Destins étranges en Terre du Milieu


Jeu de Rôle en Terre du Milieu
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Missive au Seigneur Alanvanwië, Le Gardien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Finaël
Membre de la Communauté
avatar

Nombre de messages : 1423
Localisation : Ceven Galad
Date d'inscription : 04/09/2005

Feuille de personnage
Race: Elfe
Classe: Archer
Age: 1 000 ans

MessageSujet: Missive au Seigneur Alanvanwië, Le Gardien   Lun 16 Mar 2009 - 23:32

Le temps est venu de quitter Imladris et de reprendre la route pour aller encore et encore au devant de nouveaux dangers.

Je mesure combien mes frères et les Terres Elfiques m'avaient manqué, cela fait si longtemps que j'ai quitté Ceven Galad.

Mais se laisser aller à cette nostalgie, c'est un luxe que je ne peux me permettre.

Il ne me reste que peu de temps avant de partir à la recherche du Prince et il me faut écrire cette missive. Un elfe, un vieil ami rencontré lors de mes séjours antérieurs à Imladris, a, en toute hâte, trouvé le nécessaire pour rédiger cette lettre.

Par l'ouverture qui donne au dessus du balcon, je jette un dernier regard à Rivendel, ses sommets, ses forêts, ses cascades qui chantent. Je devine le pas légers des elfes qui suivent d'invisibles sentiers, la paix du lieu, la paix que le Seigneur Elrond n'a de cesse de communiquer à ses hôtes.

Avec effort, je me détourne du spectacle offert à ma vue et avec célérité et application, je commence la rédaction de ma missive.

Seigneur Alanvanwië,

Vous recevrez cette missive sans doute des mains du seigneur Elrond.

Le temps me manque pour vous demander audience et je ne suis pas sûr qu'un tel entretien vous ravisse.

J'ai vu combien la nouvelle à propos de Dame Elindomë vous a accablé et je comprends que parfois la solitude est la plus douce des compagnie.

Aussi je prends la plume pour vous confier quelques mots, assurément pas de ceux qui paraissent importants, mais de ceux qui confèrent à nos êtres la substance même de leur existence.

La première chose que je voulais vous confier, c'est combien j'ai été malheureux par la façon dont vous ont interpellé mes compagnons lors du conseil. Je comprenais leur réaction et partageais en partie leurs raisons. Je crois q'en vérité, nous ne vous avions jamais pardonné votre geste de condamnation envers Elindomë et votre attitude distante reçue comme hautaine et condescendante.

Néanmoins voir un Haut-Elfe, un fils des Etoiles parmi les plus grands, se faire apostropher, a jeter une grande tristesse en mon coeur. J'appartiens à votre race et voir l'un des miens dans une telle situation ne peut que m'affliger. Votre départ du conseil n'a fait qu'augmenter mon désarroi.

Aussi quand vous êtes revenu et avez publiquement reconnu votre probable erreur, c'est la joie qui m'a habité à cet instant. Car en un instant sans même le savoir sans doute, vous avez reconquis le respect, la noblesse qui doivent être les vôtres.

Loin de vous être humilié, je crois que vous êtes devenu encore plus grand que vous ne l'étiez, vraiment.



La seconde chose qui me pousse à écrire ces mots, c'est l'attitude que vous laissez transparaître envers les mortels et ceux de moindre importance.

Je peux concevoir cette volonté de ne pas s'attacher à ce qui est éphémère. Ces mortels apparaissent comme un souffle au printemps et s'éteignent aussi vite qu'ils sont venus. Jamais ils ne s'approcheront des réalités, des sphères d'existence qui sont les vôtres car le temps et ce qu'offre l'éternité leur sera à jamais inaccessible.

Pourtant, Le Gardien que vous êtes travaille, combat dans cet étrange univers pour la sauvegarde d'Arda, pour lui conserver sa Beauté originelle, sa perfection.

Mais qu'est-ce qu'Arda, sinon, ses forêts, ses montagnes, ses fleuves, ses animaux qui courent sur la terre, nagent dans les eaux, sillonnent dans le ciel...Qu'est-ce qu'Arda sinon les Peuples Libres qui l'habitent ?

Si vous vous battez pour la Terre du Milieu alors vous vous battez aussi pour eux.

Les elfes quittent les rivages d'Endor, bientôt le dernier navire de Cirdan aura quitté les Havres Gris.

A qui lèguerons cette Terre, Seigneur ? Qui seront les héritiers des prodiges, qu'entre autre, vous avez accomplis ?

Ce sont les Avani, les Suivants, les Successeurs...nos héritiers, les Humains.

Ils sont ce qu'ils sont, mortels, éphémères...et sans doute à cause de cela avides, de courte vue, incessamment perdus dans d'interminables conflits mesquins...et je suis bien placé pour le savoir.

Mais tout comme nous, ils souffrent, ils aiment. Tout comme nous certains d'entre eux sont capables de dépasser leurs intérêts personnels pour faire preuve de courage, de grandeur d'âme, de noblesse.

Pour toutes ces raisons, Seigneur, je vous demande instamment de réviser votre jugement et d'avoir pour eux un regard bienveillant, celui d'un aîné, bien au desssus d'eux certes, mais d'un aîné qui va leur confier, le jour venu, le plus merveilleux des présents : la Terre du Milieu en héritage.


Enfin pour terminer une requête à titre personnel.

Comme vous n'êtes pas sans le savoir, le destin a fait de moi le Gardien de Ceven Galad. Par là-même j'ai touché du doigt les réalités qui sont les vôtres. Je subbodorrais une puissance quasi infinie mais j'étais loin de concevoir l'immense ramification des objets de pouvoir qui se renforçaient mutuellement et qui oeuvraient dans un but précis et déterminé.

J'ai appris beaucoup en cherchant, en marchant dans les traces de vos frères, ceux-là même qui vinrent, tout comme vous, d'Ost-in Edhil et fondèrent Ceven Galad. Je suis leur héritier...pour ce que ça vaut.

Je mesure l'étendue de mon ignorance et mon plus vif désir serait de rencontrer un Maître, de vous rencontrer.


Avec un respect sincère, je salue mon Aîné et Seigneur.

Puissiez-vous lire ces mots avec bienveillance et comme signe d'une confiance accordée.

Finaël.


Vous trouverez avec ce message un parchemin dessiné de ma main qui tente de rassembler de façon ordonnée les informations que nous avons pu recueillir. Je serais extrêmement heureux si vous pouviez corriger les erreurs qui ne manquent pas de s'y trouver.


_________________

"Ne gûr e-geven galad, síla i galad uireb."
Au coeur de Ceven Galad, brille la Lumière Eternelle.


Dernière édition par Finaël le Mar 24 Mar 2009 - 22:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arlan
Membre de la Communauté
avatar

Nombre de messages : 1625
Date d'inscription : 05/09/2005

Feuille de personnage
Race: Dunédain
Classe: Rodeur
Age: 35

MessageSujet: Re: Missive au Seigneur Alanvanwië, Le Gardien   Lun 16 Mar 2009 - 23:45

Très beau.... Du grand Fifi. Exclamation

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maître de Jeu
Maître de Jeu
avatar

Nombre de messages : 1095
Date d'inscription : 10/09/2005

MessageSujet: Re: Missive au Seigneur Alanvanwië, Le Gardien   Mar 17 Mar 2009 - 20:28

Excellent, du bel elfique, à la fois dans le texte et le temps qu'il a fallut pour le murir lui aussi dans le ton, bravo et bien utile pour le jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Finaël
Membre de la Communauté
avatar

Nombre de messages : 1423
Localisation : Ceven Galad
Date d'inscription : 04/09/2005

Feuille de personnage
Race: Elfe
Classe: Archer
Age: 1 000 ans

MessageSujet: Re: Missive au Seigneur Alanvanwië, Le Gardien   Mar 17 Mar 2009 - 21:10

Merci Very Happy

Le Gardien méritait bien cela...et par la-même notre MD qui incarne avec talent tous ces personnages si hauts en couleur.

Il est parfois difficile de traduire avec le langage discursif habituel toute la richesse et la palette des émotions vécues.

Au travers de ces textes RP, non seulement on prolonge, approfondit, enrichit le jeu sur table mais encore on communique, on revoie en miroir la profondeur, la subtilité des liens et émotions tissées non pas avec ces PNJ mais avec ces PERSONNAGES.

C'est en tout cas pour moi la meilleure façon de traduire l'indicible.

C'est aussi une sorte d'hommage rendu à ces extraordinaires moments vécus ensemble grâce à la participation de chacun et plus particulièrement grâce à notre MD Wink

_________________

"Ne gûr e-geven galad, síla i galad uireb."
Au coeur de Ceven Galad, brille la Lumière Eternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Missive au Seigneur Alanvanwië, Le Gardien   

Revenir en haut Aller en bas
 
Missive au Seigneur Alanvanwië, Le Gardien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des Profils
» La Taverne du Nain Joyeux
» Arrivée d'un Seigneur ébouriffé et d'une blonde Dame
» L'hostellerie de Fondcombe
» le trone du seigneur demon!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destins étranges en Terre du Milieu :: JEU DE ROLE :: RP inter-scénarios-
Sauter vers: