Destins étranges en Terre du Milieu
Destins étranges en Terre du Milieu
Destins étranges en Terre du Milieu
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Jeu de Rôle en Terre du Milieu
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -30%
Promotion sur les maillots de football Nike des ...
Voir le deal
62.97 €

 

 Le prix du bien (épisode 4, épisode final du 20 /12/2020)

Aller en bas 
AuteurMessage
Edegilon
Membre de la Communauté
Edegilon

Nombre de messages : 286
Age : 34
Date d'inscription : 19/05/2017

Feuille de personnage
Race:
Classe:
Age:

Le prix du bien (épisode 4, épisode final du 20 /12/2020) Empty
MessageSujet: Le prix du bien (épisode 4, épisode final du 20 /12/2020)   Le prix du bien (épisode 4, épisode final du 20 /12/2020) Icon_minitimeLun 21 Déc 2020 - 21:26

Le prix du bien : épisode final
Le 19/12/2020
 
- Nous retrouvons nos compagnons vers 17h. Eodrec et Edegilon, accompagnés par Tekduen et Eylen, rejoignent le Poney Fringuant. Sur le chemin du retour, Edegilon fait un détour par l’armurerie où il dépense 15 pièces d’argent dans l’achat de capsules (…mais chuuttt !!!).
Ils décident logiquement de rejoindre l’auberge du roi.
Eodrec et Edegilon ont préparé une stratégie.
Ils vont se faire passer pour des chasseurs de prime avec des noms fictifs (Aranuir et Elendur). Ils se présentent ainsi afin de rencontrer Kendrick, qui aurait en sa possession une urne détenant les cendres d’un seigneur du Cardolan (Dirhael), à la demande de dame Erendis. Ils se présenteraient ainsi accompagné d’une somme d’argent corrompu mais aussi de deux prisonniers (Tekduen et Eylen) qui pourraient servir de monnaie d’échanges. Ils souhaitent se présenter devant Kendrick et torturé sa petite amie (Eylen) devant lui afin qu’il crache le morceau. Les Tisseurs avaient préparé un plan diabolique où chacun jouait un rôle afin de déstabiliser les trois hommes présents et faire en sorte qu’à aucun moment les Tisseurs ne puissent être impliqués dans cet échange.
Edegilon coud des doubles poches afin qu’Eodrec puisse y cacher des petits morceaux de bois. Edegilon se charge aussi de maquiller les faux prisonniers afin de laisser penser qu’ils ont déjà été torturés. Les deux prisonniers serons menottés (mais les chaînes seront limées afin qu’ils puissent se libérer facilement le moment venu). Des capes de couleurs différentes de celles portées habituellement seront également déposées à proximité de l’auberge afin de faciliter leur fuite. De même Eodrec charge Aeldrim, un hobbit, d’être présent dans l’auberge afin de surveiller les lieux. Il recrute également deux hommes costauds, en échange de la gratuité de bières pendant une semaine, d’être présent dans l’auberge afin qu’ils lèvent leur verre lorsque Aranuir (alias Edegilon) leur fera signe, afin de laisser croire que les Aranuir et Elendur possèdent des hommes présents dans l’auberge en cas de nécessité.
 
Le temps est gris, il est 18h. L’auberge se situe dans la ville haute à proximité de grandes maisons bourgeoises. L’établissement est bien situé. A l’intérieur, c’est une belle ambiance feutrée avec un grand feu. A l’étage, une galerie en carrée surplombe la pièce et donne accès aux quelques chambres. Edegilon pénètre dans l’auberge suivi des deux prisonniers menottés et poussés par Eodrec. L’aubergiste arrive. Eodrec demande à offrir des bières aux hommes présents à l’étage en possession de Kendrick. Edegilon demande la possibilité de laisser un drap (blanc, taché de sang) avec [EDIT FINA : Pourquoi ?] [C'est une allusion au combat du Champ des Draps, sous-entendu, "on sait ce qui s'est passé durant l'épisode, on sait qui vous détenez".] . L’aubergiste va dans la cuisine. Dans l’embrasure de la porte, entre la cuisine et l’arrière-cuisine, se tient un homme avec qui l’aubergiste échange. Puis l’aubergiste va préparer. L’homme qui était dans l’embrasure monte finalement l’escalier avec les présents des Tisseurs. Eodrec s’assoit à une table avec les deux prisonniers et consomme pendant qu’Edegilon s’installe à une autre table. Les Tisseurs tentent de distinguer des hommes armés et les différentes sorties. Rien d’étrange ne semble se distinguer. Une dizaine de personnes sont présentes dont trois recrutés par Eodrec.
Au bout de 5-10 minutes, l’homme redescend et se dirige vers Edegilon. Il l’en informe que les hommes en haut acceptent de les recevoir. Edegilon se lève suivi par les prisonniers et Eodrec. Edegilon fait un signe aux deux hommes costauds embauchés par Eodrec. Puis le groupe rejoint l’étage. Au bout du couloir, un homme se présente derrière eux avec une arme clairement ostensible. Eodrec répond par un regard et laisse entrevoir de sa cape, son épée. Une fois le virage du couloir pris, un autre homme se présente cette fois-ci devant eux.
Edegilon se présente sous leurs fausses identités mais à peine fini, la tension est forte et l’homme qui nous fait face nous stoppent dans nos mensonges en précisant connaître Eodrec.  Eodrec est finalement contraint d’avouer son identité. Les hommes regrettent l’absence d’Arlan [ils me veulent quoi précisément à part me mettre en prison ?] [Ce que tu avais énoncé toi même à mon avis : en ayant pactisé avec Kendrick, tu t'es mis en porte à faux avec le roi du Cardolan. Là j'ai commencé à "semer des graines" : j'ai fortement expliqué que je (mais sous-entendu explicite : les Tisseurs … donc Arlan) ne relevaient que d'Arda] et après quelques échanges, la tension baisse légèrement et tout le monde est convié à pénétrer dans une des chambres, derrière l’homme qui se tient face à eux.
Une fois entrés, les présentations se font. Eodon est l’homme qui se tenait face à eux. C’est un veilleur qui dépend directement du roi du Cardolan. Les Tisseurs expliquent leurs réelles intentions : récupérer des informations concernant les attentats auprès de Kendrick en torturant sa petite amie devant lui. Après quelques échanges menés majoritairement entre Eodon et Eodrec, nous apprenons que Kendrick est présent dans la pièce à côté accessible directement depuis la chambre, depuis la petite porte. En gage, les Tisseurs proposent de laisser les deux prisonniers. Toutefois Eodon souhaite des assurances à moyen terme et des engagements à long terme. Sur le moyen terme, les Tisseurs acceptent de leur permettre de quitter la ville en présence des prisonniers sans être inquiétés. A long terme, les engagements semblent être plus difficile puisqu’ils se n’engagent pas uniquement les parties présentes. [Je ne sais pas de quoi tu parles, à mon avis c'est une confusion avec la suite. Les Veilleurs ont voulu obtenir l'assurance qu'ils pourraient repartir tranquillement avec leurs prisonniers. Eodrec a joué au plus fin et ne s'est engagé à rien puisqu'il avait bien pour but de laisser s'échapper les Dunéens … Bref, il s'est débrouillé pour ne s'engager qu'à ce que la ville ne poursuive pas les Veilleurs, mais que les Tisseurs, eux puissent intervenir … Twisted Evil Eodrec n'a qu'une parole, il ne l'engage pas à la légère !]
Eolon va toquer à la porte. Un 3e homme en sort accompagné de Kendrick, menotté. Kendrick semble tendu, amoché et stressé. [mais il n'a pas été tabassé par ses kidnappeurs] Eodrec commence alors la fausse torture d’Eylen en feignant de lui briser les doigts (il casse réellement les bouts de bois pour simuler le bruit), Eylen feint de gémir. Les 3 hommes du Cardolan et Kendrick semblent surpris par cette attitude. Tekduen arrive finalement, comme initialement prévu, à se positionner derrière un des hommes et lui passer la chaîne des menottes sous le cou afin de le menacer. La tension monte, Eodrec pointe son arbalète sur Tekduen et propose de se débarrasser du « prisonnier » afin de régler le problème. Eylen parvient à renverser un des deuxième homme et Edegilon tente en vain d’assommer, par derrière, le dernier homme. Edegilon est donc contraint de combattre et Eodrec lâche un carreau d’arbalète sur l’homme mis à terre par Eylen. Au moment où les Tisseurs semblent prendre sérieusement l’avantage, l’homme qui se retrouve avec la chaîne sous le cou, demande l’arrêt des combats.
De nouvelles discussions ont lieu autour des attentats et des différentes revendications. Eodrec explique les raisons de l’absence d’Arlan. Le groupe range les armes. Les hommes du Cardolan propose que l’on reparte avec Kendrick. Eodrec accepte l’offre mais demande (propose) également que les hommes du Cardolan se joignent à nous. Il propose que ces hommes rencontrent les Dunéains afin qu’ils puissent parler et négocier la paix. L’homme blessé (par l’arbalète) reçoit les premiers soins et sera ensuite laissé en sécurité, puis soigné, dans une auberge, sous surveillance.
Les hommes du Cardolan sont :     - Artémis aratar des rien en gorthad (le blessé avec le bras en écharpe).  - Deregorn aran Ferl.
Ce sont deux nobles. Deregorn aran Ferl est un nom qui évoque quelque chose à Edegilon.
 
- Dans les montagnes : Finaël progresse tranquillement après avoir traversé les marais. Il se trouve sur les contreforts des Monts brumeux avec les marais sur les flancs. Sur le bord du marais, les moisissures sont nombreuses. Finaël aperçoit des dunéens (torses nus, tatoués). Ils montent la garde. Ils sont au nombre de cinq. Finaël avance discrètement et arrive à les esquiver. En bas, au niveau du marais, il peut aisément distinguer entre 50 et 70 barques. Poursuivant progressivement son chemin, il se retrouve toutefois contraint d’agir sur un flanc de montagne sur lequel deux hommes bloquent clairement le passage. Finaël use de l’arc et décoche deux flèches abattant aussitôt les deux gardes (toutefois l’un tombe dans le ravin). Puis il entend des grognements au loin (de chiens) à 200-300 mètres, dans les bois, en mouvement. Heureusement pour lui, il a le vent de face. Les quatre dunéens et le chien de chasse s’approchent dangereusement de lui. Finaël décide de rester (planter en camouflage) camoufler en demeurant immobile. Le groupe de dunéens passe à une vingtaine de mètres, sans le remarquer. Finaël, peu serein, décide de renforcer son camouflage en se passant des plantes odorantes sur lui.
Il a remarqué également que les dunéens présents étaient autant des iuntis que des cuntis. [edit Arlan : il me semble que ce n'est pas ça. Ce sont bien tous des cuntis(noirs) mais venant de villages différents et pas uniquement de la région de Teid Mor ]
Puis Finaël marque une pause devant le coucher de soleil, les derniers rayons lui offrent un panorama appréciable. Il jette un regard sur le bas de la falaise, à pic, le marais est sombre, marron et les marques semblent se diriger vers cette falaise. Les arbres semblent morts, moisis et ce sur les différents ilots identifiables. Sur l’ilot central, à une cinquantaine de mètres, il aperçoit des poteaux dressés en forme de cercle. Ils sont espacés. Ils ressemblent fortement aux poteaux dressés qu’il avait pu rencontrer lors de la première cérémonie auquel il avait assisté. Toutefois ici, les poteaux et les cercles sont beaucoup plus espacés, grands.
Face à lui, un sentier dans la falaise. Il lui a fallu déjà 5h de marche pour arriver jusqu’ici et il se trouve à un dénivelé de 1200m au-dessus du marais.
 
- Arlan, Soaïg, Gunard et Apruivë se retrouvent dans le marais. Ils continuent de suivre le chemin de pierres afin de retrouver l’ingénieur hydraulique nain. Pour traverser le marais et rejoindre la montagne, Arlan doit se charger, encore, de la navigation de la barque. Ils traversent puis tentent de rejoindre la montagne. Toutefois ils sont contraints de traverser quelques ilots. Arlan prend le soin d’effacer les traces de passage de Gunard. Gunard guide, Apruivë adapte le parcours, Arlan camoufle Gunard. Ils sont contraints de s’arrêter lorsqu’ils se trouvent à proximité de cuntis. Puis ils doivent sauter quelques ilots afin de rejoindre la berge. Apruivë montre, avec facilité, le chemin, toute en légèreté. Soaïg tente de la suivre mais rencontre des difficultés au passage du 3e ilot où elle s’enfonce. Puis c’est au tour de Gunard de tenter de passer. Dès le deuxième ilot cela semble plus compliqué et au 3e, Gunard s’enfonce. Le bruit engendré fait se rapprocher une barque. Arlan tente de faire diversion en cassant une grosse branche après avoir saisi une liane. Cela semble détourner l’attention des cuntis. Gunard traverse en vitesse le reste du marais pour rejoindre la berge. Une fois la berge atteinte, il vide ses bottes, pleines d’eau, en ronchonnant. Arlan une fois la diversion finie, rejoint ses camarades. Ca semble monter très vite et très fort en dénivelé. Ils sont sur les pas de Finaël. Apruivë le confirme après avoir vu une feuille virevolter avec une goutte dessus. Ils poursuivent leur progression lorsqu’Apruivë décident de marquer un temps d’arrêt. Elle souffle délicatement sur un pissenlit, faisant s’envoler une par une les « feuilles ». Gunard souhaite poursuivre le chemin et ne pas perdre de temps. Arlan prévient Apruivë, en elfique, du fait qu’ils continuent un peu sans elle. Apruivë accepte mais prévient de la présence d’hommes armés à proximité. Ils avancent progressivement. Puis ils s’arrêtent, ils perçoivent un léger bruit de frottement. Arlan et Gunard décident d’intervenir sur cette présence éventuelle d’ennemi juste en dessous d’eux. Alors qu’Arlan s’apprête à exécuter l’ennemi, c’est finalement Apruivë qui était déjà revenue jusqu’à leur hauteur.
Ils poursuivent leur chemin jusqu’à ce qu’ils se trouvent face à deux hommes armés avec le soleil qui se couche mais exposant clairement les Tisseurs. Ils choisissent donc de s’arrêter quelques minutes le temps que la nuit tombe afin de pouvoir agir plus discrètement. Arlan en profite pour se reposer un petit peu, Gunard pour tenter de souffler un pissenlit comme Apruivë (mais en vain) et Apruivë est chargé de passer derrière ces deux hommes afin de voir si d’autres éclaireurs les poursuivent.
Arlan regarde au pied de la falaise et distingue une cinquantaine de barques dans le marais.
15 minutes plus tard, la nuit est tombée. C’est une nuit noire, sans clair de lune. Le ciel est bouché. Ils n’ont pas de signe d’Apruivë ce qui, comme il en étant convenu, leur permettent de pouvoir avancer s’occuper sereinement des deux gardes armés. Arlan va faire diversion afin que Gunard puisse les neutraliser. Les deux hommes approchent et allument une torche. Arlan fait cogner Cundiel sur une roche afin de les « divertir ». Les deux gardes s’orientent ainsi vers le bruit de métal et Gunard peut donc librement intervenir. Gunard frappe, Arlan transperce un des deux hommes. Gunard découpe en deux, le deuxième.
 
- Finaël avance toujours. Il aperçoit une feuille portée par un souffle de vent qui passe devant lui : il comprend et lève les yeux. Apruivë se tient à quelques mètres plus haut, assise. Ils rebroussent chemin et au bout de ¾ d'heure de marche elfique rejoignent le groupe des Tisseurs.
 
- Pendant ce temps-là, les hommes du Cardolan et les hommes de Kendrick sont accompagnés à la boulangerie par Edegilon puis Eodrec. Eodrec, arrive avec un peu de décalage, car il a chargé le hobbit d’amener des victuailles à la boulangerie.
Les débats reprennent, les positions de chacun sont à revoir.
Tekduen décide une alliance avec Eodrec.
A long terme, une décision sera à prendre. Toutefois cinq acteurs seront à consulter : les Dunéens, les hommes du roi du Cardolan, la ville de Theid Mor, ceux qui dépassent les hommes de Kendrick et le groupe de Kendrick. (Eodrec si tu peux confirmer, merci !!!) [5 acteurs (+ les Tisseurs) sont dans le jeu … mais 4 seulement sont à consulter : pas ceux qui sont plus extrémistes de Kendrick !]
La première revendication des Tisseurs est de déjouer les attentats. Kendrick nous informe que les attentats visent les intérêts de Tedmore mais au-delà aussi. Ils sont prévus demain. Dans la journée, arrivera un convoi venant de Tarbad. Ce sera un convoi de marchandises. Les dunéens, affaiblis, ont décidé d’attaquer le convoi à sa sortie de Tedmore. Cet attentat devrait avoir lieu vers 17h. Un second attentat est prévu à la même à l’auberge du drap d’or, visant cette fois-ci directement les échevins. En effet, ces derniers devaient se rassembler dans cette auberge afin de faire un bilan sur les échanges entre Tharbad et Theid Mor. D’après les indicateurs de Kendrick, à l’intérieur de la ville, il s’agirait de quatre ou cinq hommes. Toutefois concernant les forces extérieures, le groupe serait bien plus solide (une trentaine d’hommes, avec une force de frappe puissante, devraient attaquer le convoi).
Toutefois Kendrick craint de l’actualité de ces informations. Etant donné qu’il a été kidnappé et au vu des événements récents, peut-être que les plans des attentats ont été modifiés.
Eodrec propose une revue d’effectifs des hommes de la garde avec parades et exercices à proximité de la porte de la ville. Il propose également à Kendrick de solliciter de nouveau la taupe afin de savoir si les plans d’attentats sont inchangés. Les hommes du roi du Cardolan estiment également que c’est la seule solution viable. Il accepte après une longue réflexion mais demande à sortir, seul, pendant une heure, afin d’entrer en contact avec la taupe.
Edegilon va être chargé, pendant la sortie de Kendrick, d’avertir le maire de la ville sans dévoiler trop d’informations mais simplement afin d’obtenir son soutien pour les événements à venir.
Au retour de Kendrick, les plans ont malheureusement été changé. L’attaque du convoi aura lieu à l’entrée dans la ville, à 6h du matin et l’attaque de l’auberge dès 7h. Les dunéens seront en dehors de la ville mais déjà en position. L’autre attaque, dès 7h, ne visera que quelques échevins qui y seront déjà présents. Cette attaque sera menée par cinq hommes dont l’informateur de Kendrick qui portera un signe distinctif. Il ne devra pas être tué et laissé fuir en compagnie d’un des quatre autres afin de ne pas le compromettre.
Eodrec organise un accueil « festif » du convoi par les troupes de la ville en présence des deux hommes du Cardolan, d’Edegilon et de lui-même. Kendrick et ses hommes resterons en sécurité dans la boulangerie. Toutefois il est évoqué la nécessité d’être également présent à l’auberge dès 6h, puisqu’il sera impossible d’être déjà prêt pour l’auberge une fois l’attaque aux portes de la ville (temps de bataille + temps de trajet jusqu’à l’auberge situé sur la place des halles). Afin de guider les hommes et de prouver la solidité de cette nouvelle alliance, Edegilon rappelle la nécessité de diviser les troupes de la manière suivante : un tisseur, un homme du roi. Sur proposition des hommes du Cardolan, Eodrec fera donc équipe avec Artémis et Edegilon avec Deregon.
Afin de faire une reconnaissance des lieux, Edegilon demandera à être invité par Silena dès ce soir, à l’auberge. Eodrec conseille à Edegilon de demander à Silena de mobiliser quelques hommes (quelques combattants mais aussi le cuisinier afin de visiter les caves et vérifier ainsi les tonneaux. Nous pourrions prétexter une réception future à organiser et une volonté de déguster les vins avant de passer une commande). La team Edegilon surveillera les entrées, les toits…
Il est 20h-21h30. Edegilon va frapper à la porte de Silena. Il échange avec elle, explique brièvement la situation. Silena accepte évidemment de l’aider. Elle fait venir son carrosse, son cuisinier et quelques hommes seront affectés à la surveillance du quartier au petit matin. C’est une très belle auberge, située sur la place des halles. De belles tables rondes, des lumières tamisées. Deux salles dont une à l’étage, accessible depuis un escalier. Silena et Edegilon profite d’un bon repas et partage un joli moment d’échanges. Le cuisinier est envoyé aux cuisines. Deux tonneaux sont suspects de par l’odeur qu’ils dégagent. Silena arrive à stabiliser la situation en précisant que c’est pour la surprise. Silena et Edegilon quittent l’auberge vers 23h30.
 
- Le groupe de Finaël se réveille au petit matin, sous la pluie. Ils s’avancent vers la forêt, toujours en suivant le chemin de pierres. Ils suivent la ligne de crête. En bas, une cérémonie semble prendre forme : 400-500 dunéens semblent présents autour des poteaux, des flammes et au centre, un homme nu. Le groupe de Finaël se situe 1600m au-dessus du marais. Tout près du chemin de pierres, six gardes se trouvent sur la traversée, espacés les uns des autres d’une trentaine de mètres.
 
- Edegilon arrive devant l’auberge, vers 5h. Il surveille les accès. Il se rend aux tonneaux afin d’identifier cette odeur. C’est finalement en en faisant ouvrir un qu’il distingue un liquide noirâtre et huileux. Il n’y a qu’un seul accès à cette cave : une porte depuis la cuisine.
 
- En parallèle le groupe des Tisseurs commencent les combats en montagne. De belles scènes de batailles avec Finaël qui, par exemple, se projette sur le flanc de la falaise pour y prendre appui du pied droit afin de se projeter violemment sur l'épaule de l'ennemi et le pousser dans le vide du pied gauche. Le groupe se retrouve contraints d’affronter des bersekers.
 
- Du côté de la porte de la ville, Eodrec est à cheval, avec sa lance, dans une position de commandement. Le chariot arrive, le sol se met à trembler et plusieurs dunéens surgissent du sol. Eodrec commande une cinquantaine de soldats dont dix restent devant les portes. Quatre dunéens parviennent à renverser le chariot.
 
- Edegilon quant à lui propose de limiter l’éventuel incendie. Il demande également à ce qu’un des hommes de Silena surveille le quartier à proximité et l’accès. Il propose de recouvrir les barriques de bicarbonate de soude (malheureusement et logiquement en quantité insuffisante) mais encore peut-être de draps humides. Toutefois il est interrompu par Deregon qui insiste sur la nécessité que l’attentat ait lieu afin de ne pas compromettre l’indic de Kendrick.
 
- Eodrec charge la cavalerie.
 
- Deregon demande à Edegilon de redescendre à la cave.
 
- Le groupe d’Arlan font face tant bien que mal. Les bersekers semblent de plus en plus costauds. Des bulles surgissent du marais.
 
- Eodrec voit son cheval être renversé mais il parvient à s’extirper d’une roulade et à maintenir sa lance.
 
- Edegilon en redescendant vers la cave, glisse bêtement dans les escaliers. Un homme, caché dans la cave, tente de le frapper de son épée, mais se loupe. Le combat s’engage. Il reçoit un coup d’épée sur le torse, touchant le cuir et lui infligeant une blessure.
 
- Le groupe de Gunard supprime le dernier combattant de cette série avant de déboucher de l’autre côté du sentier, sur un amas rocheux. Huit dunéens surgissent de ce plateau. Apruivë aperçoit à l’intérieur des bulles, le portrait d’Eodrec en train de charger à cheval.
 
- Eodrec donne des instructions, tente de remobiliser les troupes, d’organiser la défense des portes de la ville. Il demande même à Artémis de faire fermer les portes. Le groupe de soldats lutte difficilement, et ont du mal à être organisé. [Il regroupe les hommes de Theid Mor isolés sous le commandement du sergent de Tharbad, ce n'est pas complètement neutre … De même qu'Eodrec s'est écrié durant le combat "Pour Tharbad ! Pour Theid Mor !" … Cool ]
 
- Sur le plateau, Arlan demande à Gunard de libérer l’eau mais celui-ci semble plus préoccuper par le fait de retrouver le nain en priorité.
 
- Edegilon décapite l’homme de la cave et trouve sur lui un kit pour allumer le feu.
 
- Gunard sort des roches du plateau avec le nain ingénieur hydraulique.
 
- Une fois l’homme de la cave neutralisé, Edegilon remonte vers la cuisine et voit Deregon en train de combattre, dans une cuisine en totale désordre, avec des flammes… Puis en combattant avec Deregon, ils se débarrassent du deuxième assaillant. Un autre a pris la fuite, accompagné de l’indic de Kendrick.
 
- Gunard actionne ensuite un mécanisme. De chaque côté de Gunard, deux gros jets d’eau jaillissent. La roche s’est soulevée. Gunard court alors à toute vitesse. Les derniers mètres se font même les pieds dans l’eau qui monte progressivement pour remplir le plateau puis se déverser telle une cascade dans le marais.
 
- Eodrec, de son côté, tient tant bien que mal et parvient à remobiliser les troupes.
 
- Arlan, blessé, est aidé par Finaël afin d’évacuer le plateau se remplissant. Soaïg et Apruivë aident l’ingénieur hydraulique.
 
- Au moment où l’eau commence à prendre de plus en plus d’ampleur, les bersekers semblent perdre de leur vitalité. Et Eodrec, en une charge, parvient à terminer l’assaut face à ces bersekers, complétement affaiblis.
Dans le même timing, une auberge explose à Tedmore.
 
- Les hommes se retrouvent à Tedmore. Gunard explique que le lien entre la Moria, les canaux et l’eau pétrude (putride ou corrompue). Face à cette difficulté, un ingénieur hydraulique avait été envoyé mais pris au piège par des bersekers, prisonnier dans une grotte. Il a suffi qu’ils délivrent l’eau en ouvrant les digues de secours pour délivrer l’eau de cette putréfaction. Les morts réalisés par le groupe de Tedmore [par tout le monde vous et nous] alimentaient la cérémonie du marécage [EDIT FINA : Je n'ai pas compris] et renforçaient la force de tous les Bersekers. Edegilon et Eodrec expliquent également leurs aventures au reste du groupe. [Là va falloir le refaire au prochain scénario]
 
 
 

_________________
Le prix du bien (épisode 4, épisode final du 20 /12/2020) Signature
Revenir en haut Aller en bas
Finaël
Membre de la Communauté
Finaël

Nombre de messages : 1868
Localisation : Ceven Galad
Date d'inscription : 04/09/2005

Feuille de personnage
Race: Elfe
Classe: Archer
Age: 1 000 ans

Le prix du bien (épisode 4, épisode final du 20 /12/2020) Empty
MessageSujet: Re: Le prix du bien (épisode 4, épisode final du 20 /12/2020)   Le prix du bien (épisode 4, épisode final du 20 /12/2020) Icon_minitimeMar 22 Déc 2020 - 17:57

Juste quelques remarques au niveau des noms propres :

Dunéens et non : dunéains


Soaïg et non : Soeg


Apruivë et non : Apruvé


 Theid Mor et non : Tedmore


Tharbad et non : Tarbad


Qu'on corrige le correcteur si c'est inexact  Laughing

_________________
Le prix du bien (épisode 4, épisode final du 20 /12/2020) Signature
Le prix du bien (épisode 4, épisode final du 20 /12/2020) Signature-fina-4-343
Revenir en haut Aller en bas
http://finael.eala.free.fr/ceven/cadre12.htm
Edegilon
Membre de la Communauté
Edegilon

Nombre de messages : 286
Age : 34
Date d'inscription : 19/05/2017

Feuille de personnage
Race:
Classe:
Age:

Le prix du bien (épisode 4, épisode final du 20 /12/2020) Empty
MessageSujet: Re: Le prix du bien (épisode 4, épisode final du 20 /12/2020)   Le prix du bien (épisode 4, épisode final du 20 /12/2020) Icon_minitimeMer 23 Déc 2020 - 18:04

Alors concernant le drap, j'avais également demandé à notre stratège pourquoi ? Surtout que ça aurait pu faciliter notre reconnaissance...
Eodrec a écrit:

Edegilon a écrit:
Pourquoi avoir besoin de ce drap blanc ? Quel est l'intérêt de signaler notre présence sur le lieu et risqué de se faire reconnaitre ?

 
Ta remarque est tout à fait pertinente (je ne suis pas sur d'avoir bien compris la dernière partie de la dernière phrase par contre).
Dans l'histoire que je propose : nous sommes pratiquement des chasseurs de prime, en réalité nous faisons quasiment le même métier qu'eux. Et nous avions quasiment les mêmes informations qu'eux parce que … nous avions le même informateur (le dunéen mort, j'ai perdu son nom, mais il faut le retrouver, nous en aurons besoin), qui "vendait" ses informations à tout le monde. Nous sommes arrivés au champs des draps pour cueillir Kendrick, mais eux nous ont précédés. Nous avons été simples témoins des combats car on n'a pas eu le temps d'intervenir. On peut même décrire les Tisseurs en action si nécessaire (mais je ne suis pas certain que de toute façon les kidnappeurs les aient vu). Bref, le "drap", a pour seul vocation d'attirer leur attention. Je ne pense pas qu'il nous trahisse particulièrement. Si jamais ils déclarent "vos têtes nous disent quelque chose", on pourra répondre "bravo, vous êtes physionomistes, effectivement nous avons assisté au combat du champs des draps. C'est là que vous avez du nous remarquer …"


Merci pour les corrections des noms.
Pour l'histoire des marécages, si j'ai tout suivi, les morts que Eodrec/Edegilon faisaient depuis Teid More étaient à l'origine d'une réaction dans les marais (voir les bulles) et plus ils parvenaient à faire échouer les attentats plus vos ennemis (Berserkers) étaient puissants.
PS: Je (Pierre) me suis permis d'éditer ton message pour remettre en forme l'échange et que ce soit plus lisible pour ceux qui n'avaient pas suivi le fil … Wink

_________________
Le prix du bien (épisode 4, épisode final du 20 /12/2020) Signature
Revenir en haut Aller en bas
Finaël
Membre de la Communauté
Finaël

Nombre de messages : 1868
Localisation : Ceven Galad
Date d'inscription : 04/09/2005

Feuille de personnage
Race: Elfe
Classe: Archer
Age: 1 000 ans

Le prix du bien (épisode 4, épisode final du 20 /12/2020) Empty
MessageSujet: Re: Le prix du bien (épisode 4, épisode final du 20 /12/2020)   Le prix du bien (épisode 4, épisode final du 20 /12/2020) Icon_minitimeMer 23 Déc 2020 - 22:55

Merci pour les précisions  Wink

_________________
Le prix du bien (épisode 4, épisode final du 20 /12/2020) Signature
Le prix du bien (épisode 4, épisode final du 20 /12/2020) Signature-fina-4-343
Revenir en haut Aller en bas
http://finael.eala.free.fr/ceven/cadre12.htm
Arlan
Membre de la Communauté
Arlan

Nombre de messages : 1848
Date d'inscription : 05/09/2005

Feuille de personnage
Race: Dunédain
Classe: Rodeur
Age: 35

Le prix du bien (épisode 4, épisode final du 20 /12/2020) Empty
MessageSujet: Re: Le prix du bien (épisode 4, épisode final du 20 /12/2020)   Le prix du bien (épisode 4, épisode final du 20 /12/2020) Icon_minitimeJeu 24 Déc 2020 - 10:19

Très beau travail Edegilon.
J'ai rajouté des commentaires perso.

_________________
Le prix du bien (épisode 4, épisode final du 20 /12/2020) Signature
Revenir en haut Aller en bas
Eodrec
Membre de la Communauté
Eodrec

Nombre de messages : 995
Date d'inscription : 04/02/2009

Feuille de personnage
Race: Eothraim
Classe: Cavalier
Age: 24

Le prix du bien (épisode 4, épisode final du 20 /12/2020) Empty
MessageSujet: Re: Le prix du bien (épisode 4, épisode final du 20 /12/2020)   Le prix du bien (épisode 4, épisode final du 20 /12/2020) Icon_minitimeJeu 24 Déc 2020 - 12:09

Génial, bravo ! Very Happy
Commentaires de Pierre

_________________
Le prix du bien (épisode 4, épisode final du 20 /12/2020) Signature
Eodrec, sonneur de cor. Arpenteur de la Terre du Milieu.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.charbon-et-ether.fr
Finaël
Membre de la Communauté
Finaël

Nombre de messages : 1868
Localisation : Ceven Galad
Date d'inscription : 04/09/2005

Feuille de personnage
Race: Elfe
Classe: Archer
Age: 1 000 ans

Le prix du bien (épisode 4, épisode final du 20 /12/2020) Empty
MessageSujet: Re: Le prix du bien (épisode 4, épisode final du 20 /12/2020)   Le prix du bien (épisode 4, épisode final du 20 /12/2020) Icon_minitimeJeu 24 Déc 2020 - 15:23

Citation :
Les morts réalisés par le groupe de Tedmore [par tout le monde vous et nous]

Je n'avais pas saisi l'expression "morts réalisés" et "groupe de Theid Mor"

J'avais omis : 


Citation :
Gunard explique que le lien entre la Moria, les canaux et l’eau pétrude 

"Pétrude"  Question : je pense que tu voulais écrire "putride" ou "corrompue"

_________________
Le prix du bien (épisode 4, épisode final du 20 /12/2020) Signature
Le prix du bien (épisode 4, épisode final du 20 /12/2020) Signature-fina-4-343
Revenir en haut Aller en bas
http://finael.eala.free.fr/ceven/cadre12.htm
Contenu sponsorisé




Le prix du bien (épisode 4, épisode final du 20 /12/2020) Empty
MessageSujet: Re: Le prix du bien (épisode 4, épisode final du 20 /12/2020)   Le prix du bien (épisode 4, épisode final du 20 /12/2020) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Le prix du bien (épisode 4, épisode final du 20 /12/2020)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Final Storm [DVDRiP]
» [UploadHero] Les Réformés se portent bien [DVDRiP]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» La Cerise s'efface, le Bien trépasse [hentaï, PV Vaelz]
» Pensionnat Hentaï*! // Partenariat ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destins étranges en Terre du Milieu :: CAMAPAGNES, SAISONS et EPISODES :: [SYNOPSIS] Halla Aranyë - SAISON I - "Theid Mor" (du 14/09/2018 au 20/12/2020) 1354 - 1355 TA-
Sauter vers: