Destins étranges en Terre du Milieu


Jeu de Rôle en Terre du Milieu
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Nénuphar ou nénufar ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eodrec
Membre de la Communauté
avatar

Nombre de messages : 712
Date d'inscription : 04/02/2009

Feuille de personnage
Race: Eothraim
Classe: Cavalier
Age: 24

MessageSujet: Nénuphar ou nénufar ?   Lun 8 Fév 2016 - 9:36

La réponse se trouve ici … https://line.do/fr/lorthographe-et-son-histoire/a3z/vertical
Une frise chronologique sur l'évolution de l'orthographe tout à fait intéressante.
J'ai découvert par exemple que le "w" n'était apparu qu'en 1878 ! Shocked

_________________

Eodrec, sonneur de cor. Arpenteur de la Terre du Milieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charbon-et-ether.fr
Finaël
Membre de la Communauté
avatar

Nombre de messages : 1384
Localisation : Ceven Galad
Date d'inscription : 04/09/2005

Feuille de personnage
Race: Elfe
Classe: Archer
Age: 1 000 ans

MessageSujet: Re: Nénuphar ou nénufar ?   Lun 8 Fév 2016 - 22:01

Intéressant...

Il est vrai que la langue française est très compliquée en raison de la multitude d'exceptions... qui confirment la règle...

L'accord du participe passé, par exemple, est particulièrement tordu...


Déjà la règle change s'il s'agit d'être ou d'avoir...

La règle avec avoir est assez tordue et pose pas mal de problème aux élèves.


Déjà, il faut être capable de localiser le COD dans la phrase...ce qui n'est pas gagné...

Et même en appliquant la règle, on peut faire des fautes  affraid

exemple :


Les musiciens que j'ai entendus jouer sont pleins d'énergie.



On accorde "entendus" avec le pronom relatif "que" qui est COD


"Que" étant un "pronom" mis pour les musiciens, "que" est donc un masculin pluriel d'où le "S" de "entendus"


Ouf !  yeux1


Youpi, j'ai compris !


J'écris donc :



Les airs que j'ai entendus jouer





Et non, pas de chance

Cela s'écrit :


Les airs que j'ai entendu jouer





Mais pourquoi ?

On n'accorde pas pas ici, "entendu", avec "que" qui représente "les airs" car "les airs" ne font pas l'action  non1

Alors que dans :

Les musiciens que j'ai entendujouer sont pleins d'énergie.



ce sont bien les musiciens qui font l'action  accord




De la même façon, on n'écrit pas :



Ma montre je l'ai faite nettoyer




mais :



Ma montre je l'ai fait nettoyer.




Et il y en a bien d'autres... paf

Comment voulez-vous qu'on s'y retrouve  fumeur1


--------------------------------

Pour ma part, je pense qu'à ce niveau, il y a du travail.

Une simplification ne serait pas malvenue.


Avec des règles qui sont vraiment suivies et non pas avec des myriades d'exceptions dans lesquelles on se perd.


Pour l'orthographe lexicale, je pense aussi qu'on peut simplifier certaines règles et que ces règles soient vraiment suivies et non pas contredites, encore une fois, par un myriade d'exceptions.


------------------------------------------


Pour ce qui est de nénuphar...ce fut une erreur.

Ce mot d'origine persane s'écrit bien "nénufar" à l'origine.


Encore une fois, pour moi, c'est l’étymologie qui tranche, c'est à dire l'histoire du mot, son origine.

Ce mot persan, "nénufar" à été "grecquisé" arbitrairement.


Donc, je suis d'accord pour lui redonner son "f" à "nénufar", c'est justifié.


Par contre écrire "tens" au lieu de "temps"...là, je tique...

Le "P" se justifie par la racine latine et les mots formés sur ce radical :

- temporaire

- temporel

- intemporel


Ecrire "chaos" qui vient du grec en "kao", là aussi, ça me gêne plus.


Peut-être que dans 4 ou 5 générations quand on aura perdu toute trace du latin et du grec et que ces langues seront devenus complètement et définitivement mortes, kao (chaos), frase (phrase), puériculture (enfanculture), ostréiculture (huitreculture) ... seront peut-être envisageables.

Mais dans ce cas, je ne crois pas qu'il s'agisse d'une évolution.

Il s'agit plutôt, pour moi, d'une régression, d'une perte, celle de 2 langues, le latin et le grec.

C'est donc un appauvrissement et le reniement de l'origine de notre langue qui est composée pour près de 70% de mots d’origine latine.

Le français d'ailleurs, à l'origine, c'est du latin, essentiellement.

Ignorer donc le latin, c'est en grande partie ignorer le français, son orthographe, ses règles grammaticales.


Touts ceux qui ont appris le latin vous diront qu'il est bien plus facile "d'appréhender" la langue française avec cette connaissance du latin.


C'est comme pour l'histoire : comment comprendre ce qui se passe actuellement au moyen-orient par exemple si l'on ne connait rien du passé, de l'histoire ?


---------------------------------

Alors globalement, je dirai "évolution" oui, régression, non.

Si changements il doit y avoir (et cela me semble nécessaire sur bien des aspects), qu'ils soient intelligents et constructifs et qu'ils ne soient pas une simplification à l'extrême, un nivellement par le bas.

La richesse et la complexité d'une langue reflète la richesse et la complexité d'une pensée.

Appauvrir la langue, le langage, cela revient à appauvrir la pensée dont le langage est le vecteur.


Je n'ai pas vraiment envie de ressembler à un zombi décérébré : "Moi, aimer Jane !"   lol!

_________________

"Ne gûr e-geven galad, síla i galad uireb."
Au coeur de Ceven Galad, brille la Lumière Eternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gunard
Membre de la Communauté
avatar

Nombre de messages : 663
Age : 47
Localisation : Quelque part en terres du milieu
Date d'inscription : 05/09/2005

Feuille de personnage
Race: Nain
Classe: Guerrier
Age: 127

MessageSujet: Re: Nénuphar ou nénufar ?   Mer 10 Fév 2016 - 15:31

Complètement d'accord avec Fina, une fois n'est pas coutume.

Avan deux fère pairdre leur rassines grec ou latines à nos mots (oui j'arrête, j'arrive plus à faire de fotes, ah si :p), pour simplifier il faudrait déjà simplifier les règles de concordance des temps et d'accord des auxiliaires.

Les exemples donnés par Fina sont criants.
Non seulement on se rajoute un pronom dans la phrase (pardon frase) sur lequel on va accorder l'auxiliaire, mais seulement si ce à quoi se réfère le pronom exécute l'action...

Alors qu'en anglais, non seulement on ne s'emmerde pas avec un pronom mais en plus seul compte le moment de l'action.
Ainsi :
Les musiciens que j'ai entendus jouer sont pleins d'énergie
se traduit :
The musicians I heard play are full of energy.

_________________

Gunard Maille d'Acier, Fils de Thorin Maille d'Acier et Irania RocFendre
Protecteur extérieur de Khazad-Dûm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nénuphar ou nénufar ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nénuphar ou nénufar ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Atelier Céleste ♥ >C'est ouvert!< en coopération avec Nuage du Nénuphar
» Un nénuphar flotte dans la rivière ....
» Entrainement de Nuage de Nenuphar n°1
» L’elfe de l’étang…
» Je quitte le Clan, je quitte la forêt. (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destins étranges en Terre du Milieu :: ACCUEIL :: Tout et rien...-
Sauter vers: