunes je ne soupçonnais pas leur tracas. J'allais d'une rivière à l'autre, je rigolais avec mes "mères" et la vie passait tranquillement. Je suis face à 4 paires d'yeux, j'ai commencé à expliquer et je vais essayer de rester calme avant de prendre une volée d'injures...

- L'évidence du danger que vous mettez en avant ce matin était tout aussi vrai il y a quelques jours et pourtant, malgré mes conseils pressants, malgré les informations que vous possédiez tous, nous sommes venus ici d'un commun accord, nous avons perdu ce temps alors que nous saviions quel était le danger sur vos terres. Qu'avons-nous trouvé, ici ? La mort et une pierre froide qui nous renvoie sur nos pas. Il me semble que vous avez accepté de diriger ce groupe, Arlan, mais il me semble aussi que parfois vous êtes vite ébloui par ce rôle. Vous me semblez perdre pieds.-

En les regardant, écouter ou non ce que je dis, je sens les tensions entre Arlan et Gunard. Finaël est encore à part, loin, peut-être dans ces tristes pensés, en réalité j'ai cessé de chercher à savoir ce qu'il avait dans la tête, et le petit bonhomme trépigne, il est marrant, mais si je prends ce conseil trop à la légère, nous allons peut-être encore aller épuiser nos forces inutilement. C'est maintenant que je regrette de ne pas avoir compris tout ce que me disait ce vieil homme l'autre jour, à Tharbad. Entre cette terre au "deux coeurs", "ces coeurs qui se meurent" et pourquoi m'a-t'il dit cela comme des énigmes. Je ne suis qu'un voyageur du désert, je n'y entends rien à ces paroles, à ces devinettes. Je me souviens avoir eu des visions, mais je ne sais pas pourquoi je les ai eues.

- Arlan ! Excusez moi, je ne contrôle pas mes émotions, pardon de m'emporter ainsi. Permettez-moi de revenir à une réflexion constructive... Bien, cette statue représente Aulë et donc est en relation avec la civilisation naine. Bien que je sois sûr de mon explication hier concernant sa position et "l'oeuf" qu'elle tient dans sa main, et puisque je ne peux et ne veux pas vous imposer mon avis, combien de temps allons-nous perdre à retrouver ce clan de nains et leur éventuels éclaircicements. En réalité voilà ce que je voulais vous proposer. J'ai conservé quelques notions d'équitation et je me proposais de transporter maître Gunard vers cette communauté de Nains, et ensuite de vous rejoindre. Vous, entre temps,vous vous seriez dirigé de votre côté vers ce danger que vous ne semblez reconnaitre qu'aujourd'hui. Je ne cherche pas à vous accabler, à presser votre décision, mais réfléchissez, songez à ce qu'il nous reste à faire avant de rejoindre vos terres, à ce que nous devons apprendre avant que de nous mesurer à cette force du mal. Croyez-vous être capable maintenant de l'affronter tel que vous êtes, humain, certes courageux, roi de ces terres souillées. Je ne crois pas qu'aucun de nous ici, même réunis au plus fort de nos capacités, ne pourra en venir à bout. Il nous manque une autre force, supérieure à nos moyens physiques, bien qu'ils soient très honorables. Personnellement, maître Gunard, je ne crois pas que vos congénères nous apporterons plus d'informations que je n'ai pu vous en donner sur cette statue. Mais je pense que nous pourrions apprendre autres choses d'aussi bénéfique concernant cette force, ce pouvoir dont je parle. Arlan, rappelez-vous ce que dit ma légende sur cet oeuf. Un apprentissage, qui nous mènera, d'étape en étape, vers un savoir. Mais ce n'est qu'une légende. Réfléchissez Arlan, ne vous entêtez pas. Ne foncez pas tête baissée.-

Je ne sais pas quoi leur dire de plus. Je sais bien que Gunard ne montera jamais sur un cheval, et quel équipée, un géant et un nain... Nous devons aussi penser à retrouver Derfinh. Je n'ose pas encore lui dire, mais si Arlan ne prend pas la bonne décision, cette fois, c'est sûr, je m'oposerais à lui, pfou, en aurai-je le courage ? Je me levai et allai tranquillement vers la rivière, me rafraîchir le visage. Gunard faisait un peu la tête.[/i]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Theo Jardin
Membre de la Communauté
avatar

Nombre de messages : 88
Date d'inscription : 05/09/2005

Feuille de personnage
Race:
Classe:
Age:

MessageSujet: Re: L'heure du choix   Mar 20 Sep 2005 - 16:05

Guère habitué au conseil de guerre, j'écoute ce que les uns et les autres ont à dire en terminant de déjeuner et en grignotant ce que mes camarades ont pu laisser... Après que Khior eut donné son avis, j'attend de connaître celui de Finaël mais ce dernier semble loin, comme dispersé dans des pensées insondables...
Si j'écoutais mon coeur, je partirai en courant retrouver mon cher potager. Mais je sais aujourd'hui que la tranquilité facile de ma vie d'avant n'est plus. Alors que faire ? Quelle direction choisir quand les plus grands semblent perdus et donnent des arguments tout à la fois contradictoires et pleins de sens ? Que faire ? Prendre un petit morceau de pain pour s'encourager à prendre la parole ?
Je sens bien que les autres attendent mon avis mais à quoi bon... Si l'on m'avait écouté, nous ne serions pas là mais en route pour le fief d'Arlan afin d'y protéger l'arbre de sa famille. Et, ce faisant, nous aurions, sans le savoir, condamné Esthel à une mort terrible et abjecte. Nous n'avons pu le sauver mais il est mort soulagé et en paix... et Finaël put revoir son fils une dernière fois aussi douloureuse que fut cette rencontre...
Bon, je me lance :

Un peu de sens commun s'impose ici à mon avis...
Me tournant vers Arlan :
En effet, nous avons choisi cette voie il y a plusieurs jours maintenant, contre mon gré dois-je vous le rappeler ? Et bien que je comprenne et que je partage votre inquiétude pour Nicimaldar, je crois qu'il nous faut continuer ce que nous avons commencé ici et je reste par ailleurs intimement persuadé que toutes les personnes de bon sens confrontées à la Madrath doivent s'aider et que ce n'est pas simplement à nous de tout résoudre. Si les choses ont suivi le cours que nous voulions, les détenteurs des fragments du parchemin sont aujourd'hui prévenus qu'ils ne doivent en aucune façon les montrer ou les laisser exposés et mieux qu'ils doivent à tout prix les garder et les protéger. Je pense que cela nous laisse du temps pour agir et entravera les objectifs de nos ennemis... Nous n'allons pas passer notre temps à courir d'un endroit à un autre sans terminer ce pour quoi nous sommes venus... La décision fut prise et quelqu'en soient les conséquences il faut aller jusqu'au bout avant de passer à autre chose...
Me tournant vers Gunhard :
Je partage votre avis quand vous dîtes que ce que nous trouverons au lieu indiqué par cette statue nous aidera à comprendre comment combattre la Madrath et nos ennemis, comme je crois que l'idée de chercher les nains qui vivent encore dans cette région sera moins aléatoire que de nous lancer dans une recherche approximative avec pour seul indication la direction de l'Est...
Par ailleurs, la présence d'Esthel dans ses parages me semble d'une extrême importance et je pense que nous devrions tenté de découvrir ce qui l'a mené jusqu'ici, ce qu'il a découvert et pourquoi il est mort. Et là-dessus, les Nains pourront peut être nous donner quelques indications et surtout nous renseigner sur les orques qui traînent dans la région.
Me tournant vers Khior :
Je ne suis pas très chaud, et pour tout vous dire je suis plutôt complètement frigorifié d'horreur, à l'idée de nous séparer dans ces terres sauvages et pleines d'orques. Notre dernière rencontre a failli tourner au fiasco et je pense que nous devons rester unis si nous voulons reprendre un jour la route de nos demeures en un seul morceau...
Visitant rapidement mon paquetage sur le dos de Bill :
Nous avons à manger pour 2 bonnes semaines en faisant attention et en restant frugal, autrement dit en nous contentant de deux ou trois maigres repas par jour (au lieu de l'unique pause coupe-faim que vous vous obstinez à faire trop souvent...)
Soupir, les bras me tombent à l'idée que je vais encore sauter 2 ou 3 repas par jour...
Donnons nous une semaine pour trouver les Nains et si nous n'y parvenons pas il sera toujours temps d'aviser... à moins que Finaël n'ait d'autre suggestion à nous faire...
De toute façon, je me plierai à l'avis général et je suivrais la Communauté là où elle décidera de se rendre.
Soudain gêné en me rendant compte que tous m'écoutent, je file m'asseoir auprès des dernières traces de notre petit feu de camp et je grignote une petite pomme sèche et aigrelette de l'année précédente. Je songe alors, avec un pincement au coeur, que je ne serais pas chez moi pour récolter les douces pommes et les tendres poires de mon verger ...

_________________

Théo Jardin, fils d'Hamfast Jardin et de Marge Enpier, hobbit de mon état, jardinier de coeur et honorable cuisinier pour les miens...


Dernière édition par le Sam 17 Fév 2007 - 16:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gunard
Membre de la Communauté
avatar

Nombre de messages : 694
Age : 47
Localisation : Quelque part en terres du milieu
Date d'inscription : 05/09/2005

Feuille de personnage
Race: Nain
Classe: Guerrier
Age: 127

MessageSujet: Re: L'heure du choix   Mar 20 Sep 2005 - 18:35

Alors que je terminai de ranger notre campement, grommellant encore d'avoir été si mal compris et regrettant le ton plus hargneux que je l'aurais voulu sur lequel j'ai répondu à Arlan, j'entends Khior prendre la parole.
Je l'écoute et ses paroles sont sensées même... QUOI ?


QUOI ? Moi monter sur ça ? Désignant d'un doigt accusateur le cheval de Khior
C'est hors de question !!!

Puis je le laisse terminer, c'est alors que Théo prend la parole entre deux bouchées de pain, comme si grignoter lui donnait du courrage... Après tout, ça n'est pas si idiot que ça, maintenant que je commence à mieux connaitre ce Hobbit

Je suis d'accord avec vous Théo, même si je ne comptais pas perdre une semaine à trouver les miens. En temps normal je vous dirais même qu'ils doivent même déjà savoir que nous sommes là, mais après avoir croisé ces orques, dont l'un portait une armure naine en guise de plastron, je ne sais plus trop que penser et j'imagine le pire.
Cependant nous avons pour habitude de consigner et d'archiver, si histoire il y a sur cette statue, elle doit être quelque part, dans la cité des Montagnes Bleues. Après tout le sujet n'est pas anodin, il s'agit tout de même d'Aulë, le créateur de ma race.

Et hum... Excusez moi Arlan si je me suis emporté, le ton était hum... inapproprié. Je sais que vous voulez faire au mieux, mais comme Théo et Khior je ne pense pas qu'il soit bon de nous éparpiller et de voyager d'un lieu à un autre sans terminer ce pour quoi nous sommes venus.

Ce conseil prend une tournure qui me plaît... Attendons de connaître l'avis de Finaël

_________________

Gunard Maille d'Acier, Fils de Thorin Maille d'Acier et Irania RocFendre
Protecteur extérieur de Khazad-Dûm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arlan
Membre de la Communauté
avatar

Nombre de messages : 1640
Date d'inscription : 05/09/2005

Feuille de personnage
Race: Dunédain
Classe: Rodeur
Age: 35

MessageSujet: Re: L'heure du choix   Mar 20 Sep 2005 - 22:54

HRP
Je ne prends pas le temps de répondre à chacun car on va y passer des heures.
Non que je trouve les arguments faux ou dénués de poids loin de là, mais on va y passer des heures à relire et relire les posts en perdant pour ma part la saveur d'une bonne discussion autour d'une table. Ce n'est pas la seule raison et je précise ma pensée sur le post suivant. J'y attends vos réactions.

Very Happy

http://ltdm.forum2jeux.com/viewtopic.forum?t=20

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arlan
Membre de la Communauté
avatar

Nombre de messages : 1640
Date d'inscription : 05/09/2005

Feuille de personnage
Race: Dunédain
Classe: Rodeur
Age: 35

MessageSujet: Re: L'heure du choix   Mer 21 Sep 2005 - 14:22

HRP
Suite à une discussion téléphonique avec notre maître et dans l'attente de vos réactions au post cité plus haut je vais essayer de répondre à tous.

RP

Arlan écoute les interventions de chacun.
Quand Gunard prend la parole Arlan écoute sans bouger car il est surpris de la réaction de son ami qui n'a visiblement pas compris ce qu'il voulait dire.
Aux paroles de Khior il serre les poings et semble prêt à bondir.
Toujours crispé il écoute ensuite attentivement Théo et Gunard.

Une inspiration puis il se lève regarde tous ses compagnons et commence à parler.

Maitre Khior, je ne sais pas ce que j'ai fait pour mériter autant de reproches et de qualificatifs désagréables mais je ne me suis jamais présenté comme votre chef et je n'ai même jamais prononcé ce mot. Rien ne vous empêche de vous exprimer sans agressivité quand vous n'êtes pas d'accord. Je n'impose rien à personne j'essaie juste d'organiser un peu notre groupe mais si tout le monde me ressent comme un despote j'en suis désolé et je retournerai à ma place de simple Rôdeur.

Il marque une pause et continue sur le même ton sans s'énerver

Je commence à en avoir par dessus la tête de vos réflexions et commentaires désagréables voir agréssifs. Je me comporte avec vous comme avec tous les autres et je ne pense pas vous avoir manqué de respect une seule fois. Si vous vous entêtez à me parler comme au dernier des imbéciles je vous montrerais comment on s'occupe des Sudérons dans les royaumes du nord.
Ceci est mon premier et dernier avertissement

Pour conclure, vous semblez d'accord avec moi que nous n'apprendrons certainement rien de plus chez les Nains concernant cette histoire de parchemins et de statue.
Donc veuillez s'il vous plait donner votre avis pour une direction et ce même si vous êtes d'accord avec moi (car cela semble vous coûter de dire qu'aller vers l'est vous intéresse).


Se tournant vers Théo:

Je vais essayer de faire un rappel des événements pour que nous y voyons plus clair.
Quand nous avons pris la décision de partir vers les montagnes plutôt que vers l'arbre la raison en était la suivante : étant à pieds et nos ennemis à cheval nous serions arrivés aprés eux. D'où l'envoi d'un messager pour prévenir ma cousine.
Ne pouvant faire mieux nous sommes partis vers les montagnes.

Mais maintenant c'est différent. Il est évident que l'ennemi cherche les parchemins et que c'est par eux que nous obtiendrons des informations sur ce qu'il trame. Je pensais trouver plus de choses ici mais.....
Donc plutôt que de perdre des jours voir des semaines à trouver les Nains je pense qu'il faut se mettre en recherche des parchemins. Ce qui nous conduit vers l'est de L'Arthedain.
L'Est désigné par la statue, vers l'arbre et indiqué par le vieil homme.

Je précise que si je propose l'Est ce n'est pas pour retourner chez moi mais parce que c'est dans cette direction que l'on pourra trouver d'autres parchemins (chez les rescapés du Rudhaur anuminas etc...)

Mais je reconnais que je suis d'accord avec vous et qu'il faut rester ensemble pour chercher quelques indications sur ce qu'Esthel a trouvé ici. (peut être la statue et rien d 'autre) Quand à penser que des Nains aient des informations sur un elfe errant je ne suis pas certain que ce soit la peine d'espérer.

Aprés avoir regardé le hobbit intensément Arlan se tourne fianlement vers Gunard

D'abord sachez que je n'ai jamais douté que vous vouliez aller chez les Nains chercher des informations pour la Communauté mais je crainds que nous perdions trop de temps à les trouver. Leurs patrouilles semblent en difficulté au vu des trophées que portent les Uruck. Et si ils se sont enfermés dans les montagnes, même avec votre aide nous risquons de mettre des semaines à les trouver.

Je vous présente aussi mes excuses car mes propos étaient quelques peu directs et maladroits ( si on l'avait fait en live j'aurais précisé durant ton intervention)

En ce qui concerne les idées de Théo oui elles sont souvent loin d'être inintéressantes et je suis d'accord avec lui sur certaines choses mais je pense au temps qui joue contre nous.

Pour ce qui est de la statue d'Aulë il est effectivement possible d'en apprendre plus chez les vôtres mais je reviens sur ma question en combien de temps allons nous les trouver.
De plus si c'est juste pour cette statue Khior nous en a déja beaucoup appris.
Par contre si vous pensez que certaines autres choses utiles peuvent être trouvées chez vos frères dites le nous. Avez vous des informations supplémentaires, des idées ?

D'un petit geste de la tête Arlan remercie les autres de l'avoir écouté et se rassoit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gunard
Membre de la Communauté
avatar

Nombre de messages : 694
Age : 47
Localisation : Quelque part en terres du milieu
Date d'inscription : 05/09/2005

Feuille de personnage
Race: Nain
Classe: Guerrier
Age: 127

MessageSujet: Re: L'heure du choix   Mer 21 Sep 2005 - 17:24

Je reviens juste sur un point Arlan, le vieil homme de Tharbad indiquait l'Ouest et non pas l'Est, en somme il indiquait à Khior la direction de notre position par rapport à lui, je doute qu'il faille s'appuyer sur cela pour choisir notre direction. Cependant ce n'est pas le seul argument que vous mettez en avant.

Vous me demandez ce que nous trouverions chez les miens, je l'ai expliqué, et si, comme je le pense, les autres statues sont également de facture khazalide, j'espère pouvoir trouver la position des autres statues, 3 si notre compte est correct. Ce qui nous permettrait de nous diriger rapidement et directement vers le lieu qui nous intéresse.

Je vous retourne votre argumentation, qu'allons-nous trouver vers l'Est ? Nous avons déjà amené le warg dans la bergerie une fois, sans vouloir retourner la lame dans la plaie, et ceci nous a coûté le parchemin que nous voulions justement protéger.

En effet nous pourrions nous mettre en quête des autres parchemins convoités par l'Ennemi et en apprendre plus. Ce qui me gêne c'est qu'apparemment nous sommes plus proche du lieu que nous cherchons que nous ne l'avons jamais été, et l'idée de m'en éloigner pour trouver des compléments d'information m'est désagréable. Ceci dit, non je n'ai aucune information que je ne partage pas, juste des idées, des suppositions et nous en avons tous.

Je n'ai rien contre le fait de partir vers l'Est, et comme vous le dîtes, je n'ai aucune certitude sur le temps qu'il faudra pour retrouver les miens. Cela peut être quelques jours comme plusieurs semaines. Mais donnons nous des objectifs clairs et cartésiens. Espérons nous tomber sur le lieu indiqué par cette statue ? Allons-nous trouver les parchemins manquants ? Allons-nous protéger euh... Nicimaldar ? Retrouver Olbrach et sa bande ?

Pour finir ces querelles de chef, non je n'ai jamais considéré que notre Communauté avait un chef, simplement le bon sens dont nous avons tous su faire preuve jusqu'à maintenant a laissé le devant de la scène à la personne la plus touchée par les évènements, à savoir vous ces derniers temps. Le jour ou ce sera Finaël qui sera le plus touché, je promet de regarder les fleurs pousser avec lui s'il me promet de boire de la bière quand ce sera mon tour *une lueur d'amusement dans le regard*.

Non il n'y a pas de chef, et je trouve cela très bien, décidons ensemble de ce qu'il convient de faire comme nous l'avons fait jusqu'à maintenant.

La chose étant entendue, Gunard ne revient pas sur les excuses faites, aussi bien les siennes que celles d'Arlan. Ceci est du passé, il n'est nul besoin de s'appesantir là-dessus.

[HRP]Je sais bien qu'il est difficile de RP par texte, le ton n'y est pas, la gestuelle non plus et les regards sont inexistants. J'ai fait les excuses de Gunard aussi car en me relisant j'ai eu l'impression d'être acerbe et accusateur alors que ce n'était pas mon intention.[/HRP]

_________________

Gunard Maille d'Acier, Fils de Thorin Maille d'Acier et Irania RocFendre
Protecteur extérieur de Khazad-Dûm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maître de Jeu
Maître de Jeu
avatar

Nombre de messages : 1116
Date d'inscription : 10/09/2005

MessageSujet: Re: L'heure du choix   Mer 21 Sep 2005 - 18:42

Avis du MD
Ne voulant pas gâcher cette belle série de RP je poste un avis sur le forum technique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Arlan
Membre de la Communauté
avatar

Nombre de messages : 1640
Date d'inscription : 05/09/2005

Feuille de personnage
Race: Dunédain
Classe: Rodeur
Age: 35

MessageSujet: Re: L'heure du choix   Mer 21 Sep 2005 - 19:37

RôNain a écrit:
Je reviens juste sur un point Arlan, le vieil homme de Tharbad indiquait l'Ouest et non pas l'Est, en somme il indiquait à Khior la direction de notre position par rapport à lui, je doute qu'il faille s'appuyer sur cela pour choisir notre direction.

Je crois bien qu'il avait indiqué à Khior de le retouver vers le nord est de Tarbad... là où se trouve l'arbre. Mais Khior pourra confirmer ou infirmer.


RôNain a écrit:

Non il n'y a pas de chef, et je trouve cela très bien, décidons ensemble de ce qu'il convient de faire comme nous l'avons fait jusqu'à maintenant.

On est donc d'accord. Ce n'est pas parce que je tente d'organiser un peu les choses de temps en temps que je suis le chef. Merci Gunard

Arlan réfléchi quelques instants et reprend la parole.

Si nous décidons de prendre la route du Nord j'ai peur du climat qui va devenir plus rude. Neige à haute altitude, froid, moins d'animaux pour la chasse.... Je ne m'inquiète pas pour Finaël ou vous mais pour nous autres. Avons nous dans l'équipement de quoi affronter ces conditions climatiques?


Voilà une idée.
Partons à la recherche de vos frères.
Mais donnons nous un temps maximum pour les trouver.
En combien de temps estimez vous pouvoir trouver les nains des Montagnes Bleues.
Si au bout de ce laps de temps nous sommes toujours sans nouvelles des vôtres nous changerons d'objectif.
?

Est-ce que ça convient à tout le monde?

HRP: Oui ce n'est pas facile de faire passer ses sentiments et ses idées par le biais d'un texte. Quand on se relie on se demande si on n'est pas allé trop loin ou si on va être bien compris. Rolling Eyes

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Finaël
Membre de la Communauté
avatar

Nombre de messages : 1430
Localisation : Ceven Galad
Date d'inscription : 04/09/2005

Feuille de personnage
Race: Elfe
Classe: Archer
Age: 1 000 ans

MessageSujet: Re: L'heure du choix   Mer 21 Sep 2005 - 22:20

HRP : (toutes mes excuses donc pour ce retard indépendant de ma volonté Wink
Etant donné que chaque perso avait donné son avis et semblait attendre celui de Fina, je lui ai donc donné la parole. En espérant que ce RP reste dans des limites "acceptables" par rapport à ce que nous pouvons jouer en réel.

****************************************************

Bien que son esprit fut loin, quelque chose en lui entendait les paroles de ses compagnons et restait attentif. Certains propos avaient été amers, comme déformés par le fardeau qui pesait sur leurs épaules. A chaque carrefour du destin, les choix devenaient de véritables dilemmes, trop peu d'informations précises pour faire un choix censé.

Il laissa le silence s'immiscer et il sourit à ses compagnons. Sans doute croyaient-ils qu'il allait prendre la parole, mais il chanta, à peine un murmure, comme un souffle de printemps qui réveille l'espérance des coeurs et affermit la foi en son destin mais qui garde souvenance des frissons de l'hiver.

Son regard se posa sur Gunard. Il se souvenait de la main sur son épaule, rien qu'un geste qui ne demandait nulle réponse mais un geste que l'on n'oublie pas. Puis il observa Théo, plein de bon sens et de joie de vivre. Ce surprenant Hobbit avait parlé une fois de plus avec justesse. Il reporta son attention ensuite sur Khior, cet homme étrange au coeur agité de passion. Enfin à ses côtés, il vit Arlan en proie aux émotions qui le traversaient et qui, assurément, devait ruminer les injustes reproches entendus.

A son tour, l'elfe devait parler, ses compagnons attendaient son avis. Il soupira et porta son regard loin vers l'Ouest, attentif, comme s'il pouvait entendre le chant des vagues et le rire cristallin d'un enfant qui joue sur les grèves. Il frissonna, en lui le temps avait disparu. Il avait dû infliger une longue attente à ses compagnons, même Arlan n'avait pas pris sur lui pour le rappeler à la réalité. Il sourit à nouveau et se tourna vers le groupe.

"Je suis désolé de vous avoir fait attendre si longtemps..."

L'elfe utilisait volontairement toutes les harmoniques de sa voix pour dissiper toute tension et apporter l'apaisement.

"...mais le temps consacré à la réflexion n'est jamais vain. Encore une fois, nous nous trouvons confrontés à un choix difficile. Les propos des uns et des autres sont sages. Mais je crois également que nous avons encore à faire ici...Les statues...."

Finaël sourit à Gunard en les évoquant.

"...et qui sait, si Gunard retrouve la trace des siens... Aurions-nous fait tout ce chemin pour rien ? Mon fils...Estel...avait peut-être découvert aussi quelque chose qui pourrait être utile à notre quête. J'estime que nous ne devrions rien négliger sous l'effet de la hâte. Bien sûr le temps nous est compté, mais il faut prendre le risque d'en perdre afin d'obtenir des informations vitales..."

Il laissa passer quelques instants de silence.

"Agissons comme le propose Arlan, cherchons ce qui peut être trouvé et si, une fois le délai dépassé, rien n'a été découvert, alors nous dirigerons nos pas dans une autre direction."

De nouveau, il marqua une courte pause puis reprit :

"Permettez-moi juste d'ajouter un mot à propos d'Arlan..."

Il tourna la tête en direction de l'homme et sonda son regard.

"...je partage l'avis de Gunard. Je préciserai également qu'Arlan occupe une "place" nécessaire au sein de notre Communauté, une place qu'aucun d'entre nous n'a voulue. Tacitement, nous l'avons poussé à jouer ce rôle. Au plus fort des combats, il faut nécessairement quelqu'un qui soit l'âme du groupe, celui qui coordonne. Arlan a endossé ce rôle avec notre accord silencieux, il serait malvenu de lui en faire le reproche aujourd'hui.
Néanmoins, il reste l'ami, celui aux côtés de qui je marche. Si dans la bataille, j'obéis à ses injonctions, c'est parce qu'il est à ce moment le symbole de notre groupe et de sa volonté de vaincre. Et je l'en remercie."

Lâchant le regard d'Arlan, Finaël alla s'assoir à son tour.

_________________

"Ne gûr e-geven galad, síla i galad uireb."
Au coeur de Ceven Galad, brille la Lumière Eternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Theo Jardin
Membre de la Communauté
avatar

Nombre de messages : 88
Date d'inscription : 05/09/2005

Feuille de personnage
Race:
Classe:
Age:

MessageSujet: Re: L'heure du choix   Jeu 22 Sep 2005 - 18:15

Après quelques minutes de silence apaisé et redevenu serein grâce au dout chant de Finaël, je décide de donner mon point de vue. Ce faisant, je trouve que ma voix, d'ordinaire agréable, a soudain quelque chose de... comment dire.... rapeux ?
Je pense que les dernières épreuves que nous avons subies nous ont quelques peu mis les nerfs à vif et nos émotions se bousculent plus que de raison. J'en perdrais presque l'appétit si c'était possible...
Ne prêtant pas attention aux sourires goguenards et complices qui fleurissent sur les lèvres de mes compagnons, je poursuis :
Cependant je crois que nous sommes d'accord sur le fait qu'il faut, si ce n'est un chef au sens strict du terme, du moins un meneur pour notre Communauté. A mon sens, Finaël a bien fait de nous rappeler que c'est notre silence qui a placé Arlan à notre tête. Et je pense également comme dit Gunard que ce rôle de meneur pourra évoluer en fonction des circonstances. En tout état de cause, sachez que je suivrais chacun de vous au bout des Terres du Milieu (Est-ce bien moi qui dit ça ????) mais dans l'immédiat il semble que nous tombions d'accord sur la nécessité de procéder à quelques recherches dans le secteur avant de nous tourner résolument vers notre prochaine étape ? Est-ce que je me trompe ?

_________________

Théo Jardin, fils d'Hamfast Jardin et de Marge Enpier, hobbit de mon état, jardinier de coeur et honorable cuisinier pour les miens...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khior
Membre de la Communauté
avatar

Nombre de messages : 173
Date d'inscription : 07/09/2005

Feuille de personnage
Race: Haradrim
Classe: explorateur
Age: 33

MessageSujet: Re: L'heure du choix   Ven 23 Sep 2005 - 11:12

- En effet Arlan, je me permet de revenir un bref instant et définitivement sur ce que ce viel homme, à Tharbad, m'a dit. Donc, il se rendait d'urgence vers le nord est, pour sauver la terre qui y est en danger. Et il me semble avoir compris qu'il m'y attendrait. Ensuite, il m'a bien préciser que je devais suivre les "traces". Ce sont ces traces qui m'on mené jusqu'à vous. Mais il ne m'avait pas dit que j'allais vous retrouver. Le fait que je sois venu dans l'ouest, n'a à voir qu'avec ses prédictions. Ensuite effectivement nous avons été amené à nous rendre dans ces montagnes, ensemble et d'un commun accord. Excusez moi, mes amis, j'ai parfois la mémoire qui flanche, je ne me souviens plus très bien. Je ne fais que résumer ses paroles. Tous ses termes n'y sont peut-être pas repris.

En ce qui concerne le rôle de "chef" que l'on vous a attribué, Arlan, indépendemment de votre volonté, soit, que je me suis permis de commenté et que je ne conteste pas, il se trouve que nous évoluons sur vos terres, que les problèmes se posent sur vos terres. Cette attribution implicite ne me surprend pas et je ne suis pas monté de mes calmes dunes de sable pour contester quoi que ce soit de cet ordre. Ce que je voulais vous faire comprendre, c'est que lors d'un conseil tel que celui que nous vivons actuellement, les décisions sont prises d'un commun accord comme nous l'avons toujours fait. Je ne voulais que vous donner le conseil de faire des propositions que nous pouvions ensuite commenter et surtout bien vous garder de n'imposer par la force vos idées, aussi bonnes vous paraissent-elles. Mais peut-être ai-je mal compris vos intentions. Je me suis permis ce genre de remarques vis-à vis de vous, puisqu'étant moi-même humain, il me semblait être plus à même que nos compagnons de vous comprendre. Je ne voulais en aucun cas vous désavouer. Je vous respecte pour ce que vous êtes sur ces terres, pour ce que vous êtes au sein de notre Communauté et vous assure de vous prêter mon aide autant que mes capacités le permettront. J'ai simplement mes idées qu'il ne m'a jamais été possible d'exposer au temps où je vivais loin de ce monde civilisé, je n'ai pas toujours la diplomatie nécessaire et suis certainement parfois un peu brusque, mais nous ne sommes plus des enfants et dans pareilles situations, certaines suceptibilités n'ont que peu de place à mon avis. Rappelez-vous que nous courons contre le temps, qu'un mauvais choix peut se révéler dramatique, alors comme le dit si bien Finaël, la réflexion est nécessaire et je pense qu'elle l'est autant que l'action, Maître Gunard et vous-même, Arlan, ne me contredirez pas ?

Pour en finir, Arlan, en d'autres futures situations, telles que celle-ci, je prendrais le temps de mieux m'exprimer, d'être plus clair.-

Je viens encore de monopoliser un temps de parole au delà de mes habitudes, je m'en rends compte et bizarrement, j'en suis soulagé, peut-être nous fallait-il un conflit d'idée précisément afin que nos esprits se libère, chacun s'est exprimé, et peut-être en avons-nous profité pour expulser nos angoisses accumulées durant ces derniers mois au cours de certaines situations. Je remarque et cela me surprend, agréablement du reste, je n'y étais pas habitué, un soutien honnête de chacun pour chacun. Malgré nos divergences, nous arrivons toujours à décider d'un commun accord, alors que nous n'avons rien de commun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Finaël
Membre de la Communauté
avatar

Nombre de messages : 1430
Localisation : Ceven Galad
Date d'inscription : 04/09/2005

Feuille de personnage
Race: Elfe
Classe: Archer
Age: 1 000 ans

MessageSujet: Re: L'heure du choix   Ven 23 Sep 2005 - 16:13

L'elfe soupira et sourit à Khior. La paix, l'harmonie de la Communauté semblait avoir été rétablie. Communauté d'ailleurs pour le moins disparate, songea-t-il amusé, et les conflits, tout bien considéré, étaient peu nombreux. Sans le savoir, le fait même de cohabiter et d'unir leurs efforts dans un même but, représentait en vérité pour chacun d'entre eux, une véritable prouesse, un tour de force qui laissait rêveur. Finaël songeait que, sans aucun doute, ses compagnons étaient parvenus au même constat, il suffisait de voir les visages.

_________________

"Ne gûr e-geven galad, síla i galad uireb."
Au coeur de Ceven Galad, brille la Lumière Eternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khior
Membre de la Communauté
avatar

Nombre de messages : 173
Date d'inscription : 07/09/2005

Feuille de personnage
Race: Haradrim
Classe: explorateur
Age: 33

MessageSujet: Re: L'heure du choix   Lun 3 Oct 2005 - 13:19

Je n'osais plus lever les yeux et puisque le silence semblait s'installer, non peut-être avais-je entendu un son de voix ? Sans relever la tête, je relevais les yeux, mais rien, alors je décidais d'aller prendre quelques courants d'air en m'éloignant de notre campement. J'avais topujours l'impression que de cette façon, je "balayais" les mauvaises idées qui encombraient mon esprit, j'allégeais mon âme de quelques contrariétés. C'est un sentiment qui me suit de plus en plus, depuis que j'ai fait connaissance avec ces aventuriers. Il ne me semblait pas avoir jamais été dans cet état d'esprit auparavant, lorsque je vivais encore en Harad. Ou bien peut-être n'y avais-je jamais fait attention.

Bref le calme semblait être revenu, mais moi, en moi, mon coeur bouillait encore de je ne sais quelle colère, contre je ne sais lequel d'entre eux, peut-être aucun d'eux d'ailleurs. J'ai encore un peu de mal à m'intégrer, mon habitude de vivre seul depuis mon départ de Umbar, peut-être. J'avais presque 28 ans et maintenant j'en ai au moins 30. Parfois je regrette cette vie paisible entre les dunes. Mais j'ai choisi de retrouver la famille de ma vraie mère, là-bas dans le nord. Cette recherche est d'ailleurs mise, depuis quelques temps, entre paranthèse. Je ne sais plus où se trouve son pays, il y a bien longtemps que je n'ai plus consulter une carte pour me situer exactement, mais j'ai marché longtemps en laissant le soleil de midi loin dans mon dos et je ne vois toujours pas les montagnes dont Alladi m'a parler.

Enfin d'autres problèmes se posent à moi et à nous. Arriverons-nous à les surmonter, ensemble et jusqu'au bout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'heure du choix   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'heure du choix
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'heure des choix pour Aldburg
» Sénateur Anacacis; entre l'échec et les mauvais choix du peuple haitien
» Je fais mon choix, je vais supporter .....le 28 Novembre
» ANGLADE REMET LES PENDULES A L'HEURE
» Choix de Sponsors #2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destins étranges en Terre du Milieu :: JEU DE ROLE :: RP inter-scénarios-
Sauter vers: