Destins étranges en Terre du Milieu


Jeu de Rôle en Terre du Milieu
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'enfant et le Guerrier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Finaël
Membre de la Communauté


Nombre de messages : 1351
Localisation : Ceven Galad
Date d'inscription : 04/09/2005

Feuille de personnage
Race: Elfe
Classe: Archer
Age: 1 000 ans

MessageSujet: L'enfant et le Guerrier   Sam 16 Mar 2013 - 19:38

Il s'agit d'un texte ancien, probablement de plus de 10 ans Laughing

Il a été rédigé alors que Finaël hantait encore le serveur de CTM.

Je mets ce texte à votre disposition d'une part pour poursuivre l'historique de Fina et donner consistance à son passé et d'autre part parce que c'est une façon de célébrer la venue de Quentin...à ceci prêt, que l'enfant de ce récit semble ne pas souffrir d'insomnie...
Wink

[EDIT FIFI] J'avais oublié de préciser le contexte. Ce récit se déroule donc à Mithlond, aux Havres Gris. Finaël était déjà Gardien de Ceven Galad. L'enfant de ce récit fait justement allusion à ces voyages que Fina réalisaient entre Ceven et Mithlond.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

L'enfant et le Guerrier

En cette fin d'après-midi d'été, le ciel était radieux.
Quelques nuages semblaient fuir en riant au fond du ciel qui, de temps à autre, était traversé par le vol lent d'un oiseau marin.
La mer s'étirait lascive et les vagues langoureuses troublaient à peine son sommeil. La brise répandait en toute part une agréable légèreté.

Alors qu'il traversait d'un pas tranquille la place de Mithlond, un enfant qui courait joyeux dans l'air lumineux, fit un faux pas et tomba juste devant lui.
Il fit un pas et mit un genou à terre pour relever l'enfant.
Celui-ci regarda son aîné, impressionné, comme s'il se demandait s'il était permis de pleurer en sa présence.
Le guerrier, comprenant son désarroi, lui sourit en lui effleurant la joue de sa main gantée.

- Et si nous regardions cette blessure ?

Timidement, l'enfant fléchit le genou droit, présentant une estafilafe qui saignait légèrement.
Sortant un linge blanc de son sac et retirant ses gants, l'elfe entreprit de nettoyer la blessure bénigne.
Ensuite, il prit un peu de baume cicatrisant avec lequel il enduisit délicatement le genou .

- Voilà. C'est fini.

- Ta main est chaude et cet anneau que tu portes...est étrange....dit l'enfant.

- Il porte la lumière.


L'enfant sentit obscurément que le ton de cette réponse lui intimait le silence, aussi n'insista-t-il pas.


- Merci Finaël, finit-il par répondre.

- Tu connais mon nom ?

- Oui, répondit l'enfant fier d'avoir éveiller la curiosité du combattant. Souvent je te vois arriver aux portes de la ville. Ton armure brille sous le soleil même quand elle est sale.


L'elfe lui sourit sans rien ajouter. Il se disposait à s'éloigner quand l'enfant reprit :


- Tu es un héros...n'est-ce pas ?


Après un bref instant de silence, le guerrier répondit :


- Je suis Finaël et je vais mon chemin. J'ignore ce qu'est un héros. Ce sont les légendes qui font les héros.


L'enfant sembla méditer cette réponse quelques instants et poursuivit sur un tout autre registre.


- Tu as une amie ?...Enfin, je veux dire, une Dame qui est ta compagne...


Finaël sourit et inclina légérement la tête de côté :


- Tu es une petite personne bien curieuse...

- Tu n'as pas répondu à ma question, rétorqua l'enfant sans se démonter. Il n'était visiblement plus impressionné. Je t'ai vu, poursuivit-il, sourire et parler à une Dame, belle comme la lumière, là, près de la fontaine. Sa petite main désignait un endroit précis à quelque distance.

- C'est bien possible, lui répondit le guerrier en riant. Toutes les Dames qui vivent près des Havres sont immensément belles.


Alors soudain, l'enfant passa les bras autour du cou du guerrier qui était toujours accroupi, un genou à terre, et approcha ses lèvres de son oreille et lui chuchota un nom.
Il se recula vivement ensuite, comme s'il tenait à vérifier l'effet produit.


- C'est elle n'est-ce pas ? avec impatience.

- Me permets-tu de garder ce secret pour moi ?


L'enfant le dévisagea avec une moue hésitante puis finit par ajouter :


- D'accord.

- C'est très généreux de ta part, merci.


Un sourire illumina le visage de l'enfant. A genou, un guerrier venait de le remercier d'une grâce accordée. Sa poitrine se gonfla de fierté et il ne regretta pas son choix.
Il se souviendrait toujours que le respect qu'il accorderait à l'autre le ferait grandir.

Puis, avec cette aisance qui leur appartient, l'enfant passa soudain à tout autre chose.


- Allons nous promener au bord de l'océan !


L'enfant prit la main du guerrier, ne songeant même pas à la possibilité que celui-ci puisse refuser, et l'entraîna vers le rivage.


- Tu sais pourquoi je t'emmène vers la mer ? questionna l'enfant.

- Parce que tu aimes voir les vagues danser ?

- C'est vrai, mais ce n'est pas la bonne raison.

- Alors, je l'ignore, dit Finaël.

- Tu n'es pas très malin, c'est pourtant facile, affirma l'enfant avec un aplomb déconcertant.


L'elfe sourit, n'ajoutant rien et se laissant conduire docilement. L'enfant s'arrêta une fois le rivage atteint et sans lâcher la main de son aîné, lui dit en se tournant vers lui et en le regardant :


- Je t'ai emmené ici parce que c'est ta place.

- Ma place ? Mais que veux-tu dire ?


Brindelon soupira comme s'il était pénible d'énoncer des évidences à un esprit lent.


- Tu sais, je t'observe souvent. Tu passes ici des heures, des jours entiers à regarder la mer. Souvent tu chantes.


Il marqua une pause puis reprit :


- Je devrais dire : tu chantais...car à présent souvent quand je viens, le rivage est désert et je n'entends plus ta voix.


Finaël garda le silence. Il sentait peser dans la voix douce de l'enfant, le regret, l'ombre d'un reproche. Ce dernier poursuivit :


- Il arrive encore parfois que tu viennes ici...mais tu passes sans t'arrêter, un sac sur l'épaule et tu marches vers le bateau, là-bas, et je reste longtemps sans te revoir.

- C'est vrai, admit le guerrier.

- Où t'emmène ce bateau ?

- Loin vers le sud.

- Tu es étrange Finaël... et tes réponses aussi... Quand tu reviens de ces voyages, quelque chose semble briller à travers toi...une lueur comme celle qui scintille à ton doigt...M'emmèneras-tu un jour ?

- Peut-être, quand le temps sera venu.

- Assieds-toi dans l'herbe avec moi.


A peine installés, l'enfant se blottit contre le guerrier et lui demanda :


- Chante comme tu chantais autrefois, je veux entendre encore ta voix avant que tu ne partes.


Le guerrier laissa courir sa main sur le front de l'enfant, jouant avec ses mèches rebelles et sa voix s'éleva claire dans le soir qui naissait. Les paroles venaient à ses lèvres comme son souffle, sans effort, des paroles qui furent chantées pour la première fois, il y a bien des vies d'homme :

Dans les brumes naissantes,
Comme un rêve qui naît du silence
Comme un souffle qui passe sur un rivage
Une larme d'Etoile coule de ma pensée...

Je veux me souvenir
Des Royaumes Célestes
Des frissons de l'Abîme
D'un visage de lumière...


Bien avant que son chant ne s'achève, l'enfant s'était endormi, un sourire paisible sur ses lèvres.
Alors le guerrier se redressa en soulevant l'enfant avec une infinie douceur.
Face à la mer, il portait dans ses bras le plus fabuleux trésor qui soit, un trésor qui méritait d'être défendu quelqu'en soit le prix.
Au bout de l'horizon, un soleil rouge embrasait l'océan.
Il était tard déjà, les parents de Brindelon allaient s'inquiéter.
Il se retourna lentement et marcha vers la demeure de l'enfant.

_________________

"Ne gûr e-geven galad, síla i galad uireb."
Au coeur de Ceven Galad, brille la Lumière Eternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eodrec
Membre de la Communauté


Nombre de messages : 678
Date d'inscription : 04/02/2009

Feuille de personnage
Race: Eothraim
Classe: Cavalier
Age: 24

MessageSujet: Re: L'enfant et le Guerrier   Jeu 18 Avr 2013 - 23:30

Tiens, c'est drôle, je n'avais pas lu ce texte ... je ne me souviens pas l'avoir vu clignoter ... Shocked
Sinon, comme d'hab. Très chouette !

_________________

Eodrec, sonneur de cor. Arpenteur de la Terre du Milieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charbon-et-ether.fr
Finaël
Membre de la Communauté


Nombre de messages : 1351
Localisation : Ceven Galad
Date d'inscription : 04/09/2005

Feuille de personnage
Race: Elfe
Classe: Archer
Age: 1 000 ans

MessageSujet: Re: L'enfant et le Guerrier   Ven 19 Avr 2013 - 16:56

C'était tellement mouvementé côté RDV, que la lumière a du descendre vers l'ouest derrière les collines, dans l'ombre, sans que tu ne la voies Laughing

_________________

"Ne gûr e-geven galad, síla i galad uireb."
Au coeur de Ceven Galad, brille la Lumière Eternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'enfant et le Guerrier   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'enfant et le Guerrier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'enfant et le mur. (acrylique 41cm X 51cm)
» Thornac, le Nain guerrier
» Tralïn- guerrier nomade grand tueur d'orque
» Enfant abandonné à Morne Calvaire dans un champ de mais
» Le Retour du Guerrier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destins étranges en Terre du Milieu :: JEU DE ROLE :: RP inter-scénarios-
Sauter vers: