Destins étranges en Terre du Milieu


Jeu de Rôle en Terre du Milieu
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 retour de chasse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Maître de Jeu
Maître de Jeu


Nombre de messages : 1070
Date d'inscription : 10/09/2005

MessageSujet: retour de chasse   Sam 22 Nov 2008 - 16:59

La petite troupe marchais à présent sous le couvert des grands arbres encore bruissant d’une brise légère, derrière eux s’estompait lentement le bruit des flots qu’ils venaient de franchir. Les armes à présent rengainées ils devisaient, animés encore de l’excitation du combat qu’ils venaient de mener. Un bref assaut contré par cette troupe dérisoire et qui allait bientôt rester dans les chansons sous le nom de charge des 100 loups. Les elfes s’étient presque tous éloignés, deux d’entre eux en avant alors que la marche était fermée par Alavanwië dont l’humeur sombre et l’aura imposante dissuadait encore les approches. Un groupe central était notamment fortement animé autour d’Arveleg qui revivait quasiment son combat. Hectolon, le bras en écharpe et Herkendial à ses cotés semblaient de vieux amis.
Arveleg interpella pourtant tous ces hommes, qui venaient de participer à cette étrange chasse :
« Mes amis, je ne saurais exprimer avec les mots ce que j’ai ressenti en combattant ainsi l’ennemi. C’est pour moi une réelle expérience unique et nouvelle que d’être confronté en ma personne même à l’Ennemi. Pourtant cette victoire me laisse un gout amer, celui d’un combat inachevé. Aussi je voulais vous faire part de ce sentiment et vous demander en toute simplicité de compagnons votre avis. J’avoue, et il regarda notamment Finael comme si ce dernier détenait les réponses cachées, ne pas avoir compris pourquoi Alavanwie n’avait pas terrassé cet être terrifiant et débarrassé ainsi la région d’un tel être. On ne peut laisser ce monstre continuer son œuvre.
Aussi, pour ma part, j’estime que ce combat n’est pas finit et que cette chasse doit être terminée et ce avant que le conseil n’aie lieu, car je pense qu’il en est de notre devoir et que cela faisait partie de cette chasse… »
L’animation qui saisit alors les membres du petit groupe montra bien l’importance des paroles du prince, chacun s’efforça alors d’apporter sa vision…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Theo Jardin
Membre de la Communauté


Nombre de messages : 88
Date d'inscription : 05/09/2005

Feuille de personnage
Race:
Classe:
Age:

MessageSujet: Re: retour de chasse   Lun 24 Nov 2008 - 21:51

Encore tout retourné par les derniers événements, quelque peu oppressé par l'imposante personnalité d'Alavanwië fermant silencieusement la marche, déboussolé par le sentiment que ma présence au sein de cette noble compagnie semblait déplacée, je trottinais parmi mes compagnons en boulottant quelques morceaux de lembas histoire d'oublier qu'une fois de plus nous avions fait l'impasse sur le petit déjeuner et qu'à ce rythme on risquait même de se passer du deuxième petit déjeuner... Peut être aurions nous la chance de faire une halte assez conséquente pour me permettre de mitonner un petit quelque chose. Perdu dans mes pensées de repas pour essayer péniblement d'oublier les instants de terreur liés au combat final, encore tout émerveillé par l'issue elfique et magique du combat, ne sachant que penser de ma rencontre avec le Cerf blanc et du songe qu'il avait suscité en moi, j'entendais vaguement discourir mes compagnons... Soudain, la voix d'Arveleg me sortit de mes pensées. Je ne pouvais qu'aquiescer à ce discours tout en me disant que si Alavanwië n'avait pas terrassé Yarlette c'était sans doute parce que ce rôle revenait aux groupes de chasseurs partis quelque jours plus tôt d'Imladris pour participer à la Chasse blanche. Cependant, ça n'avait pas le sens commun d'y retourner si peu nombreux sauf à penser que les loups terrifiants avaient subis une telle défaite que leur nombre en était considérablement réduit... Mais combien étaient-ils au juste ? des centaines ou des milliers ? Ou ma peur, ma terreur devrais-je dire, me les aurait elle fait voir plus nombreux qu'ils n'étaient en réalité ? Je savais que P'tit loup avait été sauvé par les siens, mais pour combien de temps avec ces monstres rôdant dans les parages ? Et les Grandes Gens qui habitaient ici, combien de temps encore devraient-ils subir cette terreur si nous renoncions à finir ce combat ? Pourrions nous trouver des renforts à Imladris qui accepteraient de retourner sur les terres de Yarlette pour en finir un bonne fois pour toute ou devions nous agir seuls ?
Même si j'étais viscéralement d'accord avec le discours d'Arveleg, je n'avais que des questions à apporter à mes compagnons. Aussi je préférais me taire et attendre de savoir ce que chacun allait dire. Les yeux rivés sur mes pieds, je continuais à trottiner et à boulotter du lembas en attendant que quelqu'un prit la parole. Et soudain une idée terrifiante surgit et me fit trembler : et s'ils décidaient de faire demi-tour sans même s'accorder une pause pour manger ???

_________________

Théo Jardin, fils d'Hamfast Jardin et de Marge Enpier, hobbit de mon état, jardinier de coeur et honorable cuisinier pour les miens...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arlan
Membre de la Communauté


Nombre de messages : 1566
Date d'inscription : 05/09/2005

Feuille de personnage
Race: Dunédain
Classe: Rodeur
Age: 35

MessageSujet: Re: retour de chasse   Dim 7 Déc 2008 - 16:45

Alors que tout le monde attendait la réponse de Finaël je pris la parole. En effet j’avais entrevu dans le regard de mon ami qu’il était plongé dans ses pensées. Soit pour formuler au mieux une réponse soit simplement en train de rêver et dans ce cas la réponse risquait de se faire attendre longtemps.


« Mes seigneurs, mes amis, je me permets de donner ici et maintenant mon avis. Je dois avouer que sur le moment, alors que l’adrénaline de la poursuite et du combat coulait encore dans mes veines j’ai eu exactement la même question que vous. Pourquoi le seigneur Alavanwie n’a t’il pas mit fin au règne de cette créature ? J’enrageais de voir cette créature responsable de la mort de nombreux innocents s’en retourner.
Et puis nous avons marché. La tension est redescendue et avec elle l’aveuglement. J’ai essayé de comprendre et de voir une logique à cet acte, de mettre de coté mon impulsivité, ma colère. Je me suis concentré sur les faits. Nous tous ici ne pouvons comprendre ce que le seigneur Alavanwie entrevoit car notre vision des choses se place sur une échelle de temps trop petite.
De part son expérience il agit en pensant aux conséquences futurs, lointaines, voir très lointaines.
Je ne vois donc qu’une raison à son acte.
Ce n’était pas le moment. Ce n’était peut être même pas à lui de tuer cette horreur. Il en est ainsi.

Vous pouvez ne pas accepter cette réponse et même penser que je divague mais je vais vous donner un exemple simple.
Quand il y a un an j’ai quitté mon fief récemment retrouvé pour trouver des réponses à l’arrivée de la Madrate on m’a reproché de laisser mes gens seuls avec mon intendant. On m’a dit votre place est au près de votre peuple, de l’aider dans ces moments difficiles. Et c’était vrai, .à cet instant il semblait au plus grand nombre que j’abandonnais mes gens. Que mon comportement n’avait aucun sens.

Quand 10 mois plus tard nous rapportions le cœur des Hommes à Annuminas et que nous combattions tous au nord contre l’Ennemi, ce choix incompréhensible prenait tout son sens. La madrate était repoussée et le cœur récupéré.

Nous sommes à mon avis dans une situation similaire. Je remercie ici et devant vous le seigneur Alavanwie de sa sagesse et de son exemple.
En effet il nous faut à tous accepter cette réalité.Nos actions, nos choix doivent être pesés non en fonction de notre intérêt immédiat mais en fonction des conséquences futures qu’ils auront pour le plus grand nombre.
Une leçon pour nous tous. "

Je regarde alors Arveleg , Hectolon, Herkendial et Deirdre.

Je percevais alors à cet instant qu'il était loin le rodeur du Cardolan qui par une soirée d'automne avait croisé la route d'un elfe solitaire.

Puis tout en m’inclinant légèrement vers Alavanwie je lance dans un souffle merci en elfique.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Finaël
Membre de la Communauté


Nombre de messages : 1351
Localisation : Ceven Galad
Date d'inscription : 04/09/2005

Feuille de personnage
Race: Elfe
Classe: Archer
Age: 1 000 ans

MessageSujet: Re: retour de chasse   Mer 10 Déc 2008 - 2:06

Quand mon ami prit la parole, je réagis et je sortis effectivement de mes songes. Arlan ne sétait pas trompé et tout en méditant les multiples aspects de la décision prise par Alavanwië concernant Yarnelet, je cherchais les mots appropriés pour répondre aux questions muettes.

Cette fois-ci, ce n'était pas l'elfe qui avait anticipé mais l'homme qui avec sagesse avait déjà, en partie, formulé un début de réponse.

Sciemment, je laissais passer de longues minutes après l'intervention d'Arlan afin que tous puissent saisir et méditer la portée de ses propos.

Quand le moment fut venu, je pris la parole. Ce nétait qu'un murmure, un de ces chuchotements légers qui oblige à tendre l'oreille, à vraiment écouter. Je mis dans ma voix toute la musique et l'harmonie de ceux de ma race bien que parlant la langue des hommes.

Etant légèrement en retrait, peu à peu les têtes se tournèrent vers moi.

"Les paroles de mon ami sont sages et je ne pourrai mieux dire. La décision du Seigneur Alavanwië, qui peut vous paraître arbitraire et étrange, prend sa source dans un savoir lointain, très lointain. Un savoir que je ne possède que dans une très modeste mesure.

Il m'a été révélé qu'autrefois mon père, Galathel, combatit ce monstre. Dans quelles circonstances exactes, je l'ignore car mon père ne jugea pas nécessaire de me parler de ce fait. Tout comme le Seigneur Alavanwië, avait-il sans doute ses propres raisons que je ne remettrai pas en question.

Tout ce que je puis pressentir et deviner, c'est que d'une quelconque façon mon destin est lié à celui de ce loup et que...je n'en ai pas fini avec lui...pas encore.

Si le Seigneur Alavanwië a jugé bon de ne pas intervenir ce n'est sans doute pas pour que je puisse achever un simple combat ancestral, comme s'il s'agissait d'une dette d'honneur à titre personnel.

De ce lien entre nos destins, celui de ce loup et le mien, beaucoup de choses doivent dépendre...sans doute.

Gardons-nous de juger trop hâtivement même si l'urgence semble le commander. Le mal que nous combattons et dont ce loup ne réprésente qu'une parcelle, est fort ancien et prend naissance au commencement.

Même le plus sage parmi nous ne peut connaître la fin de toute chose
."

Quand le silence revint, je souris aux visages qui me faisaient face et me tournant lentement, je repris ma marche sans hâte, chantant pour apaiser la frustration, l'incompréhension, l'étonnement qui sans doute agitaient quelques esprits dans l'assemblée.

"Mais où sont les Rivages Eternels
Où chantent les Oiseaux Blancs ?

Quand se lèvera l'Aube Nouvelle
Portant la Lumière de nos rires d'antan ?

Quand verrai-je ce firmament
Où nos larmes d'enfant
Scintillent comme des perles d'argent ?
"

Malgré la mélancolie de ce chant, je souriais en songeant aux efforts de mon ami qui sans aucun doute essayait de reconnaître quelques mots.

_________________

"Ne gûr e-geven galad, síla i galad uireb."
Au coeur de Ceven Galad, brille la Lumière Eternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maître de Jeu
Maître de Jeu


Nombre de messages : 1070
Date d'inscription : 10/09/2005

MessageSujet: la réponse d'Hectolon   Sam 20 Déc 2008 - 13:27

Un silence se fit sur le petit groupe alors que la parole de Finael s’éteignait comme une douce brise. Alavanwie, qui avait pourtant été plusieurs fois mentionné marchait à part comme détaché. Ce fut Hectolon, le bras enserré dans une étoffe rougie qui prit alors la parole :
« Je suis bien vos paroles Arlan et vos lumières Finael et je comprends mieux les actions qui nous touchent. Bien que les raisons profondes échappent à ma compréhension je vois bien que cette chasse nous fut explicitement destinée et que son aboutissement nous incombe. Comme vous l’avez dit Arlan, ce n’était pas à Alavanwie d’accomplir ce qui nous était destiné, vous aussi nous l’avez expliqué Finael, il s’agit à chacun de notre tache et s’il vous appartient d’affronter Yarnelet et de le terrasser je crois qu’il nous appartient maintenant de vous accompagner, car seul vous ne sauriez affronter sa meute, même maintenant réduite et dispersée. De plus cette tâche je la vois maintenant clairement elle n’est autre que le destin qui nous échoit ici d’accomplir ce que croyais nous être dévolu en nos lieux, et je retrouve ici la pensée d’Arlan.
Il faut ainsi que je vous explique, pour ce conseil Elrond avait mandé la présence des grands seigneurs de tous les royaumes, aussi pour les représenter au mieux je devais recueillir leurs avis, mais comme vous le voyez les choses sont devenues difficiles. Certains seigneurs ont un avis fort tranché et d’autres sont actuellement isolés et n’ont répondu à mes appels. Mais me direz vous quel rapport avec notre chasse, j’y viens, lorsque je suis allé au nom de mon père rencontrer Hir Phanaster, j’ai été frappé par la peur qui régnait en ses terres, celles-ci sont en effet hantées par une créature canine monstrueuse qui dévore ses gens et répand la terreur. Et ce n’est qu’en cet instant récent que la question m’a touché d’un rapport entre ces monstres, ceux-ci ne sont autres, comme nous l’a si bien dit Finael, que des parcelles incarnées du mal et de la terreur qui frappe nos terres et que nous traquons chacun, or je crois que par Elrond c’est en ces lieux que nous sommes amenés à en terrasser une incarnation, même si le but final m’est à moi encore obscur je suis persuadé qu’il nous faut ici, rétablis, terminer notre chasse… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: retour de chasse   

Revenir en haut Aller en bas
 
retour de chasse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour de Chasse [ PV Nuage de la Vallée ]
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Réveil pour la chasse ! [PV Plume]
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destins étranges en Terre du Milieu :: JEU DE ROLE :: RP inter-scénarios-
Sauter vers: