Destins étranges en Terre du Milieu


Jeu de Rôle en Terre du Milieu
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Apparitions [selon Maître Aléas]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Finaël
Membre de la Communauté
avatar

Nombre de messages : 1425
Localisation : Ceven Galad
Date d'inscription : 04/09/2005

Feuille de personnage
Race: Elfe
Classe: Archer
Age: 1 000 ans

MessageSujet: Apparitions [selon Maître Aléas]   Sam 1 Mai 2010 - 0:56



http://www.finael.com/jrtm/musique/messenger.mp3

Avant-propos

Vous me pardonnerez cette petite digression avant d’entrer dans le vif du sujet, mais les quelques précisions qui suivent me semblaient nécessaires.

Voici un texte qui n’entretient pas un rapport direct avec une de nos soirées particulières  ou une des multiples intrigues auxquelles nous sommes liés.

C’est pour le plaisir d’écrire et c'est une façon de vous remercier.

C’est aussi pour « traduire » l’idée, l’aura, le charisme qui peut se dégager de chacun de nos personnages et surtout de cette Communauté qui représente bien plus que la somme des parties qui la composent.

Ce texte ne devrait donc pas se trouver dans la catégorie "RP inter-scénarios" puisqu'il ne prolonge ni ne prépare un scénario particulier. Il s'agit plutôt d'un "récit-bilan" puisque son écriture s'appuie sur la longue et constante évolution-mutation de la Communauté et de ses membres depuis son origine jusqu'à ce jour.

J'aurai du encore et encore retravailler ce texte pour en retrancher ou en ajouter ou modifier des passages. Assurément, vous le trouverez fort long. N'hésitez pas à y apporter vos critiques, tout comme dans le débriefing pour, éventuellement, tenter de l'améliorer.

Bien que j'en sois l'auteur, en vérité, ce texte appartient à chaque membre de la Communauté sans lesquels il n'aurait pu voir le jour et sans lesquels, il n'aurait aucune raison d'être.

Quand je parle de la Communauté, j'y inclus en filigrane, comme un sceau indissociable, l'œuvre, elle aussi constante et colossale, de notre MD sans lequel, persos et Communauté n'existeraient pas. Lui aussi est à l'œuvre dans ce texte à l'instar de chacun de nos personnages.

Pour finir, une précision d'ordre technique. En raison de la longueur de ce texte, sa lecture sur le forum risque ne pas être des plus agréable.  

Aussi je mets un lien à votre disposition pour télécharger ce texte au format RTF que vous pouvez donc ouvrir avec n'importe quel logiciel de traitement de texte.

Lien pour télécharger le texte au format RTF

--------------------------------------------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ce manuscrit, tracé sur un parchemin, fut découvert bien longtemps après que soit née la légende des Gardiens. Il était caché dans la bibliothèque de Thied Mor, cette ville si particulière qui, selon les bardes les plus érudits, serait le véritable foyer d’où serait né le récit de cette incroyable épopée.

Bien sûr, les plus savants précisent que bien des actions avaient été accomplies avant ce jour et que déjà la renommée précédait ces Seigneurs mais tous s’accordent à dire que c’est en ce lieu que quelque chose de très particulier vint au jour. C’est ici, en effet, que pour la première fois, ils apparurent comme des Fondateurs et des Gardiens. Le terme exact qu'ils employaient pour se nommer était "Tisseurs". En effet, ils se considéraient comme les "Tisseurs de l'Aube".



Je les ai vus.

Et je ne puis faire autrement que rendre compte de cette rencontre.

Quelque chose d’impérieux, d’incontournable me pousse, me contraint à vous livrer mon témoignage.

L’aube se levait dans la brume d’un petit matin d’automne. Ce ne furent d’abord que de pâles silhouettes, comme des apparitions qui auraient surgi de nulle part.

Ils marchaient silencieusement, comme des fantômes. Je crus d’abord que j’étais victime d’un songe éveillé mais quelque chose me disait qu’il ne s’agissait point d’un rêve.

La première ombre que je vis était grande, vêtue d’un cape qui la rendait à peine visible. Elle se déplaçait sans effort et sans bruit. Ses yeux étaient attentifs et vigilants. C’était un homme, à n’en pas douter, un de ceux qui ont scellé un pacte avec la Nature et la Terre. A première vue, il avait l’allure d’un vagabond et ses habits usés par les intempéries semblaient me conforter dans cette idée. Mais quelque chose dans son maintien démentait cette impression. Puis j’aperçus l’épée dans un fourreau étrange, recouvert de signes et de symboles que je ne connaissais pas. L’arme semblait longue, une lame qui devait être maniée à deux mains.

Puis, sur sa droite, surgit de la brume un être trapu et large d’épaules. Une longue barbe noire séparée en trois tresses ornées avec soin d'anneaux d'argent, comme les étoiles ornent le manteau de la nuit, couvrait le haut de son poitrail. Les cheveux longs portés en queue de cheval laissaient voir son oreille droite fendue prolongée par une longue cicatrice marquant le coté de son visage comme taillé dans la roche. Il avait son arme à la main, une sorte de marteau dont l’un des côtés ressemblait à un bec de rapace. Il émanait de cet être une aura d’assurance et de force. Bien qu’il paraisse petit aux côtés de son compagnon, une évidence m’apprenait que pour autant, il n’en détenait pas moins de vigueur et de puissance. C’était un guerrier nain sans doute aussi redoutable que les légendes laissent l’entendre.

Tout à coup, sur la gauche, apparut une petite silhouette. C’est à peine si je la discernais tant elle était furtive et silencieuse, revêtue elle aussi de cette cape grise qui la rendait difficilement perceptible. A peine plus d’un mètre, marchant pieds nus et semblant tout à fait à son aise dans ce cadre naturel. Son regard était rieur bien qu’il ne semblait pas moins vigilant que ses compagnons. Régulièrement sans ralentir sa marche, il grignotait ce qui était sans doute un fruit. Cela ne pouvait être qu’un Semi-Homme…ceux dont parlent les contes.

Soudain, je crus entendre un bruit sourd, étouffé, comme le pas d’un cheval. Et effectivement, un cavalier sortit à son tour de la brume. Il chevauchait avec nonchalance laissant à sa monture le soin de choisir son chemin. Sa tête était protégée par un casque dont le sommet s’ornait d’une longue touffe noire. Il était aussi habillé d’une cape sur laquelle ruisselaient les gouttes de rosée matinale. C’était un homme également mais d’une autre race que le premier. Celui-ci appartenait à ce peuple de cavaliers dont la renommée n’est plus à établir.

Je méditais sur cet étrange assortiment de compagnons qui semblait irréel tant la raison achoppait sur ce qui pouvait réunir des êtres aussi dissemblables quand apparut légèrement en arrière de cet étrange groupe une dernière silhouette qui semblait nimbée d’une pâle lumière.

Je me frottais les yeux, cela ne pouvait être. J’étais en train de rêver. Je rouvris les yeux et cette fois-ci je le vis dans toute sa réalité. C’était un de ces êtres dont on dit qu’ils n’existent que dans les légendes. C’était un elfe. Il marchait avec eux, il était l’un d’entre eux. Il marchait…en fait il glissait ou flottait sur le sol avec une grâce que je n’avais jamais imaginée. Il était jeune. Non. Son apparence était juvénile mais, tout dans son être, laissait transparaître une sagesse hors du temps. Il arborait une longue chevelure blonde et lumineuse qui flottait librement sur ses épaules. Un arc et des flèches étaient fixés dans son dos, ainsi qu’un sabre dont j’apercevais la poignée.

Non seulement cet être féerique faisait route avec ceux qui le précédaient mais quelque chose laissait deviner que des liens d’amitiés les unissaient.

C’était inconcevable. Toute ma raison se rebellait contre le spectacle que m’offraient mes yeux.

Je restais ébahi et sans réaction quand l’homme qui marchait en tête fit un bref signe, quasi imperceptible. Ils se figèrent dans un ensemble parfait. Ainsi immobiles, ils devenaient presque invisibles. J’aurai pu passer à moins de vingt mètres sans même les remarquer.

J’étais à me demander pourquoi ils avaient fait halte quand je réalisai qu’ils avaient du détecter ma présence.

J’étais pétrifié. Je ne savais que faire. Partagé entre un désir de fuite qui me paraissait stupide tant j’étais sûr qu’ils m’auraient rejoint sans effort et un désir plus puissant que le premier qui me poussait à marcher à leur rencontre, je restais stupidement sur place.

L’homme de tête avait la main sur la garde son épée. Le nain faisait face à ma position, les deux jambes bien campées, l’arme à la main. Le cavalier avait délaissé sa nonchalance et était sur le qui-vive prêt à la lancer sa monture au grand galop. Le Semi-Homme avait disparu… ainsi que l’elfe.

Peut-être ces deux là s’étaient-ils simplement mis hors de vue. Je me demandais ce qui allait se produire quand soudain un objet acéré vint exercer une pression légère mais convaincante entre mes deux omoplates.

Je devins livide de peur. Soudain une voix telle que je n’en avais jamais entendue, avec des inflexions qui semblaient appartenir au chant bien qu’il parlât, m’invita à avancer :

- Ne faites aucun geste qui pourrait être interprété comme une menace et avancez calmement vers mes compagnons.

Je m’exécutais aussitôt, tout à la fois convaincu par la menace de l’arme dans mon dos et par l’irrésistible séduction qui habitait la voix.

Je parcourus la cinquantaine de mètres qui me séparaient de l’homme et du nain. Je sentais la créature dans mon dos plus que je ne l’entendais. Ce devait être l’elfe.

Au moment où je stoppais ma marche, le Semi-Homme réapparut comme par enchantement. En fait il n’avait pas bougé mais j’ignore par quel artifice il était devenu invisible.

Bien que prudents, les personnages semblaient avoir compris que je ne représentais aucune menace sérieuse pour eux.

Comme je m’y attendais, c’est l’homme qui marchait en tête qui prit la parole. Il aurait été inexact de dire que c’était leur chef car chacun d’eux semblait agir en toute liberté. Mais il était leur voix, celui qui parlait en leur nom.

- Etrange rencontre dans les brumes d’un petit matin d’automne. Vous voudrez bien nous pardonner cet accueil peu chaleureux mais la prudence et la circonspection sont hélas de mise si l’on veut se prémunir de certaines mésaventures.

La voix de l’homme était grave et chaude. S’il parlait de manière affable en cet instant, il conservait toutefois toute sa vigilance. Il prit le temps d’observer attentivement celui qui lui faisait face et ajouta :

- A qui avons-nous l’honneur ?

Muet de surprise et d’étonnement je mis un certain temps avant de réaliser que l’homme venait de me poser une question et qu’il attendait une réponse. Je tentais de me ressaisir et dans ma hâte je bafouillais quelques mots incompréhensibles. Je vis un sourire apparaître sur leur visage. Je devais offrir un bien piètre spectacle. Aiguillonné par la colère que j’éprouvais à mon encontre devant tant de stupidité, je me repris et annonçais de la voix la plus assurée que je pus :

- Je suis Aléas, barde de mon état et je suis venu en ces lieux chercher repos et tranquillité pour méditer. Notre rencontre est tout à fait fortuite bien que je me réjouisse de faire la connaissance de…tels Seigneurs.

En vérité je ne savais comment les qualifier. Nul doute qu’il s’agissait de grands Seigneurs, la noblesse transparaissait de manière évidente dans leurs manières, leurs attitudes. Mais néanmoins ils étaient accoutrés comme de simples voyageurs. Il n’y avait chez eux nulle arrogance, nulle condescendance comme trop souvent on en voit chez ceux qui possèdent, à quelque degré que ce soit, une forme de pouvoir.

A mon tour, je les observais attentivement. L’elfe, qui à nouveau avait disparu, revenait avec une brassée de bois mort. Le Semi-Homme, bien qu’il n’y eût entre eux aucun échange de parole, avait agi de concert avec l’elfe en préparant un foyer sommaire à l’aide de quelques pierres trouvées ici et là. Au moyen de quelques brindilles et mousses sèches, avec la célérité que confère une longue habitude, il prépara l’amorce d’un feu. Quand les premières flammes jaillirent, l’elfe s’accroupit avec douceur près du Semi-Homme et disposa avec soin sur le feu naissant les branches qu’il avait ramenées. Bientôt une petite flambée s’élevait claire et chaleureuse dans la petite clairière. Le cavalier s’était laissé glisser avec souplesse de sa monture et avait tiré des fontes de sa selle quelques récipients de voyage qu’il apportait à son tour près du feu. Le Petit Homme fouilla dans son sac de voyage pour en extraire ce qui devait être des plantes à infusion. Quand l’eau parvint à ébullition dans le récipient le plus grand qui avait été calé sur le feu, il y jeta une poignée d’herbes.

Un arôme suave et accueillant s’éleva presque instantanément. Le tout n’avait pris que quelques minutes et chacun avait agi silencieusement en parfait accord avec les autres. Cela dénotait une longue expérience de vie en commun. Seul l’homme et le nain étaient restés face à moi, sans bouger afin d’offrir l’élémentaire courtoisie qui sied à de telles conditions.

D’un geste l’homme m’invita à prendre place près du feu et dès que je me fus installé, l’un après l’autre les compagnons s’assirent également autour du foyer. L’infusion bouillante fut répartie dans de petits bols qui furent distribués à chacun. Quelques denrées furent sorties des sacs, à la plus grande joie du Semi-Homme qui semblait apprécier cette pause agrémentée de grignotages.

Apparemment, le groupe n’avait pas prévue cette halte et ils mettaient à profit cet arrêt dû à ma présence. Ainsi ils respectaient les élémentaires règles de courtoisie sans pour autant perdre du temps sur le trajet qui les menait à leur destination.

Ragaillardi par la douce chaleur du petit feu et de l’infusion combinés, je me risquais, de nouveau, à prendre la parole. Ma voix était plus assurée cette fois en raison de l’attitude accueillante et bienveillante de mes hôtes.

- A n’en pas douter, vous êtes ceux dont on parle dans tous les environs…les…Ortanatsë, c’est bien ainsi que vous vous présentez, n’est-ce pas ?

- C’est exact mais nous avons également des noms dit l’homme des bois avec un éclat rieur dans les yeux. Je suis Arlan. Je laisse le soin à mes compagnons de se présenter eux-mêmes.

*********************************************************************************************************
*********************************************************************************************************

Je saluais de la tête l’homme des bois à l’évocation de son nom. Il me répondit avec la même affabilité. Je crus reconnaître sur le fourreau de son épée ce que j’avais remarqué plut tôt ce qui, peut-être, était des runes elfiques. A n’en pas douter, cet homme, ou du moins sa famille, avait des relations avec les elfes depuis fort longtemps. Ainsi habillé, avec son regard clair des Hommes du Nord, ce devait être un de ces rôdeurs dont on parle parfois comme étant des Dunédains, les descendants d’un peuple et d’un Royaume aujourd’hui plongés dans l’oubli. Cet Homme était une énigme et son apparence de vagabond était démentie par la qualité des armes qu’il portait et certains ornements que j’avais aperçus.

Un silence s’était formé et je compris que je devais reporter mon attention sur les autres, pour entendre ce qu’ils avaient à dire. Le premier à intervenir fut celui qui avait pour nom Gunard. Son regard était clair et franc, sans une once de roublardise, il était évident qu’il disait ce qu’il pensait…et qu’il pensait ce qu’il disait.

- On me connaît sous le nom de…Gunard. Je compte chacun des compagnons, présents ici, au nombre de mes amis et je marche avec eux vers le destin qui m’est réservé.

Pas de tournures alambiquées, un langage clair et percutant. Il disait la vérité mais ne dévoilait rien. Il avait d’ailleurs même hésité à livrer son nom, dévoilant par là un être secret et prudent. Sa voix était forte et grave en cet instant mais agréable. J’imaginais aisément qu’elle pouvait devenir rocailleuse, puissante comme un torrent de montagne ou comme la marche d’une armée. Bien des choses transparaissaient au travers de ses vêtements, de ses armes, de son visage et j’aurais pu découvrir bien des choses en l’observant et en l’écoutant davantage mais le cavalier s’apprêtait à prendre la parole. A regret, je me détournais de cet être que j’aurais voulu découvrir plus avant et je me fixais sur celui qui chevauchait.

- Je suis Eodrec, fils de Méathec. Je chemine avec les Ortanatsë depuis peu mais je crois que d’ors et déjà je suis déjà lié à son histoire et à son destin. Je suis enchanté de faire votre connaissance, Maître aléas.

Une vive lueur d’intelligence brillait dans son regard. Les mots semblaient, dans sa bouche, comme des outils ou des armes. Bien que fort jeune, il semblait déjà rompu à l’art de la diplomatie. Toutefois, cela ne semblait pas être son seul talent car pour l’avoir vu chevaucher, il devait être aussi à l’aise sur une selle que dans une salle d’audience. Il portait d’ailleurs le casque, qu’il avait à présent retiré, des Eothrem et chacun sait qu’ils sont de redoutables combattants et cavaliers. Je songeais que j’aurais aimé aussi faire plus ample connaissance avec ce jeune homme avec lequel je me sentais des affinités quand une voix surprenante attira mon attention. Il s’agissait du Semi-Homme :

- Je suis Théo, jardinier de mon état…et à dire vrai je me demande souvent ce que je fais ici dans cette incroyable histoire. D’ailleurs, si je revenais au pays, ce jour, pas un Hobbit ne croirait la moitié du début de mon récit. Ce qui est sûr, c’est que le monde des Grandes-Gens est sans aucun doute le plus étrange et déroutant qui soit...Voulez-vous goûter un peu du pain de voyage que j’ai concocté avec art, Maître Aléas ?

Je souris avec bonheur aux propos de ce petit homme. Du bon sens à revendre, un sens pratique à toute épreuve et assurément un trait de bonne humeur, de jovialité dans cette Communauté qui, à priori, ne portait pas à rire. J’acceptais avec bonne grâce le morceau de pain proposé avec tant de gentillesse et qui s’avérait effectivement fameux. Ce Semi-Homme était aussi un cuisinier qui possédait un art consommé. J’en étais à me régaler de ce simple morceau de pain quand je sentis un regard pénétrant se poser sur moi. Je faillis m’étouffer avec le morceau que j’avalais. Je gigotais quelques instants sur la souche qui me servait de siège, comme si je cherchais une position plus confortable et je toussai poliment pour faire passer la bouchée de nourriture. Enfin, après ce petit manège qui ne du laisser personne dupe, je levai le regard pour croiser celui de l’elfe. Ses yeux étaient lumineux et je compris à cet instant pourquoi on les appelait aussi, parfois, les Fils des Étoiles. L’éclat qui y scintillait trouvait son origine, à n’en pas douter, dans la lueur scintillante des astres célestes.

- Mae govannen, Maître Aléas. Je suis Finaël. C’est une heureuse rencontre. Vous voudrez bien me pardonner l’accueil peu chaleureux que je vous ai accordé en premier lieu. Mais je crois que vous êtes à présent rasséréné et quelque chose me dit que de cette rencontre, un grand bien adviendra.

Rien de plus, il en avait fini et il n’y avait rien à ajouter. Il détourna le regard pour contempler je ne sais quelle ombre, ou branche de la végétation car à n’en pas douter il avait senti combien son regard me déstabilisait. Je repris donc un peu de mon assurance, encore un peu sonné comme si j’avais reçu un mauvais coup sur la tête.

*********************************************************************************************************
*********************************************************************************************************


Je méditais quelques instants, autant pour mémoriser chaque nom et chaque visage que pour réfléchir à la façon dont j’allais poursuivre. Je décidais de laisser parler mon cœur, en toute simplicité.

- Les rumeurs, et parfois même ce qu’on pourrait appeler des légendes, courent à votre sujet.

Pas un d’entre eux n’ajouta quoique ce soit mais leur silence attentif équivalait à une invitation à poursuivre. Je toussotais un peu afin de me donner plus d’assurance que je n’en n’éprouvais réellement.

- On raconte que vous venez de fort loin…ce qui, vu vos origines, me semblent pour le moins logique et que maintes et maintes fois vous avez combattu l’Ennemi. On dit aussi qu’aucun serment d’allégeance ne vous lie à quelques Seigneur ou Roi que ce soit et que vous n’avez nulle autre Maître que votre propre jugement. On affirme aussi que nombre de puissants de ce monde vous tiennent en haute estime, notamment de grands Seigneurs Elfes. On dit aussi…on dit encore beaucoup de choses à votre endroit...

Je m’arrêtais attendant une réaction, une réponse. Ce fut l’Elfe qui prit la parole. Quand il est question de légendes, qui mieux qu’un être de légende peut parler en connaissance de cause ? La suavité de sa voix me surprit  à nouveau.

- Il est tout à fait certain que bien des rumeurs circulent à notre sujet. Il y en a certaines que nous pourrions confirmer et d’autres, sans doute, tout à fait imaginaires que nous pourrions nier. Mais il nous faudrait beaucoup de temps pour faire le tour de la question... Et vous, que croyez-vous ?

Pris au dépourvu, je conservais quelques instants de silence afin d’élaborer une réponse juste et vraie. Je réalisais qu’à leur contact, par le simple fait de les voir en chair et en os, une grande partie des rumeurs se justifiait.

- Et bien pour commencer, il ne fait nul doute que vous veniez de loin. Vos origines diverses l’attestent. Pour ce qui est de votre absence d’allégeance à quelque Seigneur ou Roi que ce soit, cela me semble aussi assez évident : quel homme de pouvoir sur la Terre du Milieu pourrait régenter des races aussi diverses que les vôtres ?

Je fis silence quelques instants avant de poursuivre.

- Dès lors, il me semble évident que vous n’avez nul Maître hormis vous-mêmes. Mais à dire vrai, c’est sans doute le Maître le plus exigeant…d’autant plus, à ce qu’il me semble, ce Maître dont il est question, n’est pas un potentat fantasque avide d’assouvir des désirs d’ambition ou de gloire, mais ne peut être que le représentant de chacun de vous, autrement dit des Ortanatsë. Or il m'apparaît que votre Communauté représente avant tout la totalité des Peuples Libres et par là donc, la Terre du Milieu.

J’étais sidéré des conclusions que je venais de tirer. Je venais d’affirmer en toute tranquillité des choses qui étaient loin d’être évidentes et que je n’avais pas su, jusque là, découvrir par moi-même. Je réalisais à l’instant même, que je venais d’être initié à la puissance spirituelle des Ortanatsë. A n’en pas douter, l’Elfe en retournant la question, assisté par l’aura de cette Communauté, venait de me répondre par ma propre bouche.

Je commençais à prendre la mesure de la puissance de cette Compagnie. Il ne s’agissait pas seulement d’intrépides aventuriers et de redoutables guerriers, harcelant l’Ennemi dans de multiples escarmouches. Il se dégageait d’eux, à cet instant, une tout autre dimension, bien au-delà d’un simple groupe de combattants aussi courageux et favorisés des Valars soient-ils. Ils étaient des Seigneurs mais pas au sens habituel du terme, c'étaient des Maîtres. En réalité, ils étaient bien plus que ce qu’on pouvait en percevoir.

Le rôdeur leva les yeux vers l’horizon et au même instant un frisson sembla parcourir chaque membre de la Communauté comme s’ils communiquaient entre eux en se passant de mots. Alors que le rôdeur prenait la parole, simultanément les compagnons se levèrent et chacun œuvra pour lever le camp en un temps record :

- Nous sommes dans l’obligation d’écourter cette rencontre, au demeurant fort agréable, mais une longue route nous attend Messire Aléas. Adieu, que les Valars vous protègent.

Je me levai à mon tour, constatant que tous étaient déjà prêts à se mettre en route. Je réalisais à peine que l’entrevue se finissait que déjà ils s’éloignaient et disparaissaient comme des ombres.

Voir leur rapidité de réaction, l’efficacité de leurs mouvements, la coordination et l’harmonie qui régnait entre eux faisait froid dans le dos quand je songeais à ce que cela pouvait signifier en terme de combat. Ce devait être des adversaires redoutables. Le peu de temps passé avec eux, jamais je ne les ai vus se heurter ou se bousculer, même légèrement, en se déplaçant, comme si chacun d’entre eux connaissait exactement l’autre, comme s’il ne formait qu’un seul et même organisme. Pareillement en ce qui concernait la prise de parole, aucun d’eux n’empiète sur les propos de l’autre, ils se complètent et se respectent.

Alors au cœur du combat ? J’essayais mentalement d’imaginer ce que cela pouvait donner. Cela dépassait mon entendement et ce qui est sûr, c’est que je n’avais aucune envie de me retrouver un jour parmi ceux qui les affrontent. Contre de tels adversaires, on doit avoir l’impression, non pas de combattre un groupe de guerriers mais plutôt une espèce…d’entité… avec de multiples visages. Comment ne pas être saisi d’une sourde terreur quand le marteau, la lame et la flèche ne semblent faire qu’un comme s’il s’agissait d’une arme magique.

J’en étais là de mes réflexions quand je sursautai en prenant conscience que l’Elfe, celui qu’on appelait Finaël, me regardait, immobile. Il avait laissé ses compagnons le devancer et il se tenait près d’un arbre, presqu’invisible tant par l’allure et l’apparence que par une sorte d’harmonie totale qui semblait le happer et le couvrir d’un voile d’invisibilité. Cela s’apparentait à… de la magie… oui, ce devait être ça, de la magie elfique.

- Soyez sans crainte. Nous nous reverrons. Bien après votre mort, votre nom demeurera dans les mémoires car vous aurez consacré votre existence à chanter notre histoire. A vous, je vous le dis, nous serons appelés « Tirnendor » par l’ennemi, ce qui signifie « Les Gardiens de la Terre » car toujours et partout nous nous dresserons contre lui. Quant aux Peuples Libres, ils nous connaîtront sous le nom d' « ORTANATSË », ce qui signifie en langue commune «Les Tisseurs de l'Aube » car là où nous irons, les Fleurs de l’Espoir s’épanouiront.

Et il disparut, vraiment, comme un nuage de brume qui se dissipe. Et de fait, la brume matinale d’automne se dissipait rapidement et soudainement un soleil glorieux fit son apparition inondant la clairière de lumière.

Avais-je rêvé ? N’était-ce qu’une apparition ?

Cette rencontre me bouleversa à tout jamais et, toujours, une part de moi-même doutera de la réalité des faits. Mais si, ils étaient là, j’ai entendu leur voix, j’ai vu leur visage.

Et je connais leur nom.

Désormais je chanterai pour eux… et pour nous.

_________________

"Ne gûr e-geven galad, síla i galad uireb."
Au coeur de Ceven Galad, brille la Lumière Eternelle.


Dernière édition par Finaël le Lun 13 Jan 2014 - 12:11, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eodrec
Membre de la Communauté
avatar

Nombre de messages : 719
Date d'inscription : 04/02/2009

Feuille de personnage
Race: Eothraim
Classe: Cavalier
Age: 24

MessageSujet: Re: Apparitions [selon Maître Aléas]   Sam 1 Mai 2010 - 11:41

Alors là, chapeau bas, c'est magnifique ! Et en plus ça donne à penser ...
Bravo ! cheers cheers cheers

_________________

Eodrec, sonneur de cor. Arpenteur de la Terre du Milieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charbon-et-ether.fr

Maître de Jeu
Maître de Jeu
avatar

Nombre de messages : 1096
Date d'inscription : 10/09/2005

MessageSujet: Re: Apparitions [selon Maître Aléas]   Sam 1 Mai 2010 - 22:08

Voila en effet un brillant texte, bien qu'étant au courant de sa préparation je suis aussi ravi et ébloui que vous par le résultat.
Un vrai et beau portrait à la fois physique et psychologique de la communauté et de son sens, belle prouesse.

au passage ainsi que nous le remarquions finael et moi devisant au coin du feu sur ce RP en préparation, le récit écrit de vos aventures dépasse déjà, écrit ainsi, le premier tome du s'eigneur des anneaux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Finaël
Membre de la Communauté
avatar

Nombre de messages : 1425
Localisation : Ceven Galad
Date d'inscription : 04/09/2005

Feuille de personnage
Race: Elfe
Classe: Archer
Age: 1 000 ans

MessageSujet: Re: Apparitions [selon Maître Aléas]   Sam 1 Mai 2010 - 23:27

Enchanté que ce texte vous plaise.

Mais ne vous gênez pas pour y apporter, avis, critiques tant sur le fond que sur la forme.

A force de travailler sur un récit, il y a des évidences que l'on ne perçoit plus.

Aussi des commentaires sincères et constructifs sont toujours les bienvenus.

Au départ, l'idée était de faire intervenir chaque perso et de lui donner la parole autour du petit feu. Je me suis abstenu pour 2 raisons : la longueur du texte (déjà 7 pages sous Word) et l'éventuel ennui qui aurait pu en résulter.

Pour cette raison je n'ai donné la parole qu'à Arlan, qui comme de coutume est notre "représentant" et à Finaël puisque c'est évidemment plus facile.

Qu'en pensez-vous ?

Par ailleurs, les descriptions de chaque perso sont assez vagues, je n'étais, par exemple, même pas sûr du type de casque porté par Eodrec Crying or Very sad

Je pourrais facilement rajouter quelques lignes pour chaque perso concernant la description mais il faudrait un petit texte descriptif précis dans chaque BG : les éventuels ornements/gravures sur chaque élément arme/vêtement...

Cela vaut pour moi aussi et je vais essayer très prochainement de donner une description la plus exhaustive possible de Finaël.

_________________

"Ne gûr e-geven galad, síla i galad uireb."
Au coeur de Ceven Galad, brille la Lumière Eternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arlan
Membre de la Communauté
avatar

Nombre de messages : 1625
Date d'inscription : 05/09/2005

Feuille de personnage
Race: Dunédain
Classe: Rodeur
Age: 35

MessageSujet: Re: Apparitions [selon Maître Aléas]   Sam 1 Mai 2010 - 23:54

Encore une fois maitre Finaël donne le jour à Rp hors normes.
J'étais triste que ça finisse. Crying or Very sad
Avec ce genre de texte n'ai pas peur de me lasser.



Pour les descriptions je les trouve comme il faut... comme le ferait quelqu'un rencontrant notre groupe au petit matin. Comme le ferait quelqu'un qui n'est pas un combattant ou un expert.

Pour les prises de parole j'aimerai bien qu'Arlan puisse s'exprimer toujours comme ça en Rp mais je n'en suis pas capable. Very Happy
Mais si tu le vois comme ça c'est super. Very Happy Very Happy Very Happy

L'idée de poser une description précise des persos est à creuser car voilà belle lurette que l'on ne c'est plus décrit autour de la table.

Encore félicitations

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Finaël
Membre de la Communauté
avatar

Nombre de messages : 1425
Localisation : Ceven Galad
Date d'inscription : 04/09/2005

Feuille de personnage
Race: Elfe
Classe: Archer
Age: 1 000 ans

MessageSujet: Re: Apparitions [selon Maître Aléas]   Dim 2 Mai 2010 - 1:18

Une bonne chose que ce ne soit pas perçu comme trop long et ennuyeux, c'est la crainte que j'avais Very Happy

Quant au RP, c'est toujours plus facile de tourner une belle phrase à l'écrit, tranquillement assis à réfléchir pour choisir ses mots, ses tournures.

A chaud, autour de la table, pris dans l'action et l'émotion, c'est beaucoup moins évident...et ça vaut pour moi aussi Wink

Mais Arlan se débrouille fort bien, surtout que tu es plus souvent sollicité que nous en tant que porte-parole du groupe.

Concernant l'apparence de persos, les détails de ses armes et vêtements, franchement, je serai bien embarrassé si je devais décrire dans le détail l'un ou l'autre des persos de la Communauté Embarassed

humhmmm...ça fait un peu désordre drunken

_________________

"Ne gûr e-geven galad, síla i galad uireb."
Au coeur de Ceven Galad, brille la Lumière Eternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gunard
Membre de la Communauté
avatar

Nombre de messages : 685
Age : 47
Localisation : Quelque part en terres du milieu
Date d'inscription : 05/09/2005

Feuille de personnage
Race: Nain
Classe: Guerrier
Age: 127

MessageSujet: Re: Apparitions [selon Maître Aléas]   Dim 2 Mai 2010 - 10:37

*Adore*

Non, ca n'est pas trop long, au contraire Laughing.
Comme tu l'as évoqué, j'aurais bien aimé que chacun des membres y ailles de sa petite phrase, pas forcément très longue, mais chacun dans son style, avec une rapide description de la voix et des intonations. En se cantonnant dans ce qu'un barde pourrait remarquer. Par exemple, je me figure la voix de Gunard ainsi :
    Une voix forte, grave et rocailleuse, le genre de voix qui fait penser à un éboulis quand il monte le ton, à des galets entrainés par un torrent ou au martèlement des pieds d'une armée Naine selon qu'il chante d'une voix claire ou forte.

Aller peut-être un tout petit peu plus loin dans la description physique en mettant en avant ce qui est immédiatement visible.
Je te livre ci-dessous le texte de présentation légèrement remanié avec des détails que tu ne connaissais sans doute pas.
    Puis, sur sa droite, surgit de la brume un être trapu et large d’épaules. Une longue barbe noire séparée en trois tresses ornées avec soin d'anneaux d'argent, comme les étoiles ornent le manteau de la nuit, couvrait le haut de son poitrail. Les cheveux longs portés en queue de cheval laissaient voir son oreille droite fendue prolongée par une longue cicatrice marquant le coté de son visage comme taillé dans la roche. Il avait son arme à la main, une sorte de marteau dont l’un des côtés ressemblait à un bec de rapace. Il émanait de cet être une aura d’assurance et de force. Bien qu’il paraisse petit aux côtés de son compagnon, une évidence m’apprenait que pour autant, il n’en détenait pas moins de vigueur et de puissance. C’était un guerrier nain sans doute aussi redoutable que les légendes laissent l’entendre.
J'ai retiré le casque, car je ne pense pas que Gunard le porte quand il marche (quoi que ca pourrait expliquer les jets de perception :p).

Cela dit, c'est ton texte, et tu es libre d'en faire et de l'emmener vers ce que tu veux. Bravo en tout cas, cela me rappelle la partie RP du forum des Royaumes Insulaires (un module NWN RP que j'ai fréquenté pendant et il y a quelques années).

_________________

Gunard Maille d'Acier, Fils de Thorin Maille d'Acier et Irania RocFendre
Protecteur extérieur de Khazad-Dûm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Finaël
Membre de la Communauté
avatar

Nombre de messages : 1425
Localisation : Ceven Galad
Date d'inscription : 04/09/2005

Feuille de personnage
Race: Elfe
Classe: Archer
Age: 1 000 ans

MessageSujet: Re: Apparitions [selon Maître Aléas]   Dim 2 Mai 2010 - 17:30

Salut Jean-Luc et merci d'avoir pris la peine et le temps d'apporter ces précisions.

Je vois que tu partages les reproches que j'adressais à ce texte Wink

Aussi, c'est avec beaucoup de plaisir que j'intégrerais dans ce texte tes propositions car c'est exactement ce que je cherchais à la fois pour la description et pour la prise de parole.

Ce récit, qui était déjà une œuvre collective dans le fond puisque chaque perso lui donne vie, devient un œuvre collective dans la forme grâce à ta participation.

Si Arlan, Eodrec, Theo veulent, de la même façon, voir apparaître certaines précisions concernant leur perso, qu'ils me communiquent en quelques mots, comme l'a fait Jean-Luc les détails adéquats.

Comme la longueur à priori ne vous a pas rebutés, je vais essayer de donner la parole à chaque perso, autour du feu, de manière à compléter la description physique du début par une succincte description psychologique.

Succincte, car il faudrait plus que quelques lignes pour brosser un véritable portrait psychologique de chaque perso.

------------------------------------------------------------------------------------------------

Pour parler de tout autre chose, j'espère que toutes tes démarches et préparatifs concernant ta nouvelle maison se déroulent pour le mieux.

Puisse Aulë bénir les Aîtres de ta nouvelle demeure Wink

_________________

"Ne gûr e-geven galad, síla i galad uireb."
Au coeur de Ceven Galad, brille la Lumière Eternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Finaël
Membre de la Communauté
avatar

Nombre de messages : 1425
Localisation : Ceven Galad
Date d'inscription : 04/09/2005

Feuille de personnage
Race: Elfe
Classe: Archer
Age: 1 000 ans

MessageSujet: Re: Apparitions [selon Maître Aléas]   Lun 3 Mai 2010 - 0:58

Voilà, j'ai apporté quelques modifications au texte d'origine.

Les remarques de Jean-Luc m'y ont incité. Laughing

J'ai mis la description additive concernant Gunard en bleu

Et le passage concernant la prise de parole est placé entre des double-traits rouges comme ceci :

*********************************************************************************************************
*********************************************************************************************************

_________________

"Ne gûr e-geven galad, síla i galad uireb."
Au coeur de Ceven Galad, brille la Lumière Eternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eodrec
Membre de la Communauté
avatar

Nombre de messages : 719
Date d'inscription : 04/02/2009

Feuille de personnage
Race: Eothraim
Classe: Cavalier
Age: 24

MessageSujet: Re: Apparitions [selon Maître Aléas]   Lun 3 Mai 2010 - 9:27

Descriptions & paroles d'Eodrec me conviennent parfaitement, merci. J'essaierai de poster une description plus détaillée quand j'aurais un peu de temps que tu puisses en faire ton miel. Wink

_________________

Eodrec, sonneur de cor. Arpenteur de la Terre du Milieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charbon-et-ether.fr
Finaël
Membre de la Communauté
avatar

Nombre de messages : 1425
Localisation : Ceven Galad
Date d'inscription : 04/09/2005

Feuille de personnage
Race: Elfe
Classe: Archer
Age: 1 000 ans

MessageSujet: Re: Apparitions [selon Maître Aléas]   Lun 3 Mai 2010 - 15:46

C'est noté, Pierre.

Je n'étais pas sûr que la description convienne et comme pour Gunard, il est tout à fait possible de modifier le texte.

---------------------------------------------------------------------------------------------

Concernant la description physique et psychologique des membres de la Communauté, il faudrait écrire un texte uniquement centré sur ce sujet.

Ici, il s'agit d'une perception plus globale de la Communauté, de son unité, de sa force et de son mystère. Car comme je l'écrivais, la Communauté est bien plus que la somme des parties qui la compose et elle peut être considérée comme une entité à part entière, entité émergente, l'égrégore*** du groupe.

Le tout est de trouver un contexte qui "justifie", qui "appelle" la création de ce tableau.

Une occasion officielle et solennelle comme celle qui adviendra peut-être si Theid Mor devient ce qu'elle doit être Laughing

Sans aucun doute, un tel texte sera fort long.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

*** Pour ceux qui souhaitent quelques précisions concernant le terme EGREGORE, il vous suffit de cliquer sur le mot.

_________________

"Ne gûr e-geven galad, síla i galad uireb."
Au coeur de Ceven Galad, brille la Lumière Eternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Theo Jardin
Membre de la Communauté
avatar

Nombre de messages : 88
Date d'inscription : 05/09/2005

Feuille de personnage
Race:
Classe:
Age:

MessageSujet: Re: Apparitions [selon Maître Aléas]   Mer 1 Sep 2010 - 21:10

Salut,
alors là mon Fifi, chapeau bas !!! J'avoue que j'ai été birgrement surprise et presque déçue que le texte prenne fin... Un pur moment de rêve... Merci Very Happy
Pour ce qui est des descriptions (mais ma remarque arrive surement un peu tard...) je pense qu'elles collent parfaitement aux circonstances de cette rencontre et du récit que put en faire Aléas par la suite, doutant de la réalité de ce qu'il avait vécu et hésitant entre le rêve et le songe...
Un très joli texte qui donne encore plus de force et de vie à notre Communauté...

_________________

Théo Jardin, fils d'Hamfast Jardin et de Marge Enpier, hobbit de mon état, jardinier de coeur et honorable cuisinier pour les miens...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Finaël
Membre de la Communauté
avatar

Nombre de messages : 1425
Localisation : Ceven Galad
Date d'inscription : 04/09/2005

Feuille de personnage
Race: Elfe
Classe: Archer
Age: 1 000 ans

MessageSujet: Re: Apparitions [selon Maître Aléas]   Mer 1 Sep 2010 - 22:11

Merci à toi, Théo pour ce petit mot.

Content que ce texte t'ai plu à toi aussi Wink

Il n'y pas d'heure pour les braves, et tes remarques sont les bienvenues Laughing

_________________

"Ne gûr e-geven galad, síla i galad uireb."
Au coeur de Ceven Galad, brille la Lumière Eternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arlan
Membre de la Communauté
avatar

Nombre de messages : 1625
Date d'inscription : 05/09/2005

Feuille de personnage
Race: Dunédain
Classe: Rodeur
Age: 35

MessageSujet: Re: Apparitions [selon Maître Aléas]   Mar 30 Oct 2012 - 16:56

je remonte ce post fifi...
Pourrais tu le mettre à jour avec notre nom....
Pas partout mais à la fin par exemple...

Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Finaël
Membre de la Communauté
avatar

Nombre de messages : 1425
Localisation : Ceven Galad
Date d'inscription : 04/09/2005

Feuille de personnage
Race: Elfe
Classe: Archer
Age: 1 000 ans

MessageSujet: Re: Apparitions [selon Maître Aléas]   Mar 18 Déc 2012 - 22:33

Bon, j'ai concocté un nom qui signinfierait "Tisseurs de l'aube" :

ORTANATSË

Bon, j'ai un peu beaucoup égratigné les racines elfiques pour que ce soit assez facilement prononçable et mémorisable Laughing

J'ai donc inséré ce nom à la fin du texte et ajouté une musique.

Si vous avez une idée particulière en ce qui concerne la musique, je peux facilement modifier. Laughing

_________________

"Ne gûr e-geven galad, síla i galad uireb."
Au coeur de Ceven Galad, brille la Lumière Eternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eodrec
Membre de la Communauté
avatar

Nombre de messages : 719
Date d'inscription : 04/02/2009

Feuille de personnage
Race: Eothraim
Classe: Cavalier
Age: 24

MessageSujet: Re: Apparitions [selon Maître Aléas]   Mer 19 Déc 2012 - 22:44

Impeccable. cheers

_________________

Eodrec, sonneur de cor. Arpenteur de la Terre du Milieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charbon-et-ether.fr
Arlan
Membre de la Communauté
avatar

Nombre de messages : 1625
Date d'inscription : 05/09/2005

Feuille de personnage
Race: Dunédain
Classe: Rodeur
Age: 35

MessageSujet: Re: Apparitions [selon Maître Aléas]   Mer 19 Déc 2012 - 23:02

Je plussoie Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Finaël
Membre de la Communauté
avatar

Nombre de messages : 1425
Localisation : Ceven Galad
Date d'inscription : 04/09/2005

Feuille de personnage
Race: Elfe
Classe: Archer
Age: 1 000 ans

MessageSujet: Re: Apparitions [selon Maître Aléas]   Jeu 20 Déc 2012 - 6:56

Bon, si ça vous va comme ça, alors Laughing

Je viens de relire et ai corrigé encore une petite dizaine de fautes d'orthographe et de frappe Embarassed

J'en ai profité pour intégrer le nom d'Ortanatsë dans le texte.

Quand on relit le texte en entier, la musique s'avère trop courte...

_________________

"Ne gûr e-geven galad, síla i galad uireb."
Au coeur de Ceven Galad, brille la Lumière Eternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arlan
Membre de la Communauté
avatar

Nombre de messages : 1625
Date d'inscription : 05/09/2005

Feuille de personnage
Race: Dunédain
Classe: Rodeur
Age: 35

MessageSujet: Re: Apparitions [selon Maître Aléas]   Jeu 20 Déc 2012 - 9:54

place là en boucle... Rolling Eyes

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Finaël
Membre de la Communauté
avatar

Nombre de messages : 1425
Localisation : Ceven Galad
Date d'inscription : 04/09/2005

Feuille de personnage
Race: Elfe
Classe: Archer
Age: 1 000 ans

MessageSujet: Re: Apparitions [selon Maître Aléas]   Jeu 20 Déc 2012 - 13:20

Bon, autoreplay=1 Laughing

Lecteur MP3 légérement modifié au niveau du look avec réglage du volume en option affraid

Normalement, quand le MP3 est bien "tagé", le nom apparait pendant la lecture Rolling Eyes

Ce n'est pas le cas ici Embarassed

_________________

"Ne gûr e-geven galad, síla i galad uireb."
Au coeur de Ceven Galad, brille la Lumière Eternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Finaël
Membre de la Communauté
avatar

Nombre de messages : 1425
Localisation : Ceven Galad
Date d'inscription : 04/09/2005

Feuille de personnage
Race: Elfe
Classe: Archer
Age: 1 000 ans

MessageSujet: Re: Apparitions [selon Maître Aléas]   Jeu 20 Déc 2012 - 13:26

Tag rectifié Laughing

Le nom du morceau apparait bien avec le lecteur Basketball

_________________

"Ne gûr e-geven galad, síla i galad uireb."
Au coeur de Ceven Galad, brille la Lumière Eternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Apparitions [selon Maître Aléas]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Apparitions [selon Maître Aléas]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le PM JEA, l'homme de l'annee selon Haiti En Marche
» Bilan de l'annee 1 de Preval II selon les medias
» Qui va gagner la coupe selon vous
» Selon ce qui se dit...
» FANTOMES ET APPARITIONS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destins étranges en Terre du Milieu :: JEU DE ROLE :: RP inter-scénarios-
Sauter vers: