Destins étranges en Terre du Milieu


Jeu de Rôle en Terre du Milieu
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Seul face à ses choix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arlan
Membre de la Communauté
avatar

Nombre de messages : 1615
Date d'inscription : 05/09/2005

Feuille de personnage
Race: Dunédain
Classe: Rodeur
Age: 35

MessageSujet: Seul face à ses choix   Dim 17 Mar 2013 - 8:06

Voilà un essai de mon cru. Cela fait un mois que j'y travaille plus ou moins régulièrement mais je cherchais à centrer sur le ressenti d'Arlan face à ses nouvelles capacités.

J'ai volontairement choisi la première personne pour limiter les descriptions externes au personnage et essayer de retranscrire ce qu'il pense et vit.

J'essaie par la même de montrer en quoi ce "nouveau sens" risque de l'éloigner, par certains cotés, de ses amis.


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Musique pour ceux qui veulent.



------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Alors que la bataille se termine, je remonte lentement la colonne des réfugiés.

Au loin, sur les murs de la ville, les groupes d'hommes positionnés par mes soins représentent une bien maigre défense face à une attaque de grande envergure.
Heureusement pour cette fois, ce n'était que des éclaireurs.
Il va falloir parler un peu de ce qui c'est passé. Combattre à 4 ou 5 ce n'est pas la même chose qu'à plusieurs milliers.

Le petit cheval avance au pas et chaque soubresaut provoque immanquablement un écho douloureux dans ma poitrine.

Franchement, le cheval n'est pas mon moyen de transport préféré.

Alors que j’arrive aux cotés de mes amis je contemple les restes du combat.

Elaïth est là, blessé et inconscient, Eodrec à ses cotés, le bras droit sanguinolent.

En me voyant arriver, il se relève et prend la parole.

« Des enfants sont en fuite dans les collines. Un homme est avec eux mais ils sont pourchassés par des Gobelins. Il faut y aller »

Immédiatement nous nous lançons sur leur piste.

Elle est fraîche, facile à suivre mais la pente est rude et je commence à avoir du mal à respirer.

Alors que Finaël ouvre la voie suivi de prêt par Gunard, Eodrec et moi sommes rapidement distancés.

Je peine à respirer et je me retrouve seul.

Chaque inspiration est plus douloureuse que la précédente.

Même si je ne vois plus mes compagnons, je perçois leur essence.

Depuis maintenant plusieurs mois, les multiples couleurs changeantes qui nimbent la flamme d’Eodrec, la présence diffuse et discrète de Finaël ou la pureté minérale de Gunard m’accompagnent tout le temps…

Étrange sensation que de n’être plus jamais vraiment seul et de savoir à tout instant où se trouvent mes amis.

C'est parfois difficile à vivre car, comment parler de quelque chose qu’aucun d'eux ne perçoit.

L'elfe est peut-être le seul à pouvoir comprendre mais je reste seul sur le chemin de la découverte.


Ils sont maintenant loin devant moi.

Finaël vient de s’arrêter et j’entends immédiatement le sifflement caractéristique de ses flèches.

Gunard n’est pas encore à sa hauteur.

Je souris presque en m’imaginant le nain grommeler que les forêts sont trop mal rangées, mais l’instant est trop grave.

11 enfants à protéger face à une dizaine de gobelins, c’est trop, même pour Finaël.

Je me prends les pieds dans une racine et tombe face contre terre… J’enrage de ma lenteur.

Alors que je reprends ma course, j’entends à nouveau des tirs, puis la voix de Gunard « Khazukan Kazakit-ha ». Il lance sa charge.

En un instant je comprends qu’il ne sera pas au contact avant de précieuses secondes et que j’arriverai, de toute manière, trop tard.

Tout s’accélère dans ma tête.

Je m’arrête, dégaine Cundiel et une fois plantée devant moi, la saisis à deux mains . La garde en semble légèrement chaude.

Je ferme les yeux, calme ma respiration et ouvre mon esprit. Nous ne faisons plus qu’un.

J'aimerais poser des mots sur ce qui se passe en cet instant.

C’est un peu comme si je m’immergeais dans un lac, dans une trame, où baignerait tout ce qui vit.

La perception des auras de mes amis est instantanée.

Étrange sensation que de ressentir, contempler, presque toucher la vie qui les anime.

Je peux appréhender chaque être vivant comme une présence, une lumière, une source de chaleur… tous différents…. tous uniques.

Je me concentre sur les enfants, 11 petites flammes ténues.... je les sens vaciller, elles sont troublées, apeurées. Il y a une autre personne, une flamme rougeoyante mais affaiblie.

Gunard est encore loin d’eux…

Je discerne alors les gobelins. Étincelles rougeoyantes nimbées de noires, chargées de malveillance mais aussi .... de peur.

Ils sont au contact des enfants.

Je dois agir, le faire même si c’est contre ce que je suis, car il faut à tout prix gagner du temps.

Je commence alors à asphyxier les étincelles, à briser leur lien avec la trame qui les entoure.

Surprise, peur, incompréhension......ils résistent mais c'est inutile.

Je perçois, comme à travers les brumes d’un rêve, ma main droite me brûler.

Je maintiens ma pression.

Ils vacillent, leurs cœurs s’emballent, comme si cette réaction organique futile pouvait les sauver.

C’est si facile.

.....

Gunard est sur eux.

Je relâche mon emprise et réintègre le monde physique et ses affres.

La brûlure est effroyable, mon corps semble se consumer de l’intérieur. J'hurle et suis sur le point de perdre connaissance, mais je n'ai pas cette chance.

Pris d’une quinte de toux, je tombe à genoux et me mets à cracher du sang.

Je roule alors sur le dos pour reprendre mon souffle et mes esprits.

La longue lame et là, toujours fichée dans le sol. Elle luit légèrement d'une couleur orangée.

"En elfique"
" In fallait agir ainsi. Pardonne moi."

Alors que je m'assois je prends conscience que Finaël est à mes cotés, présence familière qui se veut rassurante.

Sans un mot, l'eldar m'observe.

Nos regards se croisent... il sait ce que j'ai fait.






_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Finaël
Membre de la Communauté
avatar

Nombre de messages : 1384
Localisation : Ceven Galad
Date d'inscription : 04/09/2005

Feuille de personnage
Race: Elfe
Classe: Archer
Age: 1 000 ans

MessageSujet: Re: Seul face à ses choix   Dim 17 Mar 2013 - 18:07

Un joli texte Laughing

Cela permet clairement de comprendre le ressenti d'Arlan, la façon dont il vit certains "dons" qui se sont manifestés en lui.

Loin d'être des "super armes", ces dons, s'ils peuvent s'avérer fort utiles, entraînent d'énormes responsabilités et sont toujours lourds de conséquences quand ils sont utilisés.

Pour moi, ces dons permettent d'approfondir encore plus la psychologie de nos personnages et apportent donc une dimension supplémentaire à notre jeu.

_________________

"Ne gûr e-geven galad, síla i galad uireb."
Au coeur de Ceven Galad, brille la Lumière Eternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arlan
Membre de la Communauté
avatar

Nombre de messages : 1615
Date d'inscription : 05/09/2005

Feuille de personnage
Race: Dunédain
Classe: Rodeur
Age: 35

MessageSujet: Re: Seul face à ses choix   Lun 18 Mar 2013 - 23:41

Merci.

J'ai tenté de montrer ce que ce don pouvait avoir comme conséquence au niveau psychologique et les questions qui en découle.

Jusqu'à maintenant j'avais abordé ce don plus de manière cartésienne et technique avec une approche du style : je peux faire / je ne peux pas faire / je ne dois pas faire.

Je pense que c'était un passage obligé pour mettre à plat dans ma tête ce qu'était ce don, clairement.

Maintenant je vais pouvoir plus approfondir les conséquences sur la vision qu'à Arlan du monde qui l'entoure avec ce filtre supplémentaire.

Voilà en espérant réussir à faire transparaitre ces choses en jeu car ce sera plus subtile que je balance une boule de feu ^^


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eodrec
Membre de la Communauté
avatar

Nombre de messages : 712
Date d'inscription : 04/02/2009

Feuille de personnage
Race: Eothraim
Classe: Cavalier
Age: 24

MessageSujet: Re: Seul face à ses choix   Mar 19 Mar 2013 - 14:18

Décidément, j'ai du retard dans les réactions.
Bon, un texte chouette, il va sans dire. Effectivement, l'évolution d'Arlan est très intéressante :

Citation :
Jusqu'à maintenant j'avais abordé ce don plus de manière cartésienne et technique avec une approche du style : je peux faire / je ne peux pas faire / je ne dois pas faire. Je pense que c'était un passage obligé pour mettre à plat dans ma tête ce qu'était ce don, clairement.

Maintenant je vais pouvoir plus approfondir les conséquences sur la vision qu'à Arlan du monde qui l'entoure avec ce filtre supplémentaire.

Pour le texte lui même, en dehors de l'évolution même d'Arlan, j'ai trouvé cette image particulièrement bien trouvée :
Citation :
Depuis maintenant plusieurs mois, les multiples couleurs changeantes qui nimbent la flamme d’Eodrec, la présence diffuse et discrète de Finaël ou la pureté minérale de Gunard m’accompagnent tout le temps…

[mode déconne on]
Représentation de la flamme d'Eodrec dans l'esprit d'Arlan : fumeur1
[mode déconne off]

_________________

Eodrec, sonneur de cor. Arpenteur de la Terre du Milieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charbon-et-ether.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Seul face à ses choix   

Revenir en haut Aller en bas
 
Seul face à ses choix
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Seul... face à une mer de cadavres [PV Noah]
» Lumière vacillante : seul face aux glaces !
» LE WENDIGO
» "On joue à pile ou face ? Pile, je gagne, face, tu perds."
» Choix d'un montage pour 50m

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destins étranges en Terre du Milieu :: JEU DE ROLE :: RP inter-scénarios-
Sauter vers: