Destins étranges en Terre du Milieu
Destins étranges en Terre du Milieu
Destins étranges en Terre du Milieu
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Jeu de Rôle en Terre du Milieu
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : où commander le coffret ...
Voir le deal
64.99 €

 

 Dettes mortelles, épisode 3 ; Dards de frelons (01/07/2022)

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
Edegilon
Membre de la Communauté
Edegilon


Nombre de messages : 312
Age : 35
Date d'inscription : 19/05/2017

Feuille de personnage
Race:
Classe:
Age:
Description:

Dettes mortelles, épisode 3 ; Dards de frelons (01/07/2022) Empty
MessageSujet: Dettes mortelles, épisode 3 ; Dards de frelons (01/07/2022)   Dettes mortelles, épisode 3 ; Dards de frelons (01/07/2022) Icon_minitimeLun 11 Juil 2022 - 17:35

Dettes mortelles, épisode 3 : Dards de frelons (01/07/2022)
 
 
        De retour à l’échoppe, Gunard effectue les premiers soins sur Arlan (le meilleur soigneur du groupe) puis effectue un premier diagnostic général. Il stabilise Eyden qui a perdu beaucoup de sang. Kendrick parvient à se déplacer malgré de belles blessures de guerre. De Tréville a, quant à lui, une blessure très grave à la jambe : l’artère semble touchée.
        Arlan, afin de faire abstraction de sa douleur, se plonge dans une petite séance de méditation. Arlan propose un bandage simple pour Kendrick. Il examine ensuite De Tréville : la plaie est méchante. L’épée a traversée la jambe mais l’artère n’a pas été touchée.
 
Eyden, a une plaie ouverte à l’abdomen avec une hémorragie interne. Elle est inconsciente. Arlan clampe.
        Eodrec aide Gunard. Edegilon échange avec Kendrick sur les difficultés éventuelles des prochaines minutes (perte possible d’Eyden).
        Les saignements sont très importants. Aucune plante ni aucune potion ne peut arrêter une telle hémorragie. Arlan fait alors de la thaumaturgie : une main dans les entrailles d’Eyden, une sur Cundiel. Cundiel rougeoie. Des petites flammes semblent traverser le corps d’Eyden et cautériser les plaies. Eodrec chantonne tout bas. Eyden irradie avec ses vaisseaux sanguins qui font comme du feu. L’hémorragie s’arrête alors. Arlan tombe à terre. Eodrec et Gunard referment alors Eyden.
        Gunard porte également des soins à Edegilon.
        Minuit arrive alors et toute la troupe se couche.
 
        Au matin, Gunard se soigne. Jay nous raconte les morts à l’Auberge pour tous. Des émeutes ont ensuite éclaté. La garde a dû intervenir. Van Brucken (le philanthrope, propriétaire de l’Auberge) a été arrêté pour complot contre l’Etat. Les tensions sont lourdes dans la ville et l’effervescence est réelle.
        Eodrec interroge alors Jay sur ce qu’il pense de l’arrestation de Van Brucken. Dans la ville, tout le monde semble crier au complot venant du canotar.
 
        Eodrec tente ensuite de responsabiliser Kendrick et De Tréville. Kendrick est capable de se renseigner dans certains types de milieux et ainsi obtenir des informations fiables sur ce complot. A court terme, Eodrec lui demande s’il souhaite rester à l’échoppe ou partir ? Kendrick reconnait qu’il se sent en confiance ici. Il préfèrerait rester ici, car c’est plus sûr. Il pense que les Dunéains vont être accusés. Eodrec rappelle que De Tréville ou Kendrick ont été suivi, et donc trahi, par un de ses proches. Kendrick a conscience que les ¾ des dunéains ne le suivent plus. Il y a de nombreux clans dans la ville. Il en a informé De Tréville. Il a eu vent de la présence, dans la ville, d’un dunéain : Cédric Daéric. C’est une vraie légende dunéaine. Il est considéré comme le meilleur chasseur des dunéains. Il est légendaire, son tir est infaillible. Ce n’est pas un meneur d’hommes. Il n’est pas venu pour chasser un animal. Il y a un peu plus de trois semaines, il vivait, à part, retirer. Sa ferme a alors été attaquée par des hommes du Cardolan. Sa femme et ses fils ont été assassinés.
        Tous les Tisseurs ont déjà entendu parler de ce Cédric Daéric et de ses exploits : il a terrassé le sanglier géant de Kolvich, durant neuf jours et huit nuits il a chassé puis tué le cerf aux sabots d’or, à la dague. Chacun de ses animaux apporte quelque chose. Il est le seul capable d’atteindre sa cible par un grand vent.
 
        De Tréville sait que le roi devait arriver d’ici une semaine pour l’inauguration de la statue. C’est une statue gigantesque qui représente le roi, commandée et payée par le roi, en secret. Le canotar n’est pas au courant de la figure représentée. Le roi devait l’inaugurer dans une semaine, en annonçant son mariage avec quelqu’un dont De Tréville taira le nom pour ne pas impliquer les Tisseurs. Eodrec lui avoue alors que les Tisseurs connaissent l’élue. Gunard l’informe même de sa présence en ville depuis quelques jours.
        Arlan fait boire Eyden de la Berterine (qui permet de restaurer les organes internes).
 
        Eodrec évoque ensuite la Tour. Gunard précise qu’elle est située sur les quais. De Tréville semble ne pas y avoir accordé de l’importance. Les Tisseurs le questionne dessus.
        Puis les discussions reviennent rapidement sur Naërya (le nom n’est pas évoqué). Les Tisseurs expliquent que des tueurs à gage ont tenté d’attenter à sa vie. Les Tisseurs expliquent avoir accompagner la fille en question durant tout le voyage depuis Theid Mor. L’homme qui est responsable de ce voyage est un homme qui gère un certain nombre d’établissement dans la ville, un proche du roi.
 
        Eodrec est alors interpellé par un palefrenier qui lui fait part d’un message venant de Nahel Fat Tahrin. Il est urgent d’intervenir quelque part. Les choses se sont précipitées cette nuit. La garde a débarqué à l’hôtel. Ils étaient une quarantaine d’hommes et ont embarqué le seigneur Van Brucken et une femme (Naërya) qui était avec lui. Ils sont accusés d’assassinat collectif. Eodrec charge le palefrenier de remercier Nahel avec une réponse « Nous allons tout faire pour la dame de nos pensées ». A son arrivée Naërya aurait dû être déposée au Satin, mais les Tisseurs l’avaient déposé à l’hôtel afin de prendre la température de la ville avant d’avancer.
 
        Arlan questionne ensuite De Tréville sur une femme rousse. Il l’a déjà croisé lors d’une soirée. Elle portait une pierre rouge au cou, en pendentif. Elle semblait proche de plusieurs seigneurs hauts placés. En ce moment, elle résiderait depuis plusieurs semaines chez Hir Al Calantir.
        Quant au prince Findulas (Hir dol Tinarë), De Tréville ne sait pas s’il est présent mais son hôtel est actif.
        Les princes sont au courant du mariage. Mais ils ne savent pas avec qui. Epouser Naërya fait clairement changer le statut de la famille.
        Ce sont quatre hauts princes mais pas de sang direct.
        Tyrn Gorathad, seigneur des terres d’Arlan est le 4e prince. Hir Dol Tilendil est le 5e.
        Arlan fait part du fait que le roi n’aura probablement pas de descendance. C’est un titre de reconstruction pour éviter que les royaumes ne sombrent. La Tour construite est une tour d’appel. Il interroge également Kendrick sur la tour. Quelqu’un devait y arriver hier et un autre aujourd’hui pour quelque chose de fondamental. Il est nécessaire d’aller voir à ce hangar n°13. Mais le hangar est gardé par des militaires, très organisé. L’arrivée est imminente et doit changer bien des choses. Arlan évoque la pierre d’appel, sa sœur, sa famille. La pierre corrompue. Elle donne des pouvoirs en échange de faveurs : des cartes noires, des pactes. Holbrack est un de ses sbires qui distribue les cartes.
        Ils évoquent ensuite les tensions avec les nains. Gunard sort une pièce. Une des pièces qui est fortement répandues : même couleur, même poids, même densité que l’argent mais ce sont des fausses. Gunard pointe les quelques différences. C’est un grand niveau de faussaires. Probablement possible avec l’aide de la magie. Encore donc une influence du sorcier.
Les symboles sur les pièces sont une perversion des symboles de Kazakhdûm. Doigt d’argent est responsable, mais sous la houlette Bardarmenzor. S’ils parviennent à la banqueroute, ce sera le chaos total.
        Il y a urgence à prévenir la HSB pour qu’elle se débarrasse de ces pièces. La Banque HSB doit faire un prêt énorme à l’Artedain (suffisant pour lever une armée). L’argent a été déposé il y a quelques jours.
        Ils réfléchissent alors à savoir à qui profite le crime ? L’opposition sûrement, mais qui l’incarne ? Historiquement qui a intérêt ? Les troupes de l’Ennemi avec son commandant (seigneur des 7, le roi sorcier, le roi d’Angmar). De Tréville évoque le roi du Cardolan.
 
        Eodrec voit deux possibilités : commencer par la Tour, qui pourrait drainer les forces magiques, ou par Naërya sur le plan politique.
        Le Canotar et les princes n’ont pas d’Arfedors ici. Peut-être voir à l’hôtel de Findulas afin d’obtenir des informations.
 
        Ils reviennent ensuite sur les fioles. Plusieurs fioles étaient très puissantes : quelques poisons, du Cussamar, de la grarirgue.
Arlan utilise une dose de Cussamar pour lui et une pour Edegilon. Les deux doses de Grarirgue sont données à Gunard et Eodrec. Les 4 sont donc de retour en pleine forme.
       
        Cithric est missionné d’aller chercher des Hommes de De Tréville.  Kendrick dispose de quelques hommes sûrs.
 
        Les 4 Tisseurs traversent donc la ville en direction des quais. Le hangar 13 est en aval de la Tour. Les navires venant de la mer passent d’abord devant le hangar.
        Eodrec et Edegilon choisissent de passer par le fleuve. Arlan et Gunard, par les rues terrestres. Arrivés aux quais, ils aperçoivent plusieurs baraques et entrepôts. Le n°13 est plutôt dégagé autour. C’est un gros hangar. IL est protégé par trois gardes : un devant et un de chaque côté. Il y a au minimum 4 m à parcourir à découvert depuis les hangars d’à côté. Le point faible du hangar : il est bien clos, pas de visibilité. S’il y a des archers, ils sont forcément éloignés et avec peu de hauteur. Les gardes sont vêtus de noirs avec des capuches. Le hangar 14 offre pleins de cachettes : des tonneaux, des cordes etc etc.. mais à découvert sur 5mètres.
 
        Eodrec explique à un batelier que son chef (Edegilon) à une peine de cœur. Il l’interroge sur les hangars. Le n°13 est le plus mystérieux. On ignore à qui il appartient. La porte est entrouverte. Des hommes sont postés à l’intérieur. Plusieurs semblent prêts à ouvrir rapidement. Il y aurait 6 ou 7 hommes au moins.
 
        Gunard et Arlan aperçoivent alors un imposant navire arrivant à toute vitesse, toutes voiles noires. Le bateau fonce, percute les autres navires, se dirige à pleine vitesse sur les quais. Les bateaux percutés sont projetés. Des gens courent. C’est la grande débandade. Les 3 gardes du hangar, ne bougent pas. A 200 mètres, derrière, un navire, voiles noires, semi-baissées, avec un carénage particulier.
        Edegilon et Eodrec sont poussés du bon côté, mais leur barque est fracassée et ils sombrent dans l’eau.
        Le navire fou s’apprête à monter sur le quai et se fracasser sur les baraques en écrasant un groupe d’enfants. Gunard et Arlan courent vers le quai, crient, demandent de s’écarter. Gunard arrive au niveau des enfants. Le bateau va heurter le bord. Arlan gueule. Les gens fuient. Gunard empoigne les enfants et saute. Le bateau fracasse le quai, rentre quelques mètres dans la ville, monte sur le marché. Le deuxième navire, avec le profil très effilé, l’équipage discret, oblique vers le hangar. Les deux portes s’ouvrent alors. Le navire fou finit sa course dans une baraque. Des planches se brisent, le tout dans un écran de poussière.
        Arlan tente de soigner les éventuels blessés. Il aperçoit alors, de l’arrière du bateau, une grande silhouette, plus de deux mètres, qui marche d’un pas alerte. Arlan se dirige alors vers le bateau.
        Eodrec et Edegilon parviennent, à la nage, vers le hangar 14.
 
        Arlan aperçoit donc un humain, avec un grand manteau ample, une grande capuche, une boîte sous le bras. Il tente de le suivre. Il rentre dans les rues. Arlan fait signe à Gunard de le rejoindre. Gunard lui porte alors un coup. Il entend un grand mouvement de manteau, le gars se tourne alors et le fixe du regard. Les deux yeux et son visage sont complétement décharnés. Il sort alors une immense épée et attaque Gunard qui esquive à plusieurs reprises afin seulement de « l’occuper ». Arlan fait chauffer Cundiel et tente de lui trancher la jambe par derrière. L’homme tombe à la renverse. De la fumée s’échappe de derrière la jambe mais il se relève. Gunard assène alors un coup de bec de corbin au niveau de l’articulation du genou. L’homme chancelle. Gunard tire sur le bec de corbin, planté dans le genou, afin de le faire tomber. L’homme ne bouge qu’à peine et tente de frapper Gunard qui se baisse à temps. Arlan met alors un grand coup sur le cou, qui l’entaille mais ne le décapite pas. Il ne semble pas montrer de réactions spécifiques. Arlan après avoir frappé, recule aussitôt. Gunard met alors un grand coup de pied dans le coffre (toujours sous le bras de l’homme). La garde débarque. Arlan récupère le coffre est fuit vers les quais. Gunard fuit également. L’homme se relève.
 
        Les quatre aventuriers pénètrent alors dans un atelier. Après un long examen de l’ouverture du coffre, Gunard s’apprête à l’ouvrir. Il fait pivoter le loquet, il entend un petit déclic. Il ouvre délicatement. L’intérieur est de velours, rouge. Posée, dessus, encastrée : une dague dont la lame est en forme de flamme. C’est un objet très ancien. Eodrec connaît ce genre de lames, qui étaient utilisées pour des sacrifices généralement. C’est une dague qui a plus de mille ans. La lame est noire, avec un filet d’or sur le bord. Elle est chargée magiquement. La dague provient du Numénor, de la décadence noire. Elle est liée à l’absorption de quelque chose.
« Arlan » est prononcé dans un chuchotement, comme si la dague l’appelait. Elle le tente. Il s’imagine la brandir. Gunard ferme alors la boîte. Eodrec la prendrai bien également pour extirper les choses du monde. Eodrec se jette alors sur Gunard pour tenter de s’accaparer du coffre. Une poursuite entre les deux hommes commence, avec des « coups ». Edegilon tente de neutraliser Eodrec en lui lançant une capsule de sel. Toutefois, sa maladresse légendaire fait que c’est le pauvre Gunard qui en est la victime. La scène est burlesque et Edegilon se gaufre royalement alors qu’il tentait de faucher Eodrec. La raison revient, alors que des hommes, dont un garde, arrivent. Edegilon et Eodrec partent d’un côté, Gunard et Arlan d’un autre.
 
Ils réfléchissent à que faire de cette boîte ? L’idée de l’enfouir sous l’eau est rapidement évoquée. A l’extérieur de la ville ? Gunard et Arlan iront donc enterrer cette boîte dans un ruisseau, à l’extérieur de la ville, près d’un petit bosquet. Ils ne rentreront à l’échoppe qu’en soirée.
 
Eodrec et Edegilon, sur le retour, entendent un jeune crieur annoncer « Une catastrophe s’est déroulée. Un certain Ri Abi, grand armateur bien connu de cette ville a aujourd’hui causé une catastrophe. 8 morts et une cinquantaine de blessés. Le bilan a toutefois été amoindri par l’intervention de courageux passants ». Là encore, la publication est bien trop rapide.
 
Arrivée à l’échoppe, une petite équipe s’apprête à partir. Kendrick avec un homme de confiance de De Tréville (un prêtre dunéain : Pirgil). Ils vont dans une planque, que possède De Tréville et dont ils communiquent l’adresse aux deux tisseurs présents. Kendrick accepte de les aider. Une fois dans cette planque, il tentera de faire rallier quelques hommes et de faire jouer ses réseaux.
Ils échangent concernant les derniers évènements. Le poulpe d’or sur fond noir (présent sur la voilure du deuxième navire) est le principal pavillon de la famille la plus puissante d’Umbar  (des numénoriens noirs). C’est un peuple constitué pour une partie d’entre eux de numénoriens noirs, l’autre sont des corsaires redoutables. Peladur, poulpe d’or, est la principale forteresse d’Umbar. Heyar Attarick en est le prince.
Eodrec évoque ensuite la dague. Le frère Pirgil fronce les sourcils.
Naërya, aux dernières infos, n’est pas en prison.
Les prochains jours vont être tendus. Le Canotar va faire une annonce, en Conseil, demain afin d’imposer une augmentation des taxes.
 
De Tréville fait un papier pour qu’Eodrec puisse rejoindre la grande auberge. Il se présente. Trois gardes d’or sont présents. Il va jusqu’à la réception où il demande pour voir une des chambres. Eodrec ferme derrière lui. La chambre a déjà été retournée. Une bonne fouille en règle. Il cherche des traces de la présence de Van Brucken. Il semble avoir mangé à côté d’elle (deux assiettes et la présence d’un chapeau d’homme). A première vue, il n’y a plus d’effets personnels, ni bijoux, ni le coffre de vêtements. Eodrec fouille et parvient finalement à trouver le collier, dissimulé dans un grand lustre au plafond.
 
Le soir tombant, vers 20h, tous sont de retour à l’échoppe. Ils examinent le collier. De facture, très ancienne, extrêmement précieux, de grande pureté. Forgées avec des soins extrêmes. La forme est particulière : l’enchevêtrement de cercles. L’architecture des cercles et les symboliques sont d’origines gondoriennes : Minas Thirit. Les cercles évoquent l’apaisement.
 
Eyden s’est réveillée. Elle cicatrise bien. Arlan échange avec elle. Puis il lui dit, en elfique « Bonne nuit, le feu des dunéains coule en vous ». Elle répond en dunéain. La nuit passe.
 
Au petit déjeuner, Edegilon envoie Jay et ses camarades sillonnaient la ville pour tenter de trouver s’il y a eu des changements dans les zones de gardes afin de découvrir un lieu qui est devenu subitement gardé (et qui accueillerait donc Naërya).
 
Les Tisseurs hésitent sur la démarche à entreprendre : informer la banque ? Ils commencent par faire rédiger une missive à destination de Findulas en expliquant qu’il y a une activité importante du côté d’Umbar avec la présence d’un de leur prince dans la ville. Les Tisseurs lui demandent de ne pas bouger pour le moment, simplement de se tenir prêt pour le moment venu. Ils signent alors « En souvenir des peines et des épreuves endurées à Ost-in-Endil, où nous avons combattu côte à côte, pour éviter la chute des Hommes ».
 
Finalement Eodrec et Edegilon repartent à la boutique du prêteur sur gage. Ils proposent d’augmenter le tarif, prétextant qu’ils détiennent, en plus du collier, la femme. Le prêteur propose de se retrouver ici dans deux heures afin de pouvoir peut-être finaliser la transaction (avec un zéro de plus que le montant initial). Ils sortent de la boutique. Gunard et Arlan, avaient été chargé de suivre le prêteur, à distance afin de remonter au -dessus. Toutefois, après 15 minutes, il n’est toujours pas sorti. C’est alors, qu’il sort, par une autre boutique, vêtu différemment. Il rentre dans une autre boutique (une boutique de sacs). Arlan et Gunard aperçoivent alors un rai de lumière dans la boutique comme si une porte avait été entrouverte. Le prêteur sort par un enclos, vérifie s’il est suivi, puis se dirige vers les beaux quartiers. Il s’arrête finalement devant une grande maison dans laquelle il rentre. « Swinem, courtier en transactions commerciales, haute finance » est inscrit sur une plaque à l’entrée.

_________________
Dettes mortelles, épisode 3 ; Dards de frelons (01/07/2022) Signature
Revenir en haut Aller en bas
Eodrec
Membre de la Communauté
Eodrec


Nombre de messages : 1061
Date d'inscription : 04/02/2009

Feuille de personnage
Race: Eothraim
Classe: Cavalier
Age: 24
Description:

Dettes mortelles, épisode 3 ; Dards de frelons (01/07/2022) Empty
MessageSujet: Re: Dettes mortelles, épisode 3 ; Dards de frelons (01/07/2022)   Dettes mortelles, épisode 3 ; Dards de frelons (01/07/2022) Icon_minitimeJeu 14 Juil 2022 - 16:26

Merci Xavier ! cheers

_________________
Dettes mortelles, épisode 3 ; Dards de frelons (01/07/2022) Signature
Eodrec, sonneur de cor. Arpenteur de la Terre du Milieu.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.charbon-et-ether.fr
Arlan
Membre de la Communauté
Arlan


Nombre de messages : 1905
Date d'inscription : 05/09/2005

Feuille de personnage
Race: Dunédain
Classe: Rodeur
Age: 35
Description:

Dettes mortelles, épisode 3 ; Dards de frelons (01/07/2022) Empty
MessageSujet: Re: Dettes mortelles, épisode 3 ; Dards de frelons (01/07/2022)   Dettes mortelles, épisode 3 ; Dards de frelons (01/07/2022) Icon_minitimeVen 22 Juil 2022 - 14:14

superbe comme d'habitude
Very Happy
Juste une confusion entre Angmar et Umbar. J'ai corrigé.

_________________
Dettes mortelles, épisode 3 ; Dards de frelons (01/07/2022) Signature
Revenir en haut Aller en bas
Finaël
Membre de la Communauté
Finaël


Nombre de messages : 2059
Localisation : Ceven Galad
Date d'inscription : 04/09/2005

Feuille de personnage
Race: Elfe
Classe: Archer
Age: 1 000 ans
Description:

Dettes mortelles, épisode 3 ; Dards de frelons (01/07/2022) Empty
MessageSujet: Re: Dettes mortelles, épisode 3 ; Dards de frelons (01/07/2022)   Dettes mortelles, épisode 3 ; Dards de frelons (01/07/2022) Icon_minitimeMar 26 Juil 2022 - 15:38

Merci à Xavier pour toutes ces précisions à travers ce fidèle récit.  Wink

Vu de l'extérieur, ça donne le tournis, cette avalanche de noms, d'interactions plus ou moins claires entre les uns et les autres.

Il est difficile d'avoir une vue d'ensemble entre tous ces personnages, événements, influences qui s'entrecroisent.

Politique, magie, finance, lutte d'influence, intrigues diverses et variées...

Ne s'agit-il que d'événements concomitants qui, pour certains, se côtoient et s'affrontent ?

Ou y a-t-il un "grand" chef d'orchestre, dans l'ombre,  qui tisse une toile d'une envergure démesurée où chaque élément est voulu, préparé, amené, provoqué...?

Qui sera le grand bénéficiaire de tout cela ?

Chacun tente-t-il de tirer la couverture à soi où y-a-t-il une cohérence derrière cet apparent chaos ?

S'il y a cohérence (c'est alors très inquiétant vu l'ampleur), qu'est-ce qui permet de "relier" tous ces éléments dont certains semblent même avoir des visées contradictoires ou, pour le moins, difficilement conciliables ?

_________________
Dettes mortelles, épisode 3 ; Dards de frelons (01/07/2022) Signature
Dettes mortelles, épisode 3 ; Dards de frelons (01/07/2022) Signature-fina-4-343
Revenir en haut Aller en bas
http://finael.eala.free.fr/ceven/cadre12.htm
Eodrec
Membre de la Communauté
Eodrec


Nombre de messages : 1061
Date d'inscription : 04/02/2009

Feuille de personnage
Race: Eothraim
Classe: Cavalier
Age: 24
Description:

Dettes mortelles, épisode 3 ; Dards de frelons (01/07/2022) Empty
MessageSujet: Re: Dettes mortelles, épisode 3 ; Dards de frelons (01/07/2022)   Dettes mortelles, épisode 3 ; Dards de frelons (01/07/2022) Icon_minitimeMar 26 Juil 2022 - 15:59

Finaël a écrit:
S'il y a cohérence (c'est alors très inquiétant vu l'ampleur), qu'est-ce qui permet de "relier" tous ces éléments dont certains semblent même avoir des visées contradictoires ou, pour le moins, difficilement conciliables ?

La question du mobile a été tranchée depuis longtemps …



"Le fric le fric, voilà l'mobile" : Bardamenzor est un héros d'Agatha Christie

_________________
Dettes mortelles, épisode 3 ; Dards de frelons (01/07/2022) Signature
Eodrec, sonneur de cor. Arpenteur de la Terre du Milieu.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.charbon-et-ether.fr
Finaël
Membre de la Communauté
Finaël


Nombre de messages : 2059
Localisation : Ceven Galad
Date d'inscription : 04/09/2005

Feuille de personnage
Race: Elfe
Classe: Archer
Age: 1 000 ans
Description:

Dettes mortelles, épisode 3 ; Dards de frelons (01/07/2022) Empty
MessageSujet: Re: Dettes mortelles, épisode 3 ; Dards de frelons (01/07/2022)   Dettes mortelles, épisode 3 ; Dards de frelons (01/07/2022) Icon_minitimeMer 27 Juil 2022 - 14:50

Laughing

_________________
Dettes mortelles, épisode 3 ; Dards de frelons (01/07/2022) Signature
Dettes mortelles, épisode 3 ; Dards de frelons (01/07/2022) Signature-fina-4-343
Revenir en haut Aller en bas
http://finael.eala.free.fr/ceven/cadre12.htm
Contenu sponsorisé





Dettes mortelles, épisode 3 ; Dards de frelons (01/07/2022) Empty
MessageSujet: Re: Dettes mortelles, épisode 3 ; Dards de frelons (01/07/2022)   Dettes mortelles, épisode 3 ; Dards de frelons (01/07/2022) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Dettes mortelles, épisode 3 ; Dards de frelons (01/07/2022)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dettes mortelles, épisode 1 (11/04/2022)
» Dettes mortelles, épisode 2 ; Morsures de guêpe (03/06/2022)
» D’argent et d’acier, épisode 3 (20/08/2021)
» D’argent et d’acier épisode 5 (épisode final du 19/12/2021)
» A la croisée des chemins (11 mars 2022)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destins étranges en Terre du Milieu :: CAMPAGNES - SAISONS - EPISODES :: [SYNOPSIS] Halla Aranyë - SAISON II - (à partir du 21/04/2021) 1355 TA-
Sauter vers: