Destins étranges en Terre du Milieu


Jeu de Rôle en Terre du Milieu
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 5/01/2018 - L'Enfant des Eaux 2 "L'enquête"

Aller en bas 
AuteurMessage
Edegilon
Membre de la Communauté


Nombre de messages : 143
Age : 31
Date d'inscription : 19/05/2017

Feuille de personnage
Race:
Classe:
Age:

MessageSujet: 5/01/2018 - L'Enfant des Eaux 2 "L'enquête"   Sam 6 Jan 2018 - 11:30

[= Remarques d'Eodrec. J'ai corrigé quelques éléments dans le texte lui même. Certaines remarques sont essentiellement à l'intention de Fina, afin de lui rendre ce que les autres ont pu échanger à l'oral.]
[ = Remarque d'Arlan ]
L’enfant des eaux (2)
 
Après concertation, nous décidons d’aller voir les prisonniers pour les questionner.
Arlan leur demande ce qu’il s’est passé. Cornedecilar explique qu’ils ont passé 10 jours à avancer vers ce village. Et puis après une hésitation, il estime qu’il y a 5 jours à peu près, de nombreuses bandes d’orques étaient présentes dans les forêts, certaines les ont pris en fuite. Du coup, ils ont abandonné leurs matériels. Il y a 4 ou 3 jours, ils ont aperçus des loups montés puis il y a eu une sorte de tremblements de terre, et la montagne leur est tombée dessus. L’autre partie du groupe y est restée. [plus juste de dire que le groupe a été séparé. Par le reveil de la Moria, tremblement de Terre, chute de roches et autre coulée de lave. Le bébé transporté par le croupe, celui que nous avions récupéré dans le glacier se trouve encore dans la montagne]
 
            Lors des échanges, j’apprends que Fianlan serait la fille d’Atier. Que son vrai nom serait Nianti. Fianlan, étant le nom donné par sa mère adoptive.
 
            Puis Arlan décide de « s’éclipser » pour aller chercher des plantes afin d’apaiser l’esprit d’Atier. Je me propose de l’aider et m’envoie chercher des gobelets, de l’eau, un cuisinier…etc, bref de quoi préparer un repas. [ Edeglion trouve Arlan très fuyant.  Marrant ça....]
 
            Toujours lors de ces échanges, nous apprenons que lors de l’avalanche, il manquait Lorguetard, ce qui semble être une habitude chez lui.
Les elfes et les nains étaient restés sur le rivage.
           
            Puis Atié cherche à s’échapper, elle bouscule et renverse Arlan, s’empare de la dague de Gabilgatol mais elle se fait stopper par Eodrec et Gunard qui la ceinturent. Arlan s’approche d’elle, pose sa main sur sa tête et invoque des paroles en elfique. Edegilon ressent comme un courant d’air. Toutefois les paroles d’Arlan semblent retenus et ne parviennent pas jusqu’à Atier.
 
            S’en suit un repas avec le chef. Je propose d’aller interroger Fianlan. Le chef nous offre la compagnie d’une jeune femme, Alana, qui nous guidera dans le village. [Malgré la plastique très avantageuse de la guide, il ne faudrait pas (hélas) surinterpréter cette formulation douteuse.    ] Alana est la fille d’un grand seigneur local. Puis lors de cet échange avec le chef, nous le questionnons sur le shaman. Il est mort depuis quelques temps [10 jours] , personne pour le remplacer. Il y a bien un jeune qui l’aider et qui veille sur le temple depuis, mais ce n’est pas un shaman.
 
            Nous rejoignons finalement le temple. Une grande hutte, rectangulaire, au centre du village avec une double porte ouvragée en bois. Des dessins maritimes (vagues) sont représentés avec au centre une silhouette d’un petit enfant. En haut de cette porte, c’est ouvragé mais sans motifs. Ce bâtiment est probablement le plus beau du village. Derrière les portes, de grandes tentures. Lors de la nuit du vol, Agdad avait fermé les portes.
            Ce temple est composé de trois espaces, le dernier étant le plus sacré. On a des bancs tout le long. Chaque partie du temple est délimité par des arcs et des tentures. Au fond, une sorte de petit autel avec un socle mais rien dessus. On a la présence d’objets précieux. Des bas-reliefs signalent la présence d’un culte polythéiste. On a la présence de coupes, de vasques en or de chaque côté des vases et dans les deux angles, deux vasques surélevées avec des objets déposés. L’éclairage se fait à la torche mais on a quelques trous dans le toit pour évacuer la fumée lors des cérémonies.
            Lorsqu’Alana rentre dans le temple, elle fait un signe aux 4 points cardinaux  et ne dépasse pas la 2e partie du temple.
            La statue en bois était faîte de cèdre. La porte a une fermeture en métal. Fermée de l’intérieur avec un verrou. Même chose pour l’extérieur : verrou + cadenas.
            Arlan décide d’aller examiner le temple de l’extérieur et réquisitionne une barque avec des enfants afin de voir le temple sous un autre angle. Gunard, Eodrec et moi-même nous répartissons les tâches : après avoir examiné derrière les tentures afin de voir si la statue n’avait pas été cachée, nous soulevons les tapis au sol afin de voir s’il n’y a pas une trappe.
Près de l’autel, nous découvrons une trappe qui a été ouverte récemment, en position fermée de l’intérieur avec un verrou. Même chose pour Arlan qui voit cette trappe avec un verrou et un cadenas ouvert. Ce n'est pas ce que j'ai compris : à l'extérieur il n'y avait rien, ni verrou ni cadena, si ? Aucun cadena à l'extérieur mais des marques de bateau sur le piliers qui soutiennent la maison et des marques comme si quelqu'un était monté aux piliers] Arlan examine la scène à la recherche de traces sur les poteaux afin d’accéder à la trappe.
            Concernant les vasques, une est plaquée or sur de la ferronnerie classique, les deux autres sont en cuivre.
            Alana revient accompagne de Laé [ pour le coup très fuyant / perdu  le jeune homme], le jeune qui accompagnait le shaman. Laé explique que cette trappe sert au nettoyage après les cérémonies, notamment pour jeter les cendres qui sont rejetés à l’eau. Au niveau de la trappe, nous n’avons pas remarqué ni traces de sang, ni de chanvre mais un pétale bleu. Ces derniers étant utilisé pendant les cérémonies, la dernière datant d’il y a 3 jours.
            Sur l’un des piliers, un symbole est découvert, en bas, tout petit. À droite de la trappe, peu visible et peu profond. Nous arrivons à déterminer que ce symbole est une lettre de rune. Une argentas ou sirth. C’est une rune basée sur l’alphabet elfique. Pour Edegilon, il a déjà vu ce symbole, mais il ne se souvient pas où. Il sait juste que ce n’est pas nain.
 
            Puis le groupe se sépare : Gunard et Arlan vont retrouver les elfes et les nains tandis qu’Eodrec et Edegilon vont interroger le chef.
 
            Nous lui demandons qui étaient de garde cette nuit-là. Il s’agissait d’Arval et de Brabeck. Tout le village participe à ces tours de garde. La relève se fait toutes les 5h. [A noter qu'il faudra interroger ces gardes rapidement pour avoir la chronologie des personnes qui sont entrées et sorties du temps avant et après le vol]
Agdad ne connait pas le sens du symbole rune sur le pilier. Concernant la trappe, il nous explique qu’elle sert à la continuité de la cérémonie et semble plus que surpris par la possibilité de se cacher.
            Sur l’existence de cette trappe il suppose que Laé la connaît ainsi que d’autres enfants qui l’ont aidé. Au niveau des adultes :         
                                                                                   - Edelbar (père d’Alana)
                                                                                   - Gaëlec
                                                                                    - Gertog
                                                                                    - son fils (mais absent en ce moment)
Agdad ne voit aucun suspect potentiel. Il trouve cela aberrant qu’une personne du village puisse attenter à l’enfant des eaux. Pour lui-même Boram n’aurait pu faire ça.
Il ne pense également pas qu'un participant ait pu se cacher durant la cérémonie dans le temple dans le but de se faire enfermer et subtiliser la statue.
 
            Nous retrouvons ensuite Gunard et Arlan. Il nous informe que le symbole sur le pilier est un « é » et que seul comme cela, il n’a aucun sens. Il en faudrait au moins 4.
Arlan fait un point sur la situation et rappelle qu’il y a 3 enfants à retrouver : le petit fils du chef Agdad, la statue et la fille d’Atier.
 
            Le soir, le repas a lieu dans la hutte du chef. Seul Gunard est absent, préférant de loin, rester sur la terre ferme. Sur le chemin, pendant qu’Arlan est parti contempler le coucher de soleil, je décide d’en profiter pour m’entretenir avec Eodrec et le questionner sur le groupe et notamment Arlan. Je lui demande si ils connaissent Dale, puisqu’Arlan avait demandé si ma ville ressemblait à celle-ci. Il me répond que lui non, Arlan peut-être. Je le questionne ensuite sur la capacité d’Arlan a parler elfique. Eodrec répond vaguement et parle d’une capacité à former une nouvelle race puisque certains sont capables de s’elfiser. [assez fier de ma réponse, mais je n'ai peut-être pas été très clair, j'y reviendrai ...] Je lui demande qui a eu la tâche de décapiter l’assassin. Là encore, il parle d’un homme chargé de la justice, d’un aratar… Je lui demande également de m’informer sur les éléments donnés par l’assassin lorsqu’il a été interrogé. Une fois n’est pas coutume, pas de réponse claire. [Comment, moi aussi je m'elfiserait ? ? ?   ] L’assassin aurait assassiner certains membres pour des objets de valeur. aucunement volonté de cacher quoique ce soit. En fait, je ne m'en souvenais plus bien.  Il souhaitait semer la dissension dans le groupe et récupérer le livre de la cité des larmes que nous transportons ]
 
            Nous voilà à la hutte, Arlan nous a rejoint. C’est un moment d’échange serein en la présence de grands seigneurs locaux :      
                                                                                   - Gertog et sa femme (Rovag)
                                                                                   - Dagon Etelbar, père d’Alana
                                                                                    - Gaëleg et Ederning
                                                                                    - Agdad
Nous échangeons en mangeant de la rôtisserie et en buvant de la bière.
Dagon est un collaborateur de Swartig, il se montre enthousiaste à l’idée d’établir un comptoir à Tedmore afin d’échanger avec eux. Gertog est beaucoup moins emballé par cette idée.
            Arlan nous ressort son blabla habituelle sur le monde, la nécessité d’être unis… [Hihihi...pfff ]
            Eodrec fait une poésie et reçoit des avances d’Ederning. : pas exactement, elle est marié, son mari était à côté et elle parait avoir plus de 70 ans Razz Peut être mais elle t'a fait du rentre dedans]
            Agdad nous apprend que son fils est parti chasser il y a plusieurs jours.
Arlan rappel la nécessité de trouver un shaman, peut être à l’extérieur : Tedmore, les montagnes… L’ancien shaman est d’ailleurs décédé, il y a une à deux semaines, seulement, non ? Là, la chronologie a peut-être de l'importance. À tirer au clair. 10jours] en montagne, attaqué par un ours alors qu’il cherchait des plantes. [Version officielle... j'y crois moyennement]
            Entre nous, Arlan me demande de lui rappeler qu’il faudra interroger Laé sur les ennemis potentiels au shaman.
 
            Pour la nuit, je rejoint Gunard, pendant qu’Arlan et Eodrec ont une hutte dans le village. Pendant cette nuit, nous subissons une attaque d’orques qui finalement prennent la fuite. Je subis deux blessures (entailles à la poitrine, flèche sur le flanc). Un orque observait la scène depuis la forêt, deux yeux jaunes observaient [ 4 yeux. ceux du Warg et ceux de son cavalier. Celui qui nous piste depuis des mois et qu'on a déjà affronté. Celui au warg qui resiste l'éviscération avec la dague de Gabilgatol]. La maison du chef, la hutte des prisonniers et le temple n’ont pas été attaqués. Seules nos huttes ont été l’objet de l’attaque. Eodrec arrive à interroger un orque. Il en obtient le nom du clan (« karkar »). [L'encyclopédie progresse !  Wink ] Eodrec envoi l’orque transmettre un message à son chef, Arlan le décapite au passage [tss tss... on ne laisse pas un orque en vie. Ils sont irrécupérables et irrémédiablement mauvais].
 
            Nous fixons les objectifs pour la journée : en savoir plus sur le fils du chef, trouver la famille de Fianlan, aller voir Laé, s’interroger sur le gendre d’Agdad.
            J’en profite pour évoquer que Laé est lui-même un enfant adopté.
 
            Nous commençons par interroger Agdad afin de connaître la liste des enfants adoptés. Puis nous lui demandons si telle ou telle personne a été adoptée. Agdad avoue que son fils a été adopté (il y a presque 30ans, son fils avait alors 6 ans). Nous l’interrogeons sur le pendentif sur son petit-fils (précieux, avec 5 étoiles. Symbole de sagesse, voyance, prophète). Son fils avait également un pendentif avec un nom écrit dessus, celui de sa famille d’origine : Earold. Fingal étant le nom donné. Nous apprenons qu’il est parti chercher un shaman ]Non pas de chaman pour lui. Parti chercher des réponses sur ses origines], sa famille adoptive mais aussi pour fuir les tensions dans le village. Les enfants adoptés sont sources de tensions.
La femme du chef a surement été adoptée. Dans la tradition, le chef est adopté. Agdad non, mais issu d’une famille adoptée.
Il y aurait dans le village une quinzaine d’adoptés de moins de 30 ans.
 
            Puis nous nous rendons à la hutte de Dagon afin de savoir la situation d’Alana. Pendant qu’Eodrec s’entretient individuellement avec Alana [Jaloux, va !   ], nous questionnons donc Dagon. Ni sa femme, ni sa fille, ni lui n’ont été adoptés. Sa fille est tentée par le monde extérieur.
Arlan évoque la question des enfants qui font des cauchemars, avec des hallucinations, des désorientations dans la journée. Dagon n’en est pas au courant. Il nous explique que depuis la disparition de la statue et avec les événements récents, nous sommes vus comme les protecteurs du village, comme les derniers remparts. L’attaque des orques et le vol de la statue sont des signes de malédictions.
            On nous rapporte que ces enfants adoptés pratiquent des danses maléfiques [c'est son avis mais pas forcément le cas... Attention à ne pas prendre un info au pied de la lettre. A noter qu'il faudrait rencontrer la personne source de cette info, quand elle à vu et où elle à vu cette "danse"] dans les bois, des jeunes filles nues. Une dizaine de personnes.
 
            Lors de la discussion d’Eodrec avec Alana, on apprend que les enfants adoptés sont souvent à part, qu’ils se retrouvent pour faire des trucs pas toujours sains. Ces enfants s’entendent très bien avec Tigan qui n’est pourtant « pas très sympathique ».
            Des gens à l’inverse se disent de « sang pur » . Tigan en est un et le revendique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Finaël
Membre de la Communauté
avatar

Nombre de messages : 1576
Localisation : Ceven Galad
Date d'inscription : 04/09/2005

Feuille de personnage
Race: Elfe
Classe: Archer
Age: 1 000 ans

MessageSujet: Re: 5/01/2018 - L'Enfant des Eaux 2 "L'enquête"   Sam 6 Jan 2018 - 19:38

Bravo à Edegilon qui abat un gros boulot de synthèse.

Ce boulot, nous aurions du nous y tenir au fil du temps.
Il y a bien eu ici et là quelques tentatives isolées, très isolées...

Merci également de la délicate attention d'Eodrec qui apporte des précisions permettant d'éclaircir certains points.

***************************

Vu de l'extérieur ?

Un gros bordel de noms, d'actions, d’événements, de magouilles, de petits secrets...
Une mère chatte n'y retrouverait même pas ses petits ! Et c'est peu dire !

Ce qui est clair, c'est que je vois mal un elfe, en l’occurrence Fina, au milieu d'un tel tissu de magouilles...

Et les Tisseurs "rêvent" de former l'unité ?
Ils sont pas arrivés les mecs !  lol!
S'ils travaillaient dans le bâtiment, ça ferait un moment qu'ils auraient les mains prises dans le béton  affraid

_________________

"Ne gûr e-geven galad, síla i galad uireb."
Au coeur de Ceven Galad, brille la Lumière Eternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arlan
Membre de la Communauté
avatar

Nombre de messages : 1710
Date d'inscription : 05/09/2005

Feuille de personnage
Race: Dunédain
Classe: Rodeur
Age: 35

MessageSujet: Re: 5/01/2018 - L'Enfant des Eaux 2 "L'enquête"   Lun 8 Jan 2018 - 9:25

superbe boulot Edeglion Bravo !!

FIFI c'est loin d'être aussi compliqué que ce que tu penses en plus ce village est l'exemple même de l'Hospitalité sans rien demander en retour.
Un exemple parfait qui fait plaisir.
cheers

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Finaël
Membre de la Communauté
avatar

Nombre de messages : 1576
Localisation : Ceven Galad
Date d'inscription : 04/09/2005

Feuille de personnage
Race: Elfe
Classe: Archer
Age: 1 000 ans

MessageSujet: Re: 5/01/2018 - L'Enfant des Eaux 2 "L'enquête"   Mer 10 Jan 2018 - 14:07

Pas si compliqué que cela ?  scratch  

Et ben, tant mieux ! Mais ce n'est pas l'impression que ça donne  Laughing


En tout cas, la synthèse d'Edegilon s'avère très utile pour rassembler les infos et c'est donc un excellent moyen d'anticiper pour la suite.

_________________

"Ne gûr e-geven galad, síla i galad uireb."
Au coeur de Ceven Galad, brille la Lumière Eternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gunard
Membre de la Communauté
avatar

Nombre de messages : 745
Age : 48
Localisation : Quelque part en terres du milieu
Date d'inscription : 05/09/2005

Feuille de personnage
Race: Nain
Classe: Guerrier
Age: 127

MessageSujet: Re: 5/01/2018 - L'Enfant des Eaux 2 "L'enquête"   Ven 12 Jan 2018 - 15:07

En même temps Fina, si tout était simple, linéaire et que tout le monde il était beau et il était gentil, il n'y aurait pas d’intérêt à jouer.

C'est en grande partie la complexité des scénarios, la richesse du monde et l'épaisseur des personnages non joueurs qui font l'intérêt.

JRTM au pays des bisounours, non merci !
lol!

_________________

Gunard Maille d'Acier, Fils de Thorin Maille d'Acier et Irania RocFendre
Protecteur extérieur de Khazad-Dûm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Finaël
Membre de la Communauté
avatar

Nombre de messages : 1576
Localisation : Ceven Galad
Date d'inscription : 04/09/2005

Feuille de personnage
Race: Elfe
Classe: Archer
Age: 1 000 ans

MessageSujet: Re: 5/01/2018 - L'Enfant des Eaux 2 "L'enquête"   Sam 13 Jan 2018 - 12:58

Hélas oui, Gunard, c'est bien le "ressort" de l'aventure, du récit.  Laughing


Une "embrouille", un crime, un désastre, un délit, un vol, des conflits... ? Tout le monde est rivé sur son écran, son livre, son aventure... C'est passionnant !   Twisted Evil

La paix, l'harmonie en soi, avec les autres, avec la nature, la confiance, le calme, la sérénité...?  ça emmerde tout le monde...aucun intérêt, un truc de bisounours  Evil or Very Mad


Étrange nature humaine quand même, quand on y réfléchit...  scratch

_________________

"Ne gûr e-geven galad, síla i galad uireb."
Au coeur de Ceven Galad, brille la Lumière Eternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 5/01/2018 - L'Enfant des Eaux 2 "L'enquête"   

Revenir en haut Aller en bas
 
5/01/2018 - L'Enfant des Eaux 2 "L'enquête"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'enfant et le mur. (acrylique 41cm X 51cm)
» Enfant abandonné à Morne Calvaire dans un champ de mais
» Enfant abandonné ou tué devant Food for the Poor- Attention photos sensibles
» Symposium sur le Plan National de Protection de l'Enfant
» enfant battu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destins étranges en Terre du Milieu :: JEU DE ROLE :: [SYNOPSIS] Alla Illu Nurtalë SAISON 3 Transition (à partir du 01/09/2017)-
Sauter vers: