Destins étranges en Terre du Milieu


Jeu de Rôle en Terre du Milieu
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Dégrisé après le combat.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eodrec
Membre de la Communauté


Nombre de messages : 678
Date d'inscription : 04/02/2009

Feuille de personnage
Race: Eothraim
Classe: Cavalier
Age: 24

MessageSujet: Dégrisé après le combat.   Ven 20 Mar 2009 - 22:59

Eodrec contemplait d’un air morne l’homme égorgé devant lui. Lentement il se retourna et découvrit les cadavres jonchant le champ de bataille. Si la domination à venir était celle des Hommes, le monde avait du souci à se faire. Une prière muette monta à ses lèvres.

Ses compagnons déjà, étaient en train d’inspecter le convoi. Finaël chantonnait à mi-voix. Qui cherchait-il à apaiser ? les mourants ? ou la Terre abreuvée d’un sang qu’elle n’avait pas demandé à absorber ? Comment réussissait-il à retrouver aussi vite cette sérénité après le combat ? Qui était-il d’ailleurs cet Elfe, qui osait parcourir le monde et y prendre sa place, assumant ses idéaux, quand ses frères de races, même les plus nobles et les plus respectables, de plus en plus, s’en retranchaient ? Eodrec était très intrigué par ces gens : il en avait peu fréquentés dans sa jeunesse, l’essentiel de ce qu’il savait d’eux tenait des histoires et légendes. La réalité était encore une fois bien plus complexe que ce qu’il croyait savoir.

Arlan, lui, examinait les traces des combattants. L’image de l’homme sortant des bois, tel un diable, les yeux fous, brandissant une tête tranchée à bout de bras lui revint à l’esprit. Le Rôdeur avait alors hurlé quelque chose que le fracas du combat avait empêché de comprendre, mais dont on devinait aisément le sens. Eodrec avait déjà vu d’autres hommes saisis de cette fureur dans le combat au cours de sa jeunesse : « Berserk », la folie qui prend les combattants d’élite au milieu de la bataille pour leur donner un supplément de force. Etrange association à bien y réfléchir. Comment cet homme qui, la veille, s’agenouillait devant des enfants et se faisait couronner de fleur, réussissait-il à atteindre une telle fureur le lendemain ? Quel étrange secret soutenait ses utopies ? Eodrec ne savait vraiment qu’en penser. Le combat du jour, le précédent contre les Orcs, lui prouvaient qu’il avait mal évalué la situation du Rudhaur, situation bien pire que ce qu’il était capable d’imaginer à l’abri du calme Imladris. Pour autant, il ne croyait pas vraiment à l’intervention désintéressée de voisins venus au secours de leurs frères : d’expérience il pensait que des forces armées obéissant à des chefs différents, même unies à l’origine autour d’une tâche commune, finissent toujours par s’opposer. Au siècle précédent en effet, le Rhovanion devait douloureusement ressembler à l’actuelle contrée qu’ils traversaient. La situation avait été provisoirement réglée par l’utilisation de thains de cavaliers mobiles écumant le pays aussi vite que les Orcs, et jouant avec eux à la proie et au chasseur. Mais aussitôt que la pression des forces obscures avait diminué, les groupes s’étaient entre-déchirés jusqu’à ce qu’un de ces chefs de thain, par la force et par la ruse, réussisse à prendre le pas sur ses rivaux et impose son pouvoir à l’ensemble des Eothrems.

Son regard se porta ensuite sur Maître Gunard. Après avoir pansé sommairement ses blessures, le Nain s’était lui aussi approché du charriot. Eodrec se morigénait intérieurement de son indécision qui aurait pu lui couter cher. Encore un personnage qui ne manquait pas d’ébranler et impressionner le jeune homme pourtant, à qui l’éducation avait plus enseigné l’obéissance que la révolte. Qui était-il, ce Nain, qui, de toute sa hauteur, osait défier et remettre à sa place les Noldo les plus puissants ? Quel sentiment secret ou quelle force le poussait ?

Il fallait bien reconnaître pourtant qu’à eux trois, un Elfe, un Nain, un Homme, ils avait réussis à diriger le Conseil là où, consciemment ou inconsciemment, ils avaient par avance décidé de le mener. La mise en scène initiale des enfants pour couper court aux querelles stériles avait stupéfait Eodrec et la complémentarité du trio avait, encore une fois semble-t-il, fait merveille : les Nains que les légendes de son enfance présentaient toujours comme des harpagon, s’étaient dessaisis de leurs droits sur des Objets de Pouvoir. Le Seigneur Alanvanwië, parangon de l’elfe hautain, avait révisé son jugement pourtant jusque là bien arrêté. Encore des préjugés qu’Eodrec devrait réviser !
Mais maintenant le trio était chargé d’une tâche qui aurait semblé bien lourde à plusieurs Noldo réunis. Et lui, lié à eux, se sentait surtout tel un fétu de paille emporté dans un tourbillon de vent d’automne. S’il fallait descendre au Royaume des Ombres, il aurait à affronter ses pires cauchemars …
Pour se calmer, Eodrec descendit du chariot et commença par panser les plaies de son cheval.

_________________

Eodrec, sonneur de cor. Arpenteur de la Terre du Milieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charbon-et-ether.fr
Arlan
Membre de la Communauté


Nombre de messages : 1566
Date d'inscription : 05/09/2005

Feuille de personnage
Race: Dunédain
Classe: Rodeur
Age: 35

MessageSujet: Re: Dégrisé après le combat.   Sam 21 Mar 2009 - 8:49

Très joli...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maître de Jeu
Maître de Jeu


Nombre de messages : 1070
Date d'inscription : 10/09/2005

MessageSujet: Re: Dégrisé après le combat.   Sam 21 Mar 2009 - 10:46

En effet, joli RP, qui pose bien les choses sur pas mal de points et rejoint par divers biais les débriefings qui malgré un semblant de dispute (dans le sens discution argumentée évidemment) vont bien tous dans le meme sens et sont éminement tous valables, si il n'y avait qu'une voie et une solution je pense que le jeu ne serait pas aussi riche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Finaël
Membre de la Communauté


Nombre de messages : 1351
Localisation : Ceven Galad
Date d'inscription : 04/09/2005

Feuille de personnage
Race: Elfe
Classe: Archer
Age: 1 000 ans

MessageSujet: Re: Dégrisé après le combat.   Sam 21 Mar 2009 - 23:08

Tout à fait d'accord...

Très joli texte, agréable à lire et qui dévoile bien le questionnement et l'état d'esprit d'Eodrec.

Ce regard neuf, décapant oblige à une remise en cause Wink et nous fait découvrir nos persos sous un angle inhabituel.

Merci.

_________________

"Ne gûr e-geven galad, síla i galad uireb."
Au coeur de Ceven Galad, brille la Lumière Eternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Finaël
Membre de la Communauté


Nombre de messages : 1351
Localisation : Ceven Galad
Date d'inscription : 04/09/2005

Feuille de personnage
Race: Elfe
Classe: Archer
Age: 1 000 ans

MessageSujet: Re: Dégrisé après le combat.   Lun 23 Mar 2009 - 23:23

Je chantais à voix basse, autant pour moi-même que mes compagnons qui percevaient ce chant et qui peut-être, y trouvaient eux aussi quelque apaisement.

Il n'est jamais facile de dispenser la mort quoiqu'on en dise et si cette difficulté est partiellement mise de côté dans le feu de l'action, quand tout est fini, quand le regard se pose sur le champ de bataille, on peut se demander s'il existe quelque chose qui puisse vraiment justifier la mort.

Une escarmouche de plus parmi les nombreuses déjà vécues.

La Communauté a échoué à porter secours à celui ou celle qui était dans le chariot. Cependant, elle a combattu avec efficacité, abattant un grand nombre d'ennemis en ne subissant que quelques blessures légères.

Bien sûr Gunard a supporté les plus violents assauts comme c'est souvent le cas. Eodrec n'était pas loin.

Étrange en vérité d'associer ainsi Eodrec à la Communauté. Nous le connaissons depuis si peu. Et malgré notre méfiance de plus en plus grande face à nos déboires passés, il est est surprenant de voir avec quelle facilité nous avons accepté de marcher aux côtés de cet homme.

La voix du Destin nous a-t-elle murmuré à l'oreille, apaisé notre méfiance ?

Eodrec semblait poser son regard sur chacun de nous se demandant qui nous étions et ce vers quoi nous marchions.

Des questions auxquelles il serait bien difficile d'apporter une vraie réponse.

Questions que nous pourrions aussi avoir à son encontre.

En cheminant à nos côtés, sait-il vraiment à quoi il s'expose, ce vers quoi il marche ?

Mais nous-mêmes, le savons-nous vraiment ?

Si loin sont les rivages de l'Ouest,
Je n'entends pas le murmure de l'Océan
Ni celle de la Voix Aimée...

Sur les chemins du Destin,
Je n'entends que le fracas des armes
Et la plainte des mourants...

Viendra-t-elle enfin l'Aurore
Vêtue d'Espérance
Qui se lèvera sur un Nouvel Age ?

_________________

"Ne gûr e-geven galad, síla i galad uireb."
Au coeur de Ceven Galad, brille la Lumière Eternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dégrisé après le combat.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dégrisé après le combat.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bug après un combat perdu.
» Après un combat sanglant, direction l'hôpital ! Mais une minute... qui a gagné le pari ?!
» Combat des Chixx!
» Les Américains ne pourront pas changer la donne à Cuba après Castro.
» Un intrus sur nos terres ! Au combat ! (PV Tornade d'Azur)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destins étranges en Terre du Milieu :: JEU DE ROLE :: RP inter-scénarios-
Sauter vers: